Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



2 événements affichés, le premier en 1134 - le dernier en 1245



Conflit entre Hugues II de Jaffa et Foulques V d'Anjou

Condamnation de Hugues II de Jaffa

Siège de Jaffa

Exil d'Hugues II de Jaffa

Hugues II de Jaffa Comte de Gargan

Mort d'Hugues II de Jaffa

Hugues II de Jaffa est apparenté avec la reine Mélisande de Jérusalem et ils ont des liens d'amitié étroit. La rumeur le dit trop familier avec la reine et il entre en conflit avec un Foulques V d'Anjou jaloux. On dit aussi qu'Hugues II de Jaffa est arrogant et refuse de rendre hommage au roi.

Peu à peu se forment deux camps, les partisans de Foulques V d'Anjou et ceux d'Hugues II de Jaffa.

En 1134, il semble qu'Hugues II de Jaffa et Romain du Puy, Seigneur d'Outre-Jourdain, se révolte contre Foulques V d'Anjou.

Selon Guillaume de Tyr, Gautier Ier de Grenier, Seigneur de Césarée et beau-fils d'Hugues, l'accuse de trahison et de conspiration lors d'une séance de la Haute Cour.

Hugues II de Jaffa réfute l'accusation, et il est décidé que l'accusation sera tranchée par un duel judiciaire. Quand le jour fixé pour le combat arrive, Hugues II de Jaffa ne vient pas, et est reconnu coupable par défaut.

Hugues II de Jaffa s'allie aux égyptiens d'Ascalon, et Foulques V d'Anjou assiège Jaffa. Les arrières vassaux d'Hugues II de Jaffa, entre autres son connétable Balian Ier d'Ibelin le Vieux, désertent son château et rallient le roi.

Le châtiment habituel pour un tel crime est la confiscation des biens et l'exil permanent, mais les appuis d'Hugues II de Jaffa réduisent la peine à un exil de 3 ans.

Alors qu'il attend à Acre le navire qui doit l'emmener en exil, un chevalier breton tente de l'assassiner. Il est blessé et son agresseur est arrêté, condamné et exécuté.

Voulant couper court aux accusations d'avoir commandité le meurtre et aux risques d'émeutes, Foulques V le Jeune fait juger Hugues II de Jaffa par la Haute Cour des barons et ordonne que l'audition soit publique et qu'on ne lui coupe pas la langue, pour lui permettre de parler jusqu'au bout.

La loyauté du roi dans cette affaire est reconnue par tous.

Remis de ses blessures, Hugues II de Jaffa va en Apulée, où son parent Roger II de Hauteville le fait Comte de Gargan.

Hugues II de Jaffa y meurt peu après vers 1134.

Mais le courroux de Mélisende de Jérusalem s'exerce longtemps sur les protagonistes, au point que certains craignent pour leur vie, avant qu'il ne finisse par s'apaiser.



Siège de Jaffa

En 1245, les troupes Kharezmiennes se dirigent vers Jaffa, la ville dont Gautier IV de Brienne est Comte.

Afin de forcer la ville à la reddition, Barbakan fait amener Gautier IV de Brienne devant les murailles de la ville et l'attache sur une croix tout en annonçant qu'il ne le détachera que lorsque la ville se rendra.

Mais Gautier IV de Brienne exhorte alors la garnison de la ville à tenir bon et à faire son devoir en défendant la ville tandis que lui fera le sien en mourant pour Jésus Christ.

La ville résistant, Barbakan livre Gautier IV de Brienne au Sultan d'Égypte avec d'autres captifs.

Il est conduit au Caire.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !