Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



64 événements affichés, le premier en 585 - le dernier en 1258



Mariage de Childebert II avec Faileube

Childebert II épouse Faileuba ou Faileube. Leurs enfants sont :



Naissance de Thierry II de Francie

Théodoric ou Thierri ou Thierry II de Francie, dit le Jeune, naît en 587, fils de Childebert II et de Faileube. Thierry II de Francie passe ses premières années à la cour de Théodebert II, son frère aîné, lui aussi mineur.

Sa grand-mère Brunehaut exerce la régence générale des deux royaumes et poursuivi assidûment la lutte sanglante contre Frédégonde d'Ardennes. Elle gouverne seule, en excluant du conseil les seigneurs qui l'avaient elle-même éloignée des affaires pendant la minorité de son fils.

Brunehaut fait exécuter de grands aristocrates comme les ducs Rauching, Ursion et Bertfred en 587.


La France en 596

Mort de Childebert II

Théodebert II Roi d'Austrasie

Thierry II Roi de Bourgogne et d'Orléans

Brunehaut à nouveau la Régente

Childebert II meurt en 595 ou le 28 mars 596 empoisonné avec Faileube.

Certains imputent le crime à Brunehaut afin qu'elle puisse régner seule sous le nom de ses petits-fils, mais il est plus probablement le fait de Frédégonde d'Ardennes.

Pratiquant une politique d'alliance avec les Byzantins contre les Lombards d'Italie, Childebert II mène les dernières expéditions austrasiennes dans cette région.

Childebert II est aussi connu pour avoir complété la loi salique par un décret.

Lors du partage en 596 :

Le royaume de Bourgogne s'agrandit de l'Alsace et du Sundgau qui sont détachés de l'Austrasie.

Du fait de sa minorité, la grand-mère de Théodebert II, Brunehaut, exerce à nouveau la régence.

Marseille fait partie des États de Thierry II de Francie son fils.

Frédégonde d'Ardennes s'empare de Paris, pénètre en Bourgogne, et taille en pièces une armée que Thierry II de Francie a envoyée contre elle.

Géry de Cambrai entretient des rapports étroits avec Clotaire II, qui succède à Childebert II comme souverain de Cambrai.



Reprise du pouvoir en Austrasie par Théodebert II

Lassé de la lourde tutelle de sa grand-mère, Théodebert II choisit d'écarter du pouvoir Brunehaut en 599.

Brunehaut est capturée, transportée hors d'Austrasie et abandonnée sans secours. On lui défend sous les peines les plus rigoureuses de reparaître dans le royaume.

Altière, incapable d'oublier une injure, Brunehaut se retire à Orléans, qui appartenait à Thierry II de Francie Roi de Bourgogne.

Elle exerce encore une fois la régence et s'appuie sur Protadius, un maire du Palais très compétent pour faire appliquer ses directives.



Bataille de Dormelles

Clotaire II, privé de l'appui de Frédégonde d'Ardennes, est bientôt obligé d'abandonner ses conquêtes et même de céder aux rois de Bourgogne et d'Austrasie plusieurs villes de son royaume

Brunehaut, leur grand-mère, pousse Thierry II de Francie et Théodebert II contre Clotaire II, Roi de Neustrie. En 600, ils s'allient pour le vaincre lors de la bataille de Dormelles.

Cela permet à Brunehaut de s'emparer de la plus grande partie de la Neustrie exceptée Rouen, Amiens et Beauvais.

Mais lassé de cette longue vendetta, il semble que Théodebert II ait pu s'allier avec Clotaire II pour mettre un terme à la guerre civile.



Naissance de Sigebert II

Sigebert II naît en 601, fils de Thierry II de Francie et d'Ermenberge.


La France en 602

Campagne contre les Vascons

Genialis Duc de Vasconie

Ayant écarté la menace de la Neustrie, Thierry II de Francie, Roi de Burgondie, mène en 602 une campagne punitive avec son frère Thodebert II, Roi d'Austrasie, contre les Vascons. Les Francs conquièrent la Vasconie et l'érige en Duché dont Genialis est le Duc.



Bataille d'Étampes

Par la suite, Thierry II de Francie mène une seconde expédition contre Clotaire II qui envoie contre lui son Maire du palais Landry.

Mais ce dernier est vaincu à Étampes en 604 ce qui permit à Thierry II de Francie de délivrer Orléans assiégée avant d'entrer dans Paris pour l'occuper.

Thierry II de Francie cherche alors à écraser définitivement Clotaire II mais l'aristocratie austrasienne commence à s'agiter ce qui oblige Thierry II de Francie à interrompre sa brillante campagne.



Mort de Protadius Maire du Palais de Bourgogne

Claudius Maire du Palais de Bourgogne

Le Maire du Palais Protadius, nommé par Brunehaut, issu d'une illustre famille romaine, cherche à rétablir un pouvoir centralisé capable de soumettre l'aristocratie franque.

Haï par l'aristocratie, Protadius pouvait un jour s'allier avec cette même aristocratie contre Thierry II de Francie, ce qui représentait alors une terrible menace contre le pouvoir royal. Cherchant à réaffirmer son autorité, Thierry II de Francie ordonne en 605 son exécution.

Claudius le remplace.



Mariage de Thierry II de Francie avec Ermenberge de Wisigothie

Maître d'une grande partie du royaume Franc avec la Bourgogne et une grande partie de la Neustrie, Thierry II de Francie s'allie avec Wittéric de Wisigothie en épousant sa fille. Thierry II de Francie épouse en 606 Hermenherge ou Ermenberge de Wisigothie. Leurs enfants sont :



Mort de Didier Évêque de Vienne

De même, Thierry II de Francie soutient Brunehaut lorsqu'elle ordonne l'exécution en 607 de Didier, l'évêque de Vienne, trop critique envers la politique royale.



Rencontre de Colomban avec Brunehilde

À Boucheresse (Trévilly), en 607, Colomban rencontre Brunehilde, veuve de Sigebert Ier, grand-mère de Thierry II de Francie.

Thierry II de Francie n'a pas d'épouse et ses enfants sont issus de plusieurs concubines.

Brunehaut lui montre les enfants de Thierry II de Francie : ce sont les fils du roi. Confirme-les de ta bénédiction.

Il lui réplique : jamais ils ne porteront le sceptre royal, car ils sont issus des lupanars.



Exil de Colomban

En 608, Colomban se présente à la cour de Thierry II de Francie qui a fixé la capitale de son royaume à Autun.

Brunehilde profite du conflit de Colomban avec l'Église franque pour lui ordonner de partir avec ses disciples irlandais et armoricains.

Ils partent de Luxeuil.

Colomban partit, ses successeurs Eustache (608-629) et Valbert s'entendent avec la royauté mérovingienne.

Colomban et ses disciples passent par Besançon, Autun, Auxerre, pour atteindre la Loire à Nevers.

Ils continuent en bateau vers Orléans, Tours puis Nantes où ils embarquent sur un navire en partance vers l'Irlande. Mais après un échouage, ils se retrouvent sur la côte Sud de Bretagne.

Colomban décide de rester sur le continent et d'aller voir le roi de Neustrie.

Lui et ses compagnons remontent vers le Nord en longeant l'Armorique où règne le jeune roi breton Judicaël.

Colomban le connaît par l'intermédiaire de son conseiller Saint-Malo qui a séjourné à Luxeuil.

Ils poursuivent leur route par Rouen, puis Soissons.

Colomban est très bien accueilli par Clotaire II qui lui accorde son amitié et l'invite à s'installer près de lui.

Colomban préfère poursuivre son périple vers les peuples germaniques.

Le groupe passe par Meaux, La Ferté-sous-Jouarre, puis Metz, capitale du roi Théodebert II d'Austrasie.

Le roi lui propose aussi de s'installer sur son domaine.



Guerre de Thierry II de Francie contre Théodebert II

Rencontre à Seltz

Prise de l'Alsace par Théodebert II

Se sentant suffisamment puissant, Thierry II de Francie vise à unifier le royaume de son père en annexant l'Austrasie.

Privée de tout pouvoir, incapable de poursuivre sa vendetta, Brunehaut entreprend de retrouver sa puissance en poussant Thierry II de Francie à combattre son propre frère Théodobert II. Brunehaut déclenche la guerre en reniant son petit-fils Théodobert II qu'elle considère comme étant un usurpateur. Par ce moyen, Brunehaut affaiblit habilement le pouvoir de Théodebert II d'autant que l'aristocratie austrasienne doute désormais de la légitimité de leur monarque.

Poussé par sa grand-mère, Thierry II de Francie déclare la guerre à son frère. La guerre fratricide qui s'ensuivit est d'abord favorable à Théodebert II en 610.

Théodebert II attire le cadet dans une conférence particulière à Seltz, près de Wissembourg, où des gens apostés le contraignent, le poignard sur la gorge, à signer la cession de l'Alsace.



Bataille de Toul

Bataille de Tolbiac

Thierry II de Francie Roi d'Austrasie

Théodebert II Prisonnier

Mort de Théodebert II Roi d'Austrasie

Thierry II de Francie n'est pas plutôt libre, qu'indigné de la trahison, il cherche à se venger et se jette sur les États de Théodebert II. Il achète la neutralité de son cousin Clotaire II le roi de Neustrie. Il pénètre en Austrasie et rencontre Théodebert II à Toul, qu'il vainc et contraint à fuir.

Voulant se venger, Théodebert II s'allie avec les Saxons et les Thuringiens. Il est à nouveau vaincu par son frère à Tolbiac en 612 dans une bataille sanglante et meurtrière.

Thierry II de Francie est roi d'Austrasie en 612.

Fait prisonnier, Théodebert II est conduit jusqu'à Chalon-sur-Saône, tonsuré et enfermé dans un monastère.

Ses fils Mérovée et Clotaire, sont massacrés à Cologne par un soldat de Thierry II de Francie. Sigebert est épargné.

Théodebert II meurt à 26 ans en captivité en 612. Il est probable qu'il est tué sur l'ordre de Brunehaut.


La France en 613 Pépin Ier de Landen Mort de Brunehaut Clotaire II Clotaire II

Mort de Thierry II de Francie

Corbon Roi d'Austrasie

Sigebert II Roi de Bourgogne

Mort de Brunehaut, de Sigebert II, de Corbon

Clotaire II Roi des Francs

Réunification de l'empire franc

Gundeland Maire du palais de Neustrie

En 613, maître de la Bourgogne, de l'Austrasie et d'une partie de la Neustrie, Thierry II de Francie s'attaque à son cousin Clotaire II, fils de Frédégonde d'Ardennes, mais il meurt de dysenterie à Metz, laissant 4 fils.

Brunehaut quitte Metz avec ses quatre arrière-petits-fils, nés des concubines de Thierri II, pour Worms.

Corbon devient Roi d'Austrasie pendant une courte période en 613.

Sigebert II devient Roi de Bourgogne.

En 613, les seigneurs austrasiens : le maire du Palais Warnachaire, soutenu par Pépin Ier de Landen et Arnould de Metz, qui redoutent la tyrannie de Brunehaut, finissent par s'allier avec Clotaire II.

Clotaire II qui s'avance en Champagne au-devant de l'armée que Brunehaut veut lui opposer. Clotaire II séduit les chefs par ses promesses.

Brunehaut se réfugie en Bourgogne, Clotaire II la poursuit. Garnier (612-627), Maire du palais de Bourgogne, la livre à Clotaire II.

Clotaire II fait prisonnière Brunehaut à Orbes près du Jura. Il se saisit également des fils de Thierry II de Francie.

L'accusant de multiples régicides, Clotaire II fait torturer Brunehaut, à 70 ans, durant 3 jours à Renève en Côte d'Or.

Puis il la fait défiler assise sur un chameau à travers le camp de l'armée, enfin on l'attache par les cheveux, par un pied et par un bras à la queue d'un cheval indompté.

Son corps est traîné parmi les buissons et les épines et mis en pièce.

On recueille les débris et on les met au feu.

Ses restes sont enterrés à Autun au monastère de Saint-Martin.

Clotaire II tue ses neveux, Sigebert II, Corbon, fils de Thierry II de Francie, pour ne pas partager son royaume.

Clotaire II réunit alors sous sa main la totalité de l'empire franc.

En réalité, le pouvoir de Clotaire II y est fort diminué, et les royaumes d'Austrasie et de Bourgogne sont livrés à l'autorité des grands :

Clotaire II prend conscience qu'il est tributaire de l'aristocratie. Elle l'a fait roi, elle peut le défaire.

Gundoland ou Gundeland succède à Landric et devient Maire du palais de Neustrie en 613.

Ils sont tous deux oncles de Saint-Aldegunda.



Mort de Childebert

Le troisième fils de Thierry II de Francie, Childebert, meurt en 617.

Mérovée, le dernier fils de Thierry II de Francie, est épargné par son parrain Clotaire II et vit en Neustrie sans revendiquer son héritage.



Mariage de Walmar de Boulogne

Walmar de Boulogne épouse en 680 une fille de Thierry Ier de Ponthieu. Leurs enfants sont :



Mariage de Thierry Ier d'Autun avec Aude de France

Thierry Ier d'Autun épouse en 744 ou en 750 ou en 755 Aude de France. Leurs enfants sont :



Naissance de Thierry II d'Autun

Thouin ou Théodoen ou Thierry II d'Autun naît en 748 ou 755, fils de :



Naissance de Bernard d'Autun

Bernard d'Autun naît en 775, fils de Thierry II d'Autun.



Naissance d'Ingeltrude d'Autun

Ingeltrude d'Autun naît vers 780, fille de



Naissance d'Alba d'Autun

Alba d'Autun naît en 790, fille de Thierry II d'Autun, Comte d'Autun.



Mort de Thierry Ier d'Autun Comte d'Autun, de Mâcon et de Vienne

Thouin d'Autun Comte d'Autun, de Mâcon et de Vienne

Thierry Ier d'Autun meurt en 793 ou en 796.

Thierry II d'Autun, son fils, lui succède sur l'Autunois et peut-être sur le Mâconnais.



Childebrand II missus sur l'Autunois

En 796, Childebrand II, petit-fils de Childebrand Ier est nommé missus sur l'Autunois, reçoit de Charlemagne le domaine de Perrecy en Charolais. Le Charolais est inclus dans le comté d'Autun.

Son frère Nibelung II épouse Berthe d'Autun, sœur de Thierry II d'Autun et de Guillaume Ier de Gellone.



Mariage de Guérin de Provence avec Aube d'Autun

Guérin de Provence épouse Ava ou Aube d'Autun, fille de Thierry II d'Autun ou Thierry III d'Autun.

Leur enfant est :



Mort de Thouin d'Autun

Thierry II d'Autun Comte d'Autun

Thouin d'Autun meurt en 815 ou 816.

Thierry II d'Autun, son fils, lui succède et devient Comte d'Autun.



Mort de Thierry II d'Autun Comte d'Autun

Thierry III d'Autun Comte d'Autun

Thierry II d'Autun meurt en 821.

Thierry III d'Autun, son neveu, fils de Guillaume Ier le Grand et de Witburge de Herbauges hérite et devient Comte d'Autun.



Émenon de Poitiers Comte de Poitou

Émenon de Poitiers porte le titre de Comte de Poitou dès 828.

Émenon de Poitiers est aussi appelé Eménon ou Imon ou Iminon.

Émenon de Poitiers est le fils de Thierry II d'Autun ou d'Adalelme d'Autun, son frère.

Émenon de Poitiers, Turpion et Bernard de Poitiers sont frères.

On ignore qui nomme Émenon de Poitiers à son poste de Comte.

Il s'agit probablement de Pépin Ier d'Aquitaine, aux côtés de qui il se range contre Louis Ier le Pieux, qui doit à cette époque affronter tous ses fils.



Naissance de Frérone de Rhingelheim

Frédérune ou Frérone de Rhingelheim ou Ringelheim naît en 885 ou vers 887, fille de Thierry II de Ringelheim, Comte de Ringelheim en Saxe, et de Rheinghildin de Frise.



Naissance de Mathilde de Rhingelheim

Matilde ou Mathilde de Rhingelheim ou Ringelheim naît en 890, fille de Thierry II de Rhingelheim, Comte de Rhingelheim, et de Rheinghildin de Frise.



Mariage de Charles III le Simple avec Frérone de Rhingelheim

Charles III le Simple épouse en 907 Frérone de Rhingelheim, fille de Thierry II de Ringelheim, Comte de Ringelheim en Saxe, et de Rheinghildin de Frise. Leurs enfants sont :

Charles III le Simple a Gisèle Carolingienne dit La Délaissée (née en 908), une fille bâtarde qui sera promise comme épouse à Rollon.


Mathilde de Ringelheim

Séparation d'Henri Ier l'Oiseleur de Hateburge de Alstadt

Mariage de Henri Ier l'Oiseleur avec Mathilde de Rhingelheim

Henri Ier l'Oiseleur se sépare de Hateburge de Alstadt en 909.

Henri Ier l'Oiseleur épouse au château de Wallhausen près de Sangerhausen en 909 Mathilde de Rhingelheim, fille de Thierry II de Rhingelheim et de Rheinghildin de Frise. Leurs enfants sont :

Mathilde est la sœur de Frérone de Rhingelheim.



Naissance de Thierry II de Hollande

Dirk Théodoric ou Thierry II de Hollande naît en 930, fils de Thierry Ier de Hollande, Comte de Gand, et de Geva de Hamaland.



Mariage d'Arnould Ier de Flandre avec Alix de Vermandois

Baudouin II de Flandre fait épouser à son fils la fille d'Herbert II de Vermandois et d'Hildebrande de France, scellant sa réconciliation avec Herbert II de Vermandois.

Arnould Ier de Flandre épouse en 934 Alix de Vermandois. Leurs enfants sont :



Mariage de Thierry II de Hollande avec Hildegarde de Flandre

Thierry II de Hollande épouse vers 943 ou 944 Hildegarde de Flandre, fille d'Arnould Ier de Flandre et d'Alix de Vermandois. Leur enfant est :



Mariage de Sigefroy de Luxembourg avec Hedwige de Nordgau

Sigefroy de Luxembourg épouse vers 950 Hedwige de Nordgau. Leurs enfants sont :

De Wigéric de Bidgau, son père, Sigefroy de Luxembourg reçoit des biens en Haute-Lotharingie.

Sigefroy de Luxembourg est le premier Comte d'un territoire qui allait devenir le comté de Luxembourg.

Sigefroy de Luxembourg est également avoué des abbayes Saint-Maximin de Trêves et Saint-Willibrod d'Echternach.



Naissance d'Arnould Ier de Hollande

Arnulf Gandensis ou Arnould Ier de Hollande ou de Gand naît à Gand en 950, fils de Thierry II de Hollande, Comte de Gand, et d'Hildegarde de Flandre.



Mariage d'Ekkehard Ier de Misnie avec Suanichilde de Saxe

Ekard ou Ekkehard Ier de Misnie (en latin Eggihardus) est issu d'une famille noble de l'est de la Thuringe, il est le fils ainé du Gunther de Merseburg.

Suanichilde de Saxe est veuve de Thietmar Ier de Misnie.

Ekkehard Ier de Misnie épouse Suanichilde de Saxe, fille d'Hermann Ier de Saxe et d'Hildegarde de Westuburg. Leurs enfants sont :



Mort de Thierry II de Hollande Comte de Gand, de Frise-Occidentale et de Hollande

Thierry II de Hollande meurt à Egmond le 6 mai 988.

Il est inhumé dans l'église d'Egmond.



Naissance de Dédon II de Wettin

Dedi ou Dedo ou Dédon II de Wettin naît en 1005, fils de Thierry II de Wettin et de Mathilde de Misnie.



Mariage de Gérard Ier d'Alsace avec Hedwige de Namur

Gérard Ier d'Alsace épouse avant 1055 Hedwige de Namur ou de Flandre, fille d'Albert II de Namur et de Régelinde de Lorraine. Leurs enfants sont :

Ce mariage le rapproche de la noblesse Lorraine.



Naissance de Thierry II d'Alsace

Thierry II d'Alsace, dit le Vaillant, naît vers 1055 ou en 1065, fils du Gérard Ier d'Alsace et d'Hedwige de Namur.

Il est parfois numéroté Thierry Ier par des historiens du XVIe siècle qui rattachaient les ducs de Lorraine à Charles de Lorraine et ne tenaient pas compte des ducs de la maison d'Ardennes.



Mariage de Robert Ier de Flandre avec Gertrude de Saxe

Robert Ier Comte de Hollande

Gertrude de Saxe est veuve de Florent Ier de Hollande. À l'appel des barons hollandais révoltés contre la comtesse Gertrude de Saxe, Robert Ier de Flandre intervient en Frise. De là vient son surnom de Frison.

Robert Ier de Flandre épouse en 1063 Gertrude de Saxe, fille de Bernard II de Saxe et d'Eilika de Schweinfurt. Leurs enfants sont :

Robert Ier de Flandre devient gouverneur de Hollande pendant la minorité de Thierry V de Hollande.

Baudouin V de Flandre attribue à Robert Ier de Flandre la partie impériale du comté de Flandre :

Robert Ier de Flandre prête serment de ne pas nuire à Baudouin VI de Flandre, son frère aîné.

Robert Ier de Flandre assure la tutelle de ses beaux-enfants et la régence de la Frise occidentale. Il est surnommé Robert le Frison pour cette raison.



Mariage de Thierry Ier de Montbéliard avec Ermentrude de Bourgogne-Comté

Thierry Ier de Montbéliard épouse en 1065 Ermentrude de Bourgogne-Comté, fille de Guillaume Ier Tête-Hardie et d'Étiennette de Longwy-Metz. Leurs enfants sont :



Mort de Gérard Ier d'Alsace Duc de Lorraine, Comte de Metz et Châtenois

Thierry II d'Alsace Duc de Lorraine

Gérard Ier de Vaudémont Comte de Vaudémont

Gérard Ier d'Alsace meurt le 6 mars 1070 à Remiremont alors qu'il s'apprête à mater une révolte des nobles lorrains.

Un empoisonnement n'est pas à exclure.

Il est inhumé le 20 avril dans l'abbaye de Remiremont.

Tout le règne Gérard Ier d'Alsace est marqué par la fidélité aux empereurs Henri III le Noir, puis Henri IV de Franconie, et par une collaboration régulière avec l'Église.

Thierry II d'Alsace devient Duc de Lorraine.

La succession du duché lui est contestée par Louis II de Montbéliard et de Bar, qui a épousé Sophie de Bar.

Gérard Ier de Vaudémont revendique une partie des terres paternelles, et se comporte en seigneur brigand, ravageant les terres au sud de la Lorraine

Thierry II d'Alsace, pour confirmer ses droits convoque une assemblée de la noblesse lorraine.

Pour gagner l'appui de Gérard Ier de Vaudémont, son frère, Thierry II d'Alsace lui donne le Saintois, Pagus suggentesis ou suentesis) situé autour du bourg de Vaudémont.

L'empereur Henri IV de Franconie nomme Gérard Ier de Vaudémont comte de Vaudémont.

Les comtes de Vaudémont seront des vassaux des ducs de Lorraine.

L'assemblée choisit Thierry II d'Alsace comme Duc.

À partir de ce moment, Gérard Ier de Vaudémont collabore étroitement avec Thierry II d'Alsace, son frère, combattant les Louis II de Montbéliard et gardant ainsi la frontière sud du duché de Lorraine.



Mort de Louis II de Montbéliard

Thierry Ier de Montbéliard Comte de Montbéliard, d'Altkirch et de Ferrette

Fondation de l'abbaye d'Haguenau

Louis de Montbéliard meurt en 1074.

Thierry Ier de Montbéliard devient Comte de Montbéliard, d'Altkirch et de Ferrette.

Il réclame à son tour le duché de Lorraine.

L'arbitrage de l'empereur Henri IV de Franconie confirme à Thierry II d'Alsace la possession du duché.

En représailles, Thierry Ier de Montbéliard ravage l'évêché de Metz, mais il est vaincu par Adalbéron III, Évêque de Metz, et Thierry II d'Alsace.

Thierry Ier de Montbéliard fonde une abbaye à Haguenau en 1074.



Mariage de Thierry II d'Alsace avec Hedwige de Formbach

Hedwige de Formbach est veuve de Gérard de Supplienbourg.

Thierry II d'Alsace épouse vers 1075 ou en 1079 ou en 1080 Hedwige de Formbach, fille de Frédéric de Formbach et de Gertrude d'Haldensleben. Leurs enfants sont :



Naissance de Simon Ier d'Alsace

Simon Ier d'Alsace naît vers 1076 ou en 1085, fils du Thierry II d'Alsace, Duc de Lorraine, et d'Hedwige de Formbach ou de Gertrude de Flandre.


Thierry II de Clèves

Thierry II de Clèves Comte de Clèves

Diederik ou Thierry II de Clèves devient Comte de Clèves en 1091.



Mort de Sophie de Bar

Thierry Ier de Montbéliard Comte de Bar et Seigneur de Mousson

Sophie de Bar meurt en 1093.

Thierry Ier de Montbéliard devient Comte de Bar et seigneur de Mousson sous le nom de Thierry II en 1093.



Mariage de Thierry II d'Alsace avec Gertrude de Flandre

Gertrude de Flandre est veuve d'Henri III de Louvain.

Thierry II d'Alsace est veuf d'Hedwige von Formbach

Thierry II d'Alsace épouse vers 1095 ou en 1096 Gertrude de Flandre. Leurs enfants sont :



Renoncement de Thierry II d'Alsace à se croiser

En 1095, Thierry II d'Alsace envisage de se croiser, y renonce à cause de son état de santé, mais engage les chevaliers lorrains à y participer.



Naissance de Gertrude d'Alsace

Pétronille ou Gertrude d'Alsace naît en 1086 ou en 1095, fille de Thierry II d'Alsace et d'Hedwige de Formbach.



Naissance de Thierry III d'Alsace

Thierry III d'Alsace naît en 1099, fils de Thierry II le Vaillant (vers 1055-1115), Duc de Lorraine, et de Gertrude de Flandre.


Henri IV de Franconie à gauche remet les régalia à Henri V de Franconie - Chronique de Ekkehard von Aura-, après 1106

Diète de Mayence

Déposition de Henri IV de Franconie

Henri Ier de Limbourg ne se montre pas forcément reconnaissant vis-à-vis d'Henri IV de Franconie, car il hésite à prendre parti et change de camp lors des querelles qui opposent l'empereur Henri IV de Franconie à Henri V de Franconie, son fils. Henri Ier de Limbourg finit cependant par se rallier définitivement à Henri IV de Franconie.

Borivoj II de Bohême reste, avec Léopold III de Babenberg, aux côtés de l'Empereur Henri IV de Franconie.

Thierry II d'Alsace prend ses distances avec le pouvoir impérial, ne voulant pas intervenir dans le conflit entre Henri IV de Franconie et Henri V de Franconie.

Henri V de Franconie contraint Henri IV de Franconie, son père, à abdiquer en sa faveur, bénéficiant pour ce faire de l'appui du pape Pascal II.

En 1105, Henri IV de Franconie est déposé à la diète de Mayence et peut fuir par la Bohême.



Mariage de Florent II de Hollande avec Gertrude d'Alsace

Florent II de Hollande épouse vers 1113 Gertrude d'Alsace, fille de Thierry II d'Alsace et d'Hedwige de Formbach. Leurs enfants sont :

Gertrude change son nom en Pétronille, dérivée de Pierre, pour montrer sa fidélité envers le Saint-Siège.



Bataille d'Andernach

En 1114, à l'occasion d'une brouille entre l'empereur et le pape Pascal II, une insurrection éclate en Germanie, à laquelle prend part Godefroy Ier de Louvain.

Henri Ier de Limbourg prend part à des révoltes contre Henri V de Franconie aux côtés de Lothaire II de Supplinbourg, et combat à Andernach en 1114. L'empereur est vaincu.

Thierry II d'Alsace ne veut pas prendre parti dans cette lutte.



Mort de Thierry II d'Alsace

Simon Ier d'Alsace Duc de Lorraine

Thierry II d'Alsace meurt le 23 janvier 1115 à Châtenois. Simon Ier d'Alsace succède à son père en 1115.



Mariage d'Arnould Ier de Clèves avec Ide de Louvain

Arnulf ou Arnold ou Arnould Ier de Clèves, fils de Thierry II de Clèves, épouse vers 1128 Ide de Louvain, fille de Godefroy Ier de Louvain et d'Ide de Chiny. Leurs enfants sont :



Mariage de Lambert de Montaigu avec Gertrude d'Alsace

Gertrude d'Alsace est veuve de Florent II de Hollande.

Lambert de Montaigu épouse en 1129 Gertrude d'Alsace, fille de Thierry II d'Alsace et de Gertrude de Flandre. Leur enfant est :



Mariage de Louis Ier de Looz avec Agnès de Metz

Louis Ier de Looz épouse en 1140 Agnès de Metz, Dame de Longwy, fille de Folmar V de Metz, Comte de Metz, et de Mathilde de Dagsbourg. Leurs enfants sont :

Ce mariage lui apporte des droits sur le Luxembourg, revendiqué par les comtes de Metz mais ils ne peuvent obtenir le comté.

Louis de Looz ne peut que récupérer la bannière des comtes de Luxembourg pour créer son écu.



Mariage d'Arnoul IV de Looz avec Jeanne de Chigny

Arnoul IV de Looz épouse en 1229 Jeanne de Chigny, fille de Louis IV de Chigny et de Mathilde d'Avesnes. Leurs enfants sont :

Arnoul IV de Looz devient Comte de Chiny sous le nom d'Arnoul II.

Ce mariage apporte à Arnoul IV de Looz les terres de Givet, d'Agimont et d'Embise.



Mariage de Bernhard Ier d'Anhalt-Bernburg avec Sophia de Schleswig

Bernhard Ier d'Anhalt-Bernburg épouse à Hambourg le 3 février ou le 2 mars 1258 Sophia de Schleswig. Leurs enfants sont :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !