Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1019 - le dernier en 1066



Mariage de Godwin de Wessex avec Cytha d'Uppsal

Godwin de Wessex épouse en 1019 Gytha ou Cytha d'Uppsal, fille de Thorgil d'Uppsal (Thorkelsdóttir) et de Tosti. Leurs enfants sont :

Cytha d'Uppsal est la petite-fille du légendaire viking Suédois Styrbjörn Starke et l'arrière-petite-fille d'Harald Ier de Danemark, père de Sweyn Ier de Danemark.



Naissance de Tostig Godwinson

Tortig ou Tosti ou Tostig Godwinson de Wessex naît en 1026, fils de Godwin de Wessex et de Cytha d'Uppsal.



Mariage de Baudouin IV de Flandre avec Éléonore de Normandie

Baudouin IV de Flandre épouse en avril 1031 Éléonore de Normandie, fille de Richard II l'Irascible et de Judith de Bretagne. Leurs enfants sont :



Exil de Godwin de Wessex et Harold II Godwinson

Édouard le Confesseur a amené avec lui un grand nombre de Normands et leur a distribué évêchés et domaines.

En 1051, Édouard le Confesseur ignore le protégé de Godwin de Wessex comme candidat à l'archevêché de Cantorbéry et nomme un Normand.

Godwin de Wessex menace Léofric III de Mercie à Gloucester. Léofric III de Mercie reste loyal à Édouard le Confesseur.

Godwin de Wessex et ses fils Harold II Godwinson, Tostig Godwinson, Gyrth Godwinson,… veulent exploiter le mécontentement de la noblesse saxonne.

Édouard le Confesseur appelle contre eux Siward de Northumbrie et Léofric III de Mercie qui lèvent une grande armée pour affronter Godwin de Wessex, mais des deux côtés, on estime que cette bataille fratricide serait une folie.

Godwin et sa famille sont déclarés hors-la-loi et, bannis, quittent le royaume.

Édith de Wessex, la reine, est disgraciée.

La puissance de Léofric III de Mercie est à son apogée.

Aelfgar de Mercie reçoit le comté d'Est-Anglie.



Tostig Comte de Northumbrie

Tostig Godwinson, frère d'Harold II Godwinson, devient Comte de Northumbrie en 1055.



Mariage de Tostig Godwinson avec Judith de Flandre

Tostig Godwinson épouse en 1058 Judith de Flandre, Comtesse de Northumberland, fille Baudouin IV de Flandre et d'Éléonore de Normandie. Leur enfant est :



Soulèvement en Northumbrie

Morcar de Northumbrie Comte de Northumbrie

Alliance de Tostig Godwinson avec Harald III de Norvège

Morcar de Northumbrie Comte de Northumbrie

En 1065, les Northumbriens se révoltent contre Tostig Godwinson, frère d'Harold II Godwinson.

Tostig Godwinson est déclaré hors-la-loi et s'exile.

Copsig ou Copsi de Northumbrie doit s'exiler pour les Orcades, puis en Norvège.

Harold II Godwinson refuse de venir au secours de son frère.

Cette action lui permet de se placer en avant comme successeur probable d'Édouard le Confesseur, mais divise sa propre famille en forçant Tostig à chercher une alliance avec le roi Harald III de Norvège.

Morcar de Northumbrie devient Comte de Northumbrie de 1065.


L'abbaye de Westminster Harold II Godwinson

Mort d'Édouard II le Confesseur

Harold II Godwinson Roi d'Angleterre

Édouard le Confesseur meurt, sans descendance, le 5 janvier 1066, 8 jours après la dédicace de l'abbaye de Westminster qu'il a fondée sur les ruines d'un ancien monastère.

Édouard II le Confesseur est plus soucieux de son salut personnel que de son royaume, sur lequel il est incapable d'établir un pouvoir fort.

La tradition veut qu'il ait été très aimé du peuple, notamment des plus pauvres.

Sa grande piété, il n'aurait jamais consommé son mariage avec Edith de Wessex, lui vaut son surnom et le fait d'être ensuite sanctifié.

Une autre raison de sa canonisation est le fait que, trente-six ans après sa mort, on aurait ouvert son tombeau sans constater la moindre trace de corruption du corps.

Édouard le Confesseur semble avoir promis sa succession à Guillaume le Conquérant quand celui-ci a voyagé en Angleterre.

Mais Harold II Godwinson déclare qu'Édouard le Confesseur lui a promis la Couronne sur son lit de mort.

Le Witenagemot (l'assemblée des notables anglo-saxons qui dirige le royaume) élisent Harold II Godwinson qui se fait couronner roi d'Angleterre à Westminster le 6 janvier 1066 à la cathédrale Saint-Paul de Londres.

Harold II Godwinson offre à son frère Tostig Godwinson un tiers du royaume.

Selon Henri de Huntingdon (auteur d'une Histoire des invasions en Angleterre en 1135), Tostig demande à Harold ce que recevrait Harald III de Norvège, Roi de Norvège.

Harold répond à "Six pieds de terre, ou même autant qu'il lui sera nécessaire, étant donné qu'il est plus grand que la moyenne".

La succession controversée réveille les ambitions guerrières d'Harald III de Norvège qui s'allie à Guillaume le Conquérant et à Tostig, frère d'Harold, pour déposer Harold du trône.

Harald III de Norvège brigue la couronne, peut-être à la suggestion de Tostig.

Canut III de Danemark étant mort sans héritier avant Magnus Ier de Norvège, la promesse de 1038 sert de prétexte à Harald III de Norvège pour réclamer la couronne d'Angleterre.



Débarquement de Harald III de Norvège et prise de Scarborough

Bataille de Fullford

Prise d'York

Bataille de Stamford Bridge

Mord d'Harald III de Norvège Roi de Norvège

Mort de Tostig Godwinson

Harald III de Norvège et Tostig Godwinson font donc voile vers l'Angleterre et débarque sur la côte du Yorkshire aux environs du mois de septembre 1066 : c'est la dernière grande expédition viking.

Ils s'emparent de Scarborough puis défont les forces northumbriennes commandées par Edwin de Mercie et Morcar de Northumbrie à Fullford ou Fulford, près de York, le 20 septembre 1066.

Le 24 septembre 1066, Harald III de Norvège s'empare de la ville d'York.

En 1066, Copsi de Northumbrie rejoint Tostig Godwinson, rallié au roi Harald III de Norvège, pour lui apporter son soutien.

Mais à la grande surprise d'Harald III de Norvège, l'armée d'Harold II Godwinson vient du sud pour stopper l'invasion.

Harold II Godwinson bat Harald III de Norvège et Tostig Godwinson à Stanford ou Stamford Bridge le 25 septembre 1066.

L'armée viking est décimée, ce qui sonne le glas de l'ère des grands conquérants nordiques.

Harald III de Norvège et Tostig Godwinson sont tués durant la bataille.

Tostig Godwinson est inhumé à la Cathédrale d'York.

Copsi de Northumbrie parvient à survivre.

Harald III de Norvège qui a à peine atteint la cinquantaine est le premier roi de Norvège à atteindre un âge aussi avancé depuis Harald Ier.

Si sa poigne de fer nuit à sa popularité dans son propre pays, il n'en demeura pas moins un guerrier exceptionnel et un général remarquable.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !