Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



4 événements affichés, le premier en 267 - le dernier en 1162



Siège de Milan

Aureolus court s'enfermer dans la place forte de Milan avec les survivants de son armée. Gallien met aussitôt le siège devant la ville.



Guerre contre Milan

Dés 1154, au cours de la guerre contre Milan, Hermann III de Bade combat en Lombardie et assiste l'empereur Frédéric Ier Barberousse lors du siège de Milan.



Réconciliation apparente d'Adrien IV avec Frédéric Ier Barberousse

Siège de Milan

En 1158, Adrien IV doit expliquer qu'il a voulu parler d'un "bienfait", et non d'un fief.

Les relations s'apaisent, du moins en apparence.

A l'été 1158, Frédéric Ier Barberousse entreprend une expédition conséquente.

Florent III de Hollande est un fidèle vassal de Frédéric Ier Barberousse et l'accompagne lors de cette expédition.

Boleslas Ier le Long accompagne Frédéric Ier Barberousse dans cette campagne italienne.

Vladislav II de Bohême, ferme soutien de Frédéric Ier Barberousse, l'accompagne personnellement.

En 1158, Boleslas IV le Frisé et les ducs polonais annulent le traité alors que Frédéric Ier Barberousse a commencé sa campagne italienne. Ils n'envoient pas de troupes à l'empereur.

Après un mois de siège, Frédéric Ier Barberousse impose des conditions sévères à Milan défaite.

Une seconde couronnement de Vladislav II de Bohême comme Roi de Bohême est célébrée devant Milan le 8 septembre 1158.

En novembre 1158, Frédéric Ier Barberousse réunit à Roncaglia une assemblée de juristes et de représentants des Cités italiennes afin de clarifier la situation des droits régaliens relevant de l'Empereur.

Le Nord et le Centre de la péninsule se sont en effet émancipés de la tutelle impériale depuis le règne de Conrad III de Hohenstaufen.

L'organisation qu'il met en place est loin de rencontrer l'approbation du pape.



Nouveau siège de Milan

En 1162, dans un contexte de schisme pontifical, devant l'insoumission persistante de Milan, celle ci est à nouveau assiégée.

Frédéric Ier Barberousse s'empare de Milan en 1162 après 7 mois de siège.

Avec le concours de cités voisines opprimées par les Milanais, il fait démolir les fortifications.

Les reliques des Rois mages sont transférées à Cologne après avoir été enlevées à l'église Saint-Eustorge de Milan.

Les Villes alliées à Milan se voient imposées des conditions strictes (Brescia, Plaisance...)

Par mesure de précaution le pape Alexandre III vient se réfugier en France.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !