Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1828 - le dernier en 1910


Ludovica de Bavière en 1836 avec ses 2 aînés Louis Guillaume et Hélène

Mariage de Maximilien Joseph de Wittelsbach avec Ludovica de Bavière

D'un caractère fantasque voire misanthrope, Maximilien Joseph de Wittelsbach mène une vie plutôt bohème.

Passant ses étés dans son domaine de Possenhofen et ses hivers dans son palais de Munich, il ne fréquente la cour royale de Bavière que contraint et forcé, lors des cérémonies officielles ou familiales et préfère de loin la compagnie des gens simples.

Maximilien Ier Joseph de Bavière décide de réconcilier les différentes branches de la famille de Bavière.

Maximilien Joseph de Wittelsbach épouse à Tegernsee le 9 septembre 1828 Ludovica de Bavière, sa cousine, fille de Maximilien Ier Joseph de Bavière et de Frederica Caroline Wilhelmina de Bade. Leurs enfants sont :

Ludovica de Bavière passa sa nuit de noces enfermée dans une chambre, refusant d'aller retrouver son mari.

Maximilien Joseph de Wittelsbach se contentera de lui faire des enfants et lui laissera gérer la famille à sa guise, afin qu'elle le laisse vivre plus librement.

Veuve, la duchesse révélera que son mari n'eut aucune attention pour elle avant leurs noces d'or.

Fille du roi Maximilien Ier Joseph de Bavière, Ludovica de Bavière a à souffrir de ce mariage avec un prince de second rang alors que toutes ses sœurs épousent des têtes couronnées.


Mariage de Louis Charles Philippe Raphaël d'Orléans avec Victoire de Saxe-Cobourg-Kohary Louis Charles Philippe Raphaël d'Orléans et Victoire de Saxe-Cobourg-Kohary

Mariage de Louis Charles Philippe Raphaël d'Orléans avec Victoire de Saxe-Cobourg-Kohary

Le 25 janvier 1840, le Maréchal Nicolas Jean-de-Dieu Soult, chef du gouvernement, annonce le prochain mariage de Louis Charles Philippe Raphaël d'Orléans avec Victoire de Saxe-Cobourg-Kohary et dépose un projet de loi instituant une dotation de 500 000 francs de revenu annuel pour le Prince et une allocation de 500 000 francs pour frais de mariage et d'établissement.

Ce projet de loi suscite aussitôt une véhémente opposition.

Cormenin publie un pamphlet venimeux : Questions scandaleuses d'un jacobin au sujet d'une dotation.

Des pétitions circulent à Paris et en province.

Victor Hugo, dans son journal, évoque une honteuse querelle entre un Roi grippe-sou et des bourgeois tire-liards.

Le projet est repoussé par les députés le 20 février 1840, ce qui entraîne la démission immédiate du ministère de Nicolas Jean-de-Dieu Soult.

Dans une lettre à un ami, Proudhon, pourtant républicain, note le 27 février 1840 l'inconséquence des députés de la bourgeoisie : Qui veut le Roi, veut une famille royale, veut une cour, veut des princes du sang, veut tout ce qui s'ensuit. Le Journal des débats dit vrai : les bourgeois conservateurs et dynastiques démembrent et démolissent la royauté, dont ils sont envieux comme des crapauds."

Louis Charles Philippe Raphaël d'Orléans épouse à Saint-Cloud le 26 avril 1840 Victoire de Saxe-Cobourg-Kohary, fille de Ferdinand de Saxe-Cobourg-Saalfeld et d'Antoinette de Kohary. Leurs enfants sont :

Aucune dotation extraordinaire n'est versée pour l'événement.



Naissance de Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach

Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach naît à Possenhofen près de Munich le 23 février 1847, fille de Maximilien Joseph de Wittelsbach et de Ludovica de Bavière.


Louis II de Bavière vers 20 ans- par Ferdinand von Piloty

Fiançailles de Louis II de Bavière avec Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach

Louis II de Bavière se fiance le 22 janvier 1867 avec Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach, sa cousine.

Le mariage est reporté à plusieurs reprises.


Sophie-Charlotte de Wittelsbach

Mariage de Ferdinand Philippe Marie d'Orléans avec Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach

Ferdinand Philippe Marie d'Orléans épouse à Possenhofen le 28 septembre 1868 Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach, fille de Maximilien Joseph de Wittelsbach et de Ludovica de Bavière. Leurs enfants sont :

Le couple désargenté s'installe en Angleterre, dans la demeure du Duc de Nemours.



Naissance de Louise Victoire Marie Amélie Sophie d'Orléans

Louise Victoire Marie Amélie Sophie d'Orléans naît à Londres le 19 juillet 1869, fille de Ferdinand Philippe Marie d'Orléans et de Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach.

Ferdinand Philippe Marie d'Orléans et Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach vivent heureux, en Sicile puis à Rome, chez le Roi des Deux-Siciles, pour soigner la santé de Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach, fortement fragilisée par un premier accouchement.



Naissance de Philippe Emmanuel Maximilien Marie Eudes d'Orléans

Ferdinand Philippe Marie d'Orléans est soupçonnés à tort de préparer avec les deux ex-souverains le rétablissement des Bourbons sur le trône des Deux-Siciles.

Pour ne pas causer d'embarras à leurs parents, Ferdinand Philippe Marie d'Orléans et Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach quittent l'Italie et s'installent à Méran et à Mentelberg, dans le Tyrol autrichien (actuellement en Italie).

Philippe Emmanuel Maximilien Marie Eudes d'Orléans naît à Orbermais ou Méran le 18 janvier 1872, fils de Ferdinand Philippe Marie d'Orléans et de Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach.

Louis Charles Philippe Raphaël d'Orléans et Ferdinand Philippe Marie d'Orléans, son fils, sont alors à Paris pour préparer la venue de leur famille.



Incendie du Bazar de la Charité

Mort de Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach

Mort d'Henri Eugène Philippe Louis d'Orléans Duc d'Aumale

Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach meurt à Paris VIIIe le 4 mai 1897 dans l'incendie du Bazar de la Charité.

On ne retrouve d'elle que quelques parcelles de son corps calciné qui sont identifiées par son dentiste.

Ferdinand Philippe Marie d'Orléans, brisé, cherchera par la suite à prendre l'habit. Ce désir n'est cependant pas exaucé et ce malgré un recours auprès du pape Pie X.

Henri Eugène Philippe Louis d'Orléans meurt au domaine du Zucco à Giardinello en Sicile le 7 mai 1897 d'une crise cardiaque en apprenant le décès dans des circonstances tragiques de Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach.

Selon Edmond et Jules de Goncourt dans le Journal de 1874 :

Henri Eugène Philippe Louis d'Orléans, le duc d'Aumale, est le type du vieux colonel de cavalerie légère. Il en a l'élégance svelte, l'apparence ravagée, la barbiche grisâtre, la calvitie, la voix brisée par le commandement.

Albert Ier de Belgique et Élisabeth Gabrielle Valérie Marie de Bavière se rencontre en 1897 à Paris, lors des funérailles de Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach.

Quelques mois plus tard le jeune prince ose faire sa demande en mariage : " Croyez-vous que vous pourriez supporter l'air de la Belgique ? ".


Philippe Emmanuel Maximilien Marie Eudes d'Orléans

Mort de Ferdinand Philippe Marie d'Orléans

Philippe Emmanuel Maximilien Marie Eudes d'Orléans Duc de Nemours

Ferdinand Philippe Marie d'Orléans meurt au château de Belmont à Wimbledon le 29 juin 1910.

Son corps et celui de Sophie Charlotte Augustine de Wittelsbach, son épouse, sont aujourd'hui réunis dans la chapelle royale des Orléans à Dreux.

Philippe Emmanuel Maximilien Marie Eudes d'Orléans devient Duc titulaire de Nemours.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !