Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



8 événements affichés, le premier en 805 - le dernier en 896



Naissance de Théodoric Nibelung

Teutricus ou Thierry ou Théodoric Nibelung le vieux naît vers 800 ou en 805, fils de Nibelung III, Comte en Bourgogne et propriétaire de Baugy.



Nibelungides

Théodoric Nibelung le Vieux Comte de Vermandois

Théodoric Nibelung le Vieux devient Comte de Vermandois en 840.



Mort d'Échard de Mâcon

Boson V de Provence Comte de Mâcon, de Chalon sur Saône et d'Autun

Échard de Mâcon meurt vers 876 ou 877.

Son testament a été conservé jusqu'à nos jours et nous informe entre autres, du contenu de sa bibliothèque, ainsi que des animaux qu'il possédait pour la chasse : chiens, éperviers, faucons.

Théodoric Nibelung est l'un des exécuteurs testamentaires d'Échard de Mâcon.

Boson V de Provence, neveu de Richilde d'Amiens, l'épouse d'Échard de Macon, reçoit de Charles II le Chauve, son beau-frère impérial, les comtés d'Échard, c'est à dire ceux de Mâcon, de Chalon-sur-Saône.

Thierry le Chambrier s'empare de la villa de Perrecy.



Mort de Théodoric Nibelung Comte de Vermandois

Théodoric Nibelung le Vieux meurt en 877.



Théodoric Nibelung Comte de Vermandois

Théodoric Nibelung le jeune, fils de Théodoric Nibelung le Vieux, devient Comte de Vermandois en 879.



Fortification de Saint-Quentin

En 885, Théodoric Nibelung le jeune fortifie Saint-Quentin afin de la soustraire aux attaques des Normands.

Ainsi entourées de murailles, la partie antique et la partie plus moderne, bâtie autour de l'Église, qui jusqu'alors étaient restées distinctes, sont réunies et confondues dans une seule enceinte, en même temps que cette nouvelle ville, prend le nom moderne de Saint-Quentin.



Mort de Théodoric Nibelung le Jeune Comte de Vermandois

Théodoric Nibelung le Jeune meurt en 893.



Comtes carolingiens ou Herbertiens

Herbert Ier de Vermandois Comte de Vermandois et de Meaux

Herbert Ier de Vermandois devient Comte de Vermandois, Seigneur de Péronne et de Saint-Quentin en 896, succédant à Théodoric Nibelung le Jeune.

Dans les années qui suivent, il hérite des comtés de Soissons, de Meaux, de Mézerais et de Vexin, tenus par d'autres Nibelungides.

La transmission devient héréditaire. Il est donc le premier de la lignée des Comtes du Vermandois.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !