Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



12 événements affichés, le premier en -228 - le dernier en -174



Naissance de Titus Quinctius Flamininus

Titus Quinctius Flamininus naît en 228 avant Jésus-Christ.



Titus Quinctius Flamininus Propréteur à Tarente

Titus Quinctius Flamininus sert comme tribun militaire dans la deuxième guerre punique, et en 205 avant Jésus-Christ est nommé propréteur à Tarente.



Titus Quinctius Flamininus Édile à Rome

Titus Quinctius Flamininus est édile à Rome en 203 avant Jésus-Christ,



Titus Quinctius Flamininus Questeur

Titus Quinctius Flamininus est questeur en 199 avant Jésus-Christ.



Titus Quinctius Flamininus Consul

Titus Quinctius Flamininus devient consul en 198 avant Jésus-Christ, bien que seulement âgé de 30 ans, soit 3 ans avant l'âge légal pour être élu à cette fonction.

Titus Quinctius Flamininus est alors choisi pour succéder à Publius Sulpicius Galba comme général en chef des armées romaines dans la Seconde guerre macédonienne.

Titus Quinctius Flamininus chasse Philippe V de Macédoine de Grèce, puis, alors que son consulat arrive à son terme, entreprend de négocier la paix.



Bataille de Cynoscéphales

Titus Quinctius Flamininus est alors prorogé dans son commandement, ce qui lui permet de poursuivre la deuxième guerre de Macédoine jusqu'à sa conclusion victorieuse à Cynoscéphales en Thessalie en 197 avant Jésus-Christ.

Forcé de se rendre, Philippe V de Macédoine doit rendre tous les territoires qu'il avait conquis sur les cités grecques et payer à Rome une amende de 1000 talents.

Titus Quinctius Flamininus ne donne toutefois pas satisfaction aux ennemis de la Macédoine, comme les Étoliens qui souhaitent voir ce royaume démembré.



Nabis gardien d'Argos

En 197 avant Jésus-Christ Nabis devient l'allié de Philippe V de Macédoine, qui lui confie la garde d'Argos.

Puis Nabis se déclare pour les Romains dans l'espoir de demeurer maître de cette ville.

Mais la deuxième guerre de Macédoine finie, Titus Quinctius Flamininus décide d'obliger Nabis à libérer Argos.



Titus Quinctius Flamininus aux Jeux isthmiques à Corinthe

Pillage de Sparte

En 196 avant Jésus-Christ, Titus Quinctius Flamininus se rend aux Jeux isthmiques à Corinthe où il proclame la liberté des cités grecques.

Hellénophone accompli, Titus Quinctius Flamininus est un admirateur de la culture grecque, et les Grecs l'accueillent en libérateur. Des monnaies sont frappées à son effigie, et il est l'objet d'un culte dans certaines cités.



Guerre lacédémonienne

La guerre lacédémonienne oppose en 195 avant Jésus-Christ Sparte à une coalition formée par Rome, la ligue achéenne, Pergame, Rhodes et la Macédoine.

Pour convaincre les Grecs de participer à la lutte contre Nabis, Titus Quinctius Flamininus fait valoir le danger pour les démocraties grecques de la présence d'une tyrannie.

Avec ses alliés grecs et la Macédoine, Titus Quinctius Flamininus entreprend le siège d'Argos, s'empare de la base navale spartiate de Gythion et encercle puis assiège la ville de Sparte elle-même.

Finalement, des négociations aboutissent à la paix aux conditions imposées par Rome.

Argos ainsi que les cités côtières placées sous la domination de Sparte s'affranchissent de cette domination.

Sparte doit payer une indemnité de guerre à Rome au cours des 8 années suivantes.

Argos rejoint la ligue achéenne tandis que les cités laconiennes sont placées sous la protection des Achéens.

Titus Quinctius Flamininus pille Sparte.

Titus Quinctius Flamininus accepte que Nabis reste sur le trône de la ville.

Titus Quinctius Flamininus retourne triompher à Rome avec 1 200 esclaves romains et italiens qui avaient été capturés pendant la deuxième guerre punique et vendus en Grèce.

Sparte est forcée de devenir membre de la ligue achéenne, un de ses ennemis pendant le conflit.



Titus Quinctius Flamininus négociateur

Mort de Nabis

Eumène II de Pergame en appelle à Rome dans sa dispute contre le roi séleucide Antiochos III Mégas.

Le sénat envoie Titus Quinctius Flamininus négocier avec Antiochos III Mégas en 192 avant Jésus-Christ et le prévenir de ne pas interférer avec la liberté des Grecs. Ces négociations sont un échec.

Dès 192 avant Jésus-Christ, la guerre s'enclenche.

Les Étoliens dresser les cités grecques contre Rome et appellent le roi Antiochos III Mégas.

Nabis entre en guerre avec la ligue achéenne.

Philopœmen vainc de nouveau Nabis.

Nabis demande du secours aux Étoliens.

Nabis meurt 192 avant Jésus-Christ, assassiné par Aleximène, le chef des 1 000 hommes que les Étoliens lui ont envoyés. Le but de ce meurtre est de se concilier l'amitié des Spartiates et les amener à combattre Rome.

Les espérances étoliennes sont déçues. Les spartiates mettent à mort les Étoliens qui avaient commencé à piller la cité puis ils décident de s'allier à Rome.

Nabis aurait été un monstre de cruauté mais, si l'on considère que nos rares sources le concernant appartiennent toutes aux partis adverses, probablement pas plus que ses contemporains.



Titus Quinctius Flamininus en mission diplomatique auprès de Prusias Ier de Bithynie

En 183 avant Jésus-Christ, Titus Quinctius Flamininus est envoyé en mission diplomatique auprès du roi Prusias Ier de Bithynie auprès de qui s'est réfugié Hannibal Barca.



Mort de Titus Quinctius Flamininus

Titus Quinctius Flamininus meurt probablement vers 174 avant Jésus-Christ.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !