Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



19 événements affichés, le premier en 1472 - le dernier en 1530



Naissance de Thomas Wolsey

Thomas Wolsey ou Wulcy naît à Ipswich en 1472 ou début 1473, fils de Robert Wolsey.

Son père est boucher et aubergiste dans la région d'Ipswich dans le Suffolk.



Thomas Wolsey un Bachelor of Arts

Le jeune homme est envoyé étudier au Magdalen College à l'université d'Oxford. Sans être brillante, sa carrière académique est un succès. Thomas Wolsey obtient un Bachelor of Arts en 1488.



Thomas Wolsey Ordonné prêtre

Thomas Wolsey est ordonné prêtre le 10 mars 1498.



Thomas Wolsey Recteur de Limington dans le Dorsey

Thomas Wolsey est probablement ensuite employé comme enseignant, avant de poursuivre des études de théologie qu'il n'achève pas.

Selon Peter Gwyn, Thomas Wolsey devient en 1500 Recteur de Limington, dans le Dorsey.

Cette charge lui apporte un bénéfice annuel de 21 livres, très supérieur à la limite de 8 livres autorisée par le règlement de l'institution universitaire dans laquelle il étudiait.

En 1501, Thomas Wolsey abandonne subitement l'université.



Thomas Wolsey Aumônier d'Henri VIII Tudor et Membre du Conseil

En 1509, alors Doyen de Lincoln, Thomas Wolsey est fait aumônier d'Henri VIII Tudor et membre du Conseil.



Thomas Wolsey Conseiller influent du roi

Henri VIII Tudor hérite de son père comme conseillers :

Ils se montrent calmes et conservateurs, poussant le roi à la prudence.

Henri VIII Tudor nomme rapidement des hommes plus proches de ses inclinations à son conseil privé.

Jusqu'en 1511, Thomas Wolsey est fondamentalement contre la guerre, mais, voyant Henri VIII Tudor s'enthousiasmer au sujet d'une invasion de la France, il se met à prononcer des discours enflammés en ce sens devant le conseil privé.

William Warham et Richard Fox tombent rapidement en disgrâce.

Thomas Wolsey devient le conseiller le plus influent du roi.



Débarquement de Calais

Sièges de Thérouanne et de Tournai

Deuxième bataille de Guinegatte

Louis Ier de d'Orléans-Longueville, Jacques II de Chabannes, Bayard et Jean IV d'Amboise Prisonniers

Dans le cadre de la Ligue de Malines, Henri VIII Tudor débarque le 30 juin 1513 à Calais et se joint aux troupes menées par l'empereur Maximilien Ier de Habsbourg.

Charles Brandon illustre lors des sièges de Thérouanne et de Tournai.

Charles de Rohan-Gié effectue la campagne de Picardie en 1513.

Sans avoir le temps de conclure dans les Pyrénées, Jacques II de Chabannes est envoyé à Thérouanne.

La cavalerie française commandées par Louis Ier de d'Orléans-Longueville et par Jacques II de Chabannes se laissent surprendre par les armées de la Sainte Ligue commandées par Thomas Wolsey à Guinegatte (aujourd'hui Enguinegatte, près de Saint-Omer dans le Pas-de-Calais), et sont écrasés le 6 ou le 16 août 1513.

Cette bataille est surnommée Journée des éperons car la cavalerie française se serait servi plus de ses éperons pour manœuvrer que de ses armes pour combattre.

Guillaume Gouffier participe à cette bataille.

Jacques II de Chabannes est blessé.

Louis Ier de d'Orléans-Longueville, Jacques II de Chabannes, Bayard et Jean IV d'Amboise sont faits prisonniers par les anglais et retenus à Londres.

Thérouanne est finalement prise par les Anglais.



Retour de Thomas Cromwell en Angleterre

Thomas Cromwell rentre en Angleterre, où il est employé par Thomas Wolsey.

Thomas Cromwell étudie le droit et gère d'importantes affaires de l'église comme laïc.



Thomas More au son service de Thomas Wolsey

Thomas Wolsey prend Thomas More à son service pour s'occuper de ses revenus en 1514.



Mariage de Charles Brandon avec Mary Tudor

Mary Tudor est veuve de Louis XII.

Charles Brandon est veuf d'Anne Browne.

mais Margaret Neville, sa première épouse, est toujours en vie.

Sans le consentement du roi Henri VIII Tudor qui avait d'autres projets matrimoniaux pour sa sœur cadette, Charles Brandon épouse secrètement à Paris le 3 février ou le 3 mars 1515 Mary Tudor.

Ce mariage rend Charles Brandon coupable de trahison.

Henri VIII Tudor est furieux et son conseil parle d'emprisonner ou d'exécuter le coupable.

Thomas Wolsey intervient pour épargner à Charles Brandon la vengeance d'Henri VIII.

Le couple consent :

Charles Brandon épouse officiellement à Greenwich le 13 mai 1515 Mary Tudor.

Leurs enfants sont :

Après son mariage avec Mary Tudor, Charles Brandon vit quelques années à l'écart de la cour.


Thomas Wolsey

Thomas Wolsey Lord chancelier

En 1515, William Warham abandonne sa charge de lord chancelier.

Henri VIII Tudor nomme Thomas Wolsey à sa place.



Thomas Wolsey Archevêque d'York

Thomas Wolsey Cardinal

Thomas Wolsey devient Archevêque d'York en 1515.

Le pape Léon X crée Thomas Wolsey cardinal le 10 septembre 1515.



Guillaume Gouffier Ambassadeur en Angleterre

Après la bataille de Marignan, François Ier envoie Guillaume Gouffier en ambassade en Angleterre, pour corrompre Thomas Wolsey, ministre d'Henri VIII Tudor, et pour décider ce monarque à se déclarer en faveur de la France.



Henri VIII Tudor et la Réforme

Henri VIII Tudor ne cache pas ses sentiments hostiles à la Réforme.

Il n'hésite pas à l'invectiver.

Il envoie même au pape en juillet 1521, son Assertio septem sacramentorum.

Cela lui vaut le titre de "Défenseur de la foi" décerné par Léon X en même temps que des injures de la part de Luther.

Erasme et Thomas More se rangent aux côtés du roi, dans le camp de l'orthodoxie romaine.

Mais si Henri VIII Tudor est peu enclin aux idées réformatrices allemandes, il n'en est pas moins inquiet de l'influence de Rome.

Il aimerait se substituer au pape dans la direction des affaires de l'Église d'Angleterre.

Ces idées de libération de la tutelle romaine sont celles aussi de Thomas Wolsey.

Sans heurt, l'Angleterre s'habitue à la suprématie du gouvernement royal tant sut le plan spirituel que temporel.

Henri VIII Tudor et Wolsey restent fidèles à l'orthodoxie romaine.



Bataille de La Bicoque

Mort de François de Laval

Une tentative des français de reprendre le Milanais se solde par une défaite face aux Espagnols commandé par Prospero Colonna le 29 avril 1522 à La Bicoque.

Blaise de Lasseran participe à ce combat.

Jacques II de Chabannes commande, sous les ordres du Maréchal Odet de Foix, la ligne principale de l'armée française.

François de Laval meurt lors de cette la bataille.

François Ier de France est informé que la défaite est liée à la démobilisation d'une partie de ses troupes qui n'avaient pas reçu leur solde.

Il demande à Jacques de Beaune de lui expliquer où sont passés les 400 000 écus qui étaient destinés à l'armée d'Italie.

Celui-ci avoue les avoir remis à Louise de Savoie qui exigeait cette somme en remboursement d'une créance qu'elle avait envers la couronne.

La reine-mère ne lui pardonnera jamais cette dénonciation.

Le pape Léon X et Frédéric II Gonzague abandonnent François Ier de France.

Fin 1522, François Ier de France perd ses possessions italiennes.

Le duché de Milan devient espagnol.

Feignant d'arbitrer les affrontements franco-impériaux, Thomas Wolsey permet à Charles Quint d'attaquer la France par le nord-est.

Une alliance est signée à Bruges entre Thomas Wolsey et Charles Quint, lançant un ultimatum à François Ier de France.

Odet de Foix, disgracié, retourne sur ses terres.



Fondation du Cardinal College

En 1525, Thomas Wolsey fonde à Oxford le Cardinal College, aujourd'hui Christ Church, l'un des plus grands et plus riches collèges de l'Université d'Oxford.



Henri VIII Tudor amoureux de Anne Boleyn

En 1527, les alliances espagnoles d'Henri VIII Tudor se dégradent, puisque Charles Quint n'a pas voulu épouser sa fille : Marie Ire Tudor.

De plus, sa femme Catherine d'Aragon, n'a donné naissance, hormis la petite Marie Ire Tudor, qu'à des enfants mort-nés entre 1511 et 1514. Son état de santé ne permet plus d'espérer qu'elle puisse avoir d'autres enfants.

Henri VIII Tudor pense que l'Angleterre n'acceptera pas Marie Ire Tudor, une femme, pour monarque.

Il semble nécessaire que le couple royal ait un fils.

Henri VIII Tudor, qui désire ardemment ce fils, tombe éperdument amoureux d'Anne Boleyn, jeune et coquette beauté irlandaise, dame d'honneur de la reine.

Henri VIII Tudor souhaite l'épouser pour avoir d'elle un héritier légitime.

Il demande le divorce d'avec Catherine d'Aragon.

Les contradictions de la Bible sont le sujet majeur de la procédure de divorce :

Le divorce d'avec Catherine d'Aragon est basé sur la supposition qu'ils n'ont pas eu de fils parce qu'il a désobéi aux Écritures en épousant la veuve de son frère, ce que Catherine aurait été, si Arthur Tudor et elle avaient consommé leur mariage.

Pour sauver son mariage avec Henri VIII Tudor, et les droits de Marie Ire Tudor, sa fille, Catherine d'Aragon soutient qu'elle et Arthur n'ont partagé leur lit que pendant 7 jours et que son mariage avec Arthur Tudor n'a pas été consommé.

Le point principal, à savoir si Henri VIII Tudor a trouvé Catherine vierge lors de leur nuit de noce, n'a jamais été évoqué.

Henri VIII Tudor ordonne que des draps tachés de sang, de la nuit de noce de son frère, soient exhibés dans son palais comme preuve de la consommation. Comment et pourquoi ces draps auraient-ils été conservés ?

Thomas Wolsey est chargé d'entamer les négociations avec la curie romaine.

Contrairement à Mary Tudor, son épouse, Charles Brandon approuve entièrement le divorce d'Henri VIII Tudor avec Catherine d'Aragon.



Démission de Thomas Wolsey comme Lord-Chancelier

Thomas More Lord-Chancelier

Thomas Wolsey est soucieux de ne pas mécontenter Clément VII qui n'est pas décidé à accorder le divorce à Henri VIII Tudor. L'affaire traîne pendant deux années jusqu'à l'automne 1529.

Poussé par les partisans d'Anne Boleyn, Thomas Wolsey perd l'estime d'Henri VIII Tudor qui le démet de ses fonctions de Lord-Chancelier.

En dépit des services rendus naguère par Thomas Wolsey, Charles Brandon n'a aucun scrupule à s'en prendre à Thomas Wolsey lorsque sa disgrâce est imminente.

Le cardinal, qui connaissait bien le passé de Charles Brandon, lui reproche son ingratitude: Sans moi, simple cardinal, vous n'auriez plus à présent de tête sur vos épaules, ni de langue pour vous permettre de me dénoncer sans remords.

Le 22 septembre 1529, Thomas Wolsey doit remettre les sceaux du royaume à Thomas Howard et à Charles Brandon.

Le 9 octobre 1529, Henri VIII Tudor cite Thomas Wolsey devant sa cour de justice et lance contre lui une procédure de praemunire, accusation de félonie.

Le 25 octobre 1529, Thomas More est nommé Lord chancelier.

Le 30 octobre 1529, la juridiction privée du roi prononce la confiscation des biens du cardinal dont la résidence du Palais de Whitehall, où Henri VIII Tudor décide de s'installer à la place du Palais de Westminster.

Puis, un nouveau parlement ayant été convoqué le 3 novembre 1529, les parlementaires dressent une liste de 49 chefs d'accusation à son encontre.

Henri VIII permet à Thomas Wolsey d'abord de se retirer, avec une pension, dans sa résidence d'Esher, au sud-ouest de Londres, mais poursuivi par la haine de clan Howard et de ses alliés, il est finalement relégué dans son archevêché de York.



Mort de Thomas Wolsey

Thomas Wolsey adresse des lettres codées à Clément VII, à François Ier de France et à Charles Quint. Elles sont interceptées par des agents d'Henri VIII Tudor.

Thomas Wolsey est arrêté le 4 novembre 1530. Une escorte est chargée de le convoyer vers Londres par petites étapes.

Thomas Wolsey meurt à l'abbaye de Leicester le 29 novembre 1530 d'épuisement, pendant son transfert à la tour de Londres.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !