Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1725 - le dernier en 1799


Marie Leszczynska

Rupture des fiançailles de Louis XV avec Marie-Anne d'Espagne

Retraite de Marie Anne de Bourbon

Mariage de Louis XV de France avec Marie Leszczynska

Le roi devenant adulte est apte à procréer. Se pose alors la question de l'héritier du trône.

Marie-Anne d'Espagne n'a que 6 ans et Louis IV Henri de Bourbon-Condé redoute de perdre le pouvoir au cas où le jeune roi, de santé fragile, viendrait à disparaître.

En 1725, on prend la décision de rompre les fiançailles de Louis XV avec Marie-Anne d'Espagne et de la renvoyer dans son pays. Marie Anne de Bourbon se retire alors dans ses châteaux où elle mène une vie de plus en plus recluse.

On chercher une nouvelle fiancée. Fleuriau de Morville, l'un des secrétaires d'État, dresse une liste des partis possibles. Cent noms de Princesses européennes sont présentés et l'on n'en retint que 8.

Louis IV Henri de Bourbon-Condé ne peut imposer une de ses sœurs. Aussi refuse-t-il toutes les princesses alliées à la branche rivale des Orléans en dépit des intérêts du Royaume, notamment les filles du Duc et de la Duchesse de Lorraine.

On prête un rôle à Jeanne Agnès Berthelot de Pléneuf dans ces manœuvres.

Le 31 mars 1725, faute de mieux et à la grande déception de la cour et de la nation toute entière, Marie Leszczynska, fille du roi détrôné de Pologne est choisie par Luis XV et André Hercule de Fleury.

Elle vit alors chichement en Alsace d'une pension que lui verse la France. Elle est de 7 ans plus âgée que le roi.

Le 2 avril 1725, Louis IV Henri de Bourbon-Condé demande à Stanislas Ier Leszczynski sa fille en mariage au nom de Louis XV.

Néanmoins, le 15 août 1725, Louis Ier d'Orléans épouse Marie Leszczynska par procuration dans la cathédrale de Strasbourg, devant le cardinal de Rohan, grand aumônier de France.

Le 4 septembre 1725, Marie Leszczynska rencontre Louis XV.

Louis XV de France épouse à la chapelle de la Trinité du château de Fontainebleau le 5 septembre 1725 Marie Leszczynska. Leurs enfants sont :

Seule l'aînée des sœurs se mariera, les autres resteront à la cour, auprès de leurs mères et frères.

Le mariage est consommé le soir même, et le roi fera durer la lune de miel à Fontainebleau jusqu'en décembre. Marie tombe aussitôt amoureuse du roi, qui lui-même en est très épris.

On donne à la nouvelle reine, André Hercule de Fleury comme grand aumônier, et des serviteurs qui ont veillé sur Louis XV enfant, afin de lui permettre de mieux connaître son mari.

Elle se fait instruire dans les questions de cérémonial et d'étiquette et assume ses devoirs de représentation lors des fréquentes absences de Louis XV, à la chasse ou ailleurs.

Grande amatrice de musique et de peinture, elle peint elle-même des aquarelles, c'est elle la véritable mécène de la culture à la cour.

Jeanne Agnès Berthelot de Pléneuf noue une amitié de 2 années qui en fait, pendant un temps, la femme la plus puissante de la cour.

Charles VII Albert de Bavière est à Versailles pour ce mariage.



Naissance de Victoire Louise Marie Thérèse

Victoire Louise Marie Thérèse, surnommée Madame Quatrième puis Madame Victoire, naît le 11 mai 1733, fille de Louis XV et de Marie Leszczynska.



Éducation des filles de Louis XV à Fontevraud

En 1738, les princesses de moins de 6 ans :

quittent la cour pour l'abbaye de Fontevraud où elles doivent achever leur éducation à moindre frais.



Louise Marie Emmanuelle d'Alègre Dame de Mesdames Victoire, Sophie et Louise de France

Louise Marie Emmanuelle d'Alègre devient en octobre 1750 dame de Mesdames Victoire Louise Marie Thérèse de France, Sophie Philippine Élisabeth Justine de France et Louise Marie de France.



Gabrielle Isabeau Thérèse de Rosset de Rocozel Dame pour accompagner Madame Victoire

Gabrielle Isabeau Thérèse de Rosset de Rocozel devient Dame pour accompagner Victoire Louise Marie Thérèse de France, de 1751 à 1789.

Elle a à ce titre un appartement à Versailles.



Louise Augustine Salbigothon Crozat de Thiers Dame de compagnie de Mesdames les cadettes

Louise Augustine Salbigothon Crozat de Thiers est dame de compagnie de Mesdames les cadettes : Victoire Louise Marie Thérèse de France, Sophie Philippine Élisabeth Justine de France et Louise Marie de France de 1754 à 1767.

Elle dispose d'un logement à Versailles.



Empierrement du Chemin des Dames

Dans les années 1780, Marie-Adélaïde de France et Victoire Louise Marie Thérèse de France, les filles de Louis XV, empruntent le mauvais chemin de crête qui relie le carrefour de l'Ange Gardien à Corbeny, pour se rendre au château de la Bove à Bouconville, chez leur amie Françoise de Châlus.

À leur demande, le chemin est empierré. Il prend alors le nom célèbre de Chemin des Dames.



Marie-Adélaïde de France et Victoire Louise Marie Thérèse à Rome

En 1791, Louis-Marie-Jacques-Almeric de Narbonne-Lara accompagne à Rome les tantes de Louis XVI : Marie-Adélaïde de France et Victoire Louise Marie Thérèse.



Mort de Victoire Louise Marie Thérèse

Victoire Louise Marie Thérèse meurt le 7 juin 1799.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !