Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



3 événements affichés, le premier en 1428 - le dernier en 1700



Siège de Copenhague

En 1428, avec une flotte de 240 navires et 12 000 hommes, la hanse assiège Copenhague, défendue victorieusement par la reine Philippine d'Angleterre.



Siège de Copenhague

Bataille navale de l'Oresund

Charles X Gustave de Suède insatiable de conquêtes et soupçonneux envers le Danemark débarque à Korsør sur l'île de Seeland le 17 juillet 1658.

Personne n'a prévu cette soudaine et brutale attaque.

La capitale danoise est très mal fortifiée et possède une faible garnison.

Les vastes et vétustes lignes de défense comportent seulement 2 000 défenseurs.

Mais Frédéric III de Danemark ne perd pas courage.

Je vais mourir dans mon nid - tels sont les mots par lesquels il réprimande les conseillers qui lui recommandent la sécurité.

Le 8 août 1658, les représentants de tous les ordres de la capitale exhortent à la nécessité d'une vigoureuse résistance.

Les habitants de Copenhague, dirigés par le bourgmestre Hans Nansen protestent de leur loyauté envers le roi et de leur détermination à défendre Copenhague jusqu'à l'extrémité.

Le gouvernement et le peuple font preuve d'une grande énergie sous la surveillance de Frédéric III de Danemark, de Sophie-Amélie de Brunswick-Lunebourg et du bourgmestre Hans Nansen.

Au début septembre 1658, toutes les infrastructures sont réparées, les murs et les canons installés et 7 000 hommes en armes sont disposés.

La ville est si fortement fortifiée que Charles X Gustave de Suède renonce à lancer l'assaut sur Copenhague et commence le siège.

Charles X Gustave de Suède convertit ensuite le siège en blocus maritime, empêchant ainsi l'approvisionnement de la capitale par la flotte néerlandaise.

La défaite navale de l'Øresund, le 29 octobre 1658, force Charles X Gustave de Suède à mettre fin au blocus de la capitale danoise et il finit par abandonner entièrement le siège.

Ainsi Copenhague sauve la monarchie danoise.

La traditionnelle loyauté des Danois des classes moyennes se transforme en un enthousiasme débordant pour Frédéric III de Danemark et pendant une brève période, Frédéric III de Danemark est l'homme le plus populaire en son royaume.



Siège de Copenhague

Paix à Travendal

Charles XII de Suède attaque les Danois et fait le siège de Copenhague.

Charles XII de Suède force Frédéric IV de Danemark à signer la paix à Travendal ou Travendhal en août 1700, désastreuse pour le Danemark.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !