Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



3 événements affichés, le premier en 1510 - le dernier en 1792



Mariage de Philibert Babou avec Marie Gaudin

Philibert Babou, Seigneur de Givray, épouse à Tours en Indre-et-Loire le 28 avril 1510 Marie Gaudin. Leurs enfants sont :

Elle apporte en dot à Philibert Babou la terre de la Bourdaisière près de Tours qui devient Seigneur de La Bourdaisière.



Siège de Thionville

Mort de Pierre Strozzi Seigneur d'Épernay

Bataille de Gravelines

Après la prise de Calais, François Ier de Lorraine-Guise peut contre-attaquer les espagnols.

Étant au siège de Thionville, alors qu'il va reconnaître un emplacement de batterie, Pierre Strozzi meurt le 21 juin 1558 frappé d'un coup d'arquebuse.

Pierre Strozzi est inhumé à Épernay.

L'armée française commandée par le Paul de La Barthe est composée de 12 000 fantassins, de 2 000 cavaliers et d'une nombreuse artillerie.

L'armée espagnole est commandée par Lamoral d'Egmont.

François de Scépeaux s'empare de Pont-à-Mousson et de Thionville en 1558.

François Ier de Lorraine-Guise prend Thionville et Arlon en juillet 1558.

Paul de La Barthe prend la ville de Dunkerque mais perd la bataille de Gravelines le 13 ou 14 juillet 1558.

Albert de Gondi participe à cette bataille.

François Gouffier le Jeune participe à cette bataille.

Guillaume V de Hautemer participe à cette bataille.

Seul 1.500 français en réchappent.

La route de Paris est ouverte. Henri II de France réunit alors une armée de 50 000 hommes et se porte à la rencontre de ses adversaires.

Stupéfaction, les Espagnols doivent licencier leur armée, faute d'argent.


Siège de Thionville

Siège de Thionville

Le siège de Thionville est mis le 24 août 1792 par une armée coalisée de 20 000 Autrichiens et 16 000 Émigrés français commandée par Frédéric Louis de Hohenlohe-Ingelfingen.

La ville défendue par Georges Félix de Wimpffen tient tête aux coalisés jusqu'à ce que ces derniers lèvent le siège le 16 octobre 1792.

La Convention nationale déclarera par la suite que Thionville à bien méritée de la patrie.

François-René de Chateaubriand participe à cette bataille du côté des émigrés et y est blessé.

Louis Lazare Hoche participe à la défense de Thionville au sein du 58e Régiment d'Infanterie où il donne des preuves éclatantes de sa capacité et de sa bravoure.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !