Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



11 événements affichés, le premier en 430 - le dernier en 486



Naissance de Sidoine Apollinaire

Caius Sollius Apollinaris Sidonius ou Sidoine Apollinaire naît à Lyon vers 430 d'une illustre famille arverne des Gaules. Son aïeul et son père furent préfets du prétoire des Gaules.

Sidoine Apollinaire étudie les lettres sous les maîtres les plus habiles, et devient lui-même un des hommes de son temps les plus célèbres dans l'éloquence et la poésie.



Inauguration du consulat d'Astère et de Protogène

En 449, Sidoine Apollinaire assiste à 19 ans, debout à côté de la chaise d'ivoire de son père, aux fêtes données à Arles pour l'inauguration du consulat d'Astère et de Protogène.



Mariage de Sidoine Apollinaire avec Papianilla

Sidoine Apollinaire épouse en 452 Papianilla, fille de l'empereur Avitus, arverne comme lui. Sidoine Apollinaire accompagne Avitus à Rome et prononce son panégyrique devant le Sénat.



Sidoine Apollinaire Prisonnier

Revenu à Lyon après la chute d'Avitus, Sidoine Apollinaire y est capturé par le nouvel empereur Majorien en 457. En raison de sa réputation, celui-ci le traite avec grand respect, et Sidoine Apollinaire prononce son panégyrique en retour, ce qui lui valut d'avoir une statue de bronze élevée sur le Forum et le titre de comte.



Sidoine Apollinaire préfet de Rome

En 467, l'empereur Anthémius le récompense d'un panégyrique composé en son honneur en le nommant préfet de Rome pour 468, et par la suite l'élève à la dignité de patricien et de sénateur.

Sidoine Apollinaire quitte cependant ce poste en cours d'année, suite à la mise en accusation de son ami Arvandus pour trahison envers Rome, et retourne en Gaule.



Mariage de Sigebert de Cologne

En 469, Sidoine Apollinaire relate la visite de Sigebert de Cologne à Lyon.

Sigebert de Cologne épouse à Lyon une princesse burgonde.



Sidoine Apollinaire Évêque de Clermont

En Gaule, Sidoine Apollinaire est confronté à la tyrannie du fonctionnaire corrompu Seronatus, dont il obtient finalement la déposition. Pour des raisons plus politiques que religieuses, Sidoine Apollinaire est appelé à succéder à Eparchius sur le siège épiscopal d'Arvernum, aujourd'hui Clermont en 470 ou 471.



Victorius Duc d'Auvergne

Victorius est un patron et ami de Sidoine Apollinaire, fervent chrétien. Victorius se met au service du roi wisigoth Euric, et est peut-être nommé dux septem civitates puis dux Aquitaniae primae vers 470.


Espagne wisigothique

Prise de Clermont par les Wisigoths

Cession de l'Auvergne aux Wisigoths

La Provence temporairement sous l'autorité romaine

Indépendance du Royaume Wisigoth

Rédaction du Code d'Euric

Sidoine Apollinaire, avec son beau-frère Ecdicius, prend une part importante dans la défense de Clermont, qui a résiste aux assaillants Wisigoths pendant 3 ans. En 475, les Wisigoths prennent Clermont-Ferrand, l'Auvergne devient wisigothique. Nepos reconnaît la possession de l'Auvergne à Euric Ier de Wisigothie, le roi des Wisigoths.

Lors de la prise de Clermont,. Sidoine Apollinaire est emprisonné mais est bien traité, grâce surtout à son ami Victorius, haut fonctionnaire du roi Euric Ier de Wisigothie. Il est restauré dans ses fonctions par le souverain, gouvernant son évêché.

Victorius a la charge de Clermont, avec le titre de Comes civitatis Arvernensis. Grâce à lui la ville est relativement épargnée et ne subit pas de châtiment, même s'il fait mettre à mort le noble Eucharius, sans doute pour une haine personnelle (Grégoire de Tours, II, 20).

Après la cession de l'Auvergne aux troupes d'Euric, la Provence revient temporairement sous l'autorité romaine en 475.

Euric Ier de Wisigothie unifie les diverses factions et, en 475, force les Romains à leur accorder l'indépendance complète. La capitale est Tolède.

Trop peu nombreux pour occuper toute la péninsule, le peuple wisigoth est surtout établi au nord de la Meseta, entre le Tage et l'Èbre, s'implantant dans ces régions montagneuses et boisées au rude climat plutôt qu'en Andalousie et sur la côte Méditerranéenne. Peut-être qu'en groupant les Goths dans ces terres peu peuplées et moins romanisées du Nord, leurs rois ont voulu ainsi préserver la cohésion nationale, évitant ainsi une romanisation rapide et une absorption parmi la masse hispano-romaine de la moitié sud du royaume. On estime une population wisigothique, est plus largement germano-barbare (car les Wisigoths étaient constitués en plus de Goths, d'autres peuplades) à 200 000 individus au maximum pour une population ibérique estimée à 3 ou 4 000 000 d'individus. La domination wisigothique est donc surtout militaire. Ils cantonnent des troupes dans les principales cités d'Espagne.

Lors de sa plus grande extension, avant 507, le royaume wisigoth comprenait l'Aquitaine ainsi que toute la péninsule ibérique, mis à part une partie du nord de la péninsule, appartenant aux Basques, les Vascons, les Astures et les Cantabres (populations montagnardes d'origines celtibériques) et le royaume des Suèves dans le nord-ouest.

Euric Ier de Wisigothie fait mettre par écrit les coutumes des Goths, collection de lois appelée Forum Judicum, mais surtout combat le pouvoir des évêques catholiques.



Mort de Victorius Duc d'Auvergne

Vers 479 ou 480 Victorius part pour Rome avec le fils de Sidoine Apollinaire et y meurt.



Mort de Sidoine Apollinaire

Sidoine Apollinaire meurt à Clermont-Ferrand en 486. Il sera fait Saint de l'Église catholique.

Ses poèmes et ses lettres nous fournissent un témoignage unique et intéressant sur l'Auvergne du Ve siècle, sur les mœurs et les positions politiques de l'aristocratie gallo-romaine au sein des nouveaux royaumes barbares.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !