Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



1 événement affiché, le premier en 1142 - le dernier en 1142


Châteaux du Dauphiné

Siège du fort de Montmélian

Mort de Guigues IV le Dauphin

Guigues V d'Albon Comte de Viennois et Grenoble

Marguerite Clémence de Bourgogne Régente du Dauphiné

Guigues IV le Dauphin lève son ost et marche contre Amédée III de Savoie même si ce dernier est le beau-frère de Guigues, car il a épousé sa sœur Mathilde d'Albon.

Les premiers combats tournent à l'avantage du comte d'Albon qui met le siège devant le fort de Montmélian.

A cette époque, le château de Montmélian n'est pas encore la forteresse imprenable qu'elle deviendra plus tard et Guigues IV le Dauphin compte sur la baisse de moral des assiégés pour enlever la place.

Comprenant le danger, Amédée III de Savoie rallie ses troupes dispersées et attaque les retranchements de Guigues IV le Dauphin au pied du château le 25 juin 1142. Sous l'effet de la surprise, les Dauphinois se débandent, laissant Guigues IV le Dauphin seul face à l'ennemi avec quelques chevaliers.

Blessé, le comte d'Albon est emmené dans son château de La Buissière (Savoie) où il meurt le 28 juin 1142 dans les bras de son épouse, Marguerite Clémence de Bourgogne. il est inhumé le 4 août à Notre-Dame de Grenoble.

Le fait que le comte mourant soi transporté à La Buissière plutôt qu'ailleurs (Avalon par exemple, qui est plus proche), témoigne de la mainmise précoce des Dauphins sur la terre de La Buissière, même s'ils n'en sont pas encore à cette époque les seigneurs directs.

Le surnom de Dauphin plait tellement à ses successeurs qu'ils l'ajoutent à leur nom et s'en font un titre qui s'est conservé parmi leurs descendants.

A la mort de son père, Guigues V d'Albon est trop jeune pour gouverner, c'est pourquoi sa mère, Marguerite Clémence de Bourgogne surnommée la Grande Dauphine assure la régence

Suite à cet épisode, Louis VI le Gros et Adélaïde de Maurienne, épouse du roi et sa sœur Amédée III, veulent confisquer à Amédée III de Savoie ses états.

Finalement Amédée III de Savoie ne doit son salut, qu'à l'intercession de Pierre l'Ermite, après avoir fait la promesse de participer à la croisade en préparation.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !