Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



8 événements affichés, le premier en 310 - le dernier en 1251



Siège d'Arles

Siège de Marseille

Mort de Maximien Hercule

Constantin Ier le Grand revient rapidement de Belgique et assiége Arles avec le gros de ses troupes.

Maximien Hercule s'enfuit pour se réfugier à Marseille, mais Constantin Ier le Grand assiége la ville et le capture.

Constantin Ier le Grand décide de pardonner à son beau-père.

Maximien Hercule est incapable de supporter la défaite et la déchéance et il recommence à conspirer contre Constantin Ier le Grand.

Il projette de le faire assassiner mais Constantin Ier le Grand est informé du complot.

Maximien Hercule meurt au début de l'été 310 exécuté sur ordre de Constantin Ier le Grand.

Ainsi, à ce moment, il y a :

Constantin Ier le Grand fait disparaître du monnayage qu'il contrôle, le culte de Jupiter et d'Hercule.

Constantin Ier le Grand se réclame du principe de l'hérédité dynastique et prétend descendre de Claude II.

Il choisit Apollon comme nouveau protecteur.


Arles

Siège d'Arles

Gérontius force Constantin à s'enfermer dans Arles, sa capitale mais Gérontius ne peut mener ce siège à bien. L'annonce de l'arrivée imminente d'une puissante armée romaine, commandée par le redouté général Constance démoralise même ses plus fervents partisans. Ses effectifs fondent comme neige au soleil.



Reddition de Constantin III

Constance a les moyens militaires pour mener sa mission à bien. Il est notamment aidé par les Ostrogoths. L'irruption de Constance sonne le glas des espérances de Constantin III qui ne peut songer à résister seul et conclut une alliance criminelle avec des bandes de Francs et d'Alamans.

Ils tentent de contraindre les assiégeants à lever le siège d'Arles, mais la cavalerie de Constance écrase les alliés de Constantin dans la vallée du Rhône.

Constantin III négocie sa reddition :

Constance accepte ces conditions. Les portes d'Arles s'ouvrent, Constantin reçoit l'onction sacerdotale et est envoyé en Italie sous bonne garde.



Siège d'Arles par les Wisigoths

Soutenu par son ami Attila, Aetius refoule les Wisigoths qui assiégent la ville d'Arles en 425.



Siège d'Arles

En 507, Clovis Ier, Sigismond II de Burgondie et Gondebaud de Burgondie retournent dans leur royaume, mais une partie de leur troupe tente de s'emparer de la Provence. Les Burgondes aidés des Francs s'emparent de la basse Durance et viennent faire le siège d'Arles. Mais la ville ne cède pas.

Mais, libéré de la menace d'un débarquement byzantin, Théodoric Ier d'Ostrogothie, Roi des Ostrogoths, prenant sous sa protection la nation gothique tout entière, envoie une expédition commandée par le général Ibbas afin de secourir ses cousins.



Campagne contre les Wisigoths en Septimanie

Siège d'Arles

Fiançailles de Théodebert Ier d'Austrasie et de Wisigarde de Lombardie

Mariage de Théodebert Ier d'Austrasie avec Deuterie

En 533, Théodebert Ier d'Austrasie mène une campagne contre les Wisigoths en Septimanie.

Il prend Rodez, Lodève, une partie du Biterrois, puis avance vers le Rhône, prend Uzès et assiège Arles.

Les fiançailles de Théodebert Ier d'Austrasie et de Wisigarde de Lombardie ont lieu en 533.

Deutérie de Reims est veuve du gouverneur de Cabriera, près de Béziers.

Théodebert Ier d'Austrasie épouse en 533 ou 535 Deutérie de Reims, issue de l'aristocratie gallo-romaine d'Auvergne. Leur enfant est :



Mort de Thierry Ier de Francie

Théodebert Ier d'Austrasie Roi d'Austrasie

Thierry Ier de Francie, l'aîné des fils de Clovis Ier, s'éteint en 534. Il est inhumé à Metz.

Thierry Ier de Francie frappe les premières monnaies mérovingiennes afin de marquer son autonomie face à Byzance dont l'empereur garde théoriquement le privilège de la frappe monétaire. Néanmoins, il ne rompt pas totalement avec ce dernier puisque ses premières monnaies ne sont pas en or.

Childebert Ier et Clotaire Ier envisagent de s'emparer de son royaume de Reims en écartant voire en éliminant Théodebert Ier d'Austrasie, cet héritier gênant.

Théodebert Ier d'Austrasie doit interrompre rapidement le siège d'Arles pour faire prévaloir ses droits.

Grâce à l'attachement des guerriers du royaume depuis sa victoire de 522 sur les Danois, l'aristocratie locale défend son patrimoine.

Théodebert Ier d'Austrasie monte sur le trône de Reims, future Austrasie en 534.

Théodebert Ier d'Austrasie sera finalement adopté par Childebert Ier.

Le deux hommes partent alors en guerre contre Clotaire, qui se réfugie dans une forêt.

Tandis qu'il est assiégé, une tempête de grêle ravage le camp de ses ennemis, qui effrayés abandonnent le siège et concluent la paix.



Siège d'Arles

Retour en grâce Barral Ier des Baux

Revenu de Palestine, Charles Ier d'Anjou, avec l'aide d'Alphonse II de France, met le siège sur Arles.

Barral Ier des Baux, nommé par ailleurs podestat d'Avignon, préfère ne pas se mêler au conflit, se concentrant sur la défense de ses terres des Baux.

Arles finit par se rendre, se soumet à Charles Ier d'Anjou et Jean Baussan réintègre ses fonctions d'Archevêque d'Arles.

Libéré et de retour de croisade en 1251, Charles Ier d'Anjou vient gouverner la Provence dont il a hérité par sa femme, Béatrice de Provence.

Il met fin à la révolte des seigneurs des Baux.

Afin de faire oublier ses erreurs passées et entrer dans les grâces de Charles Ier d'Anjou, Barral Ier des Baux s'engage auprès de la reine Blanche de Castille à soumettre :

engageant à sa parole tous ses fils et ses biens.

Le 26 décembre 1251, Barral Ier des Baux présente une requête à l'archevêque d'Arles pour obtenir la révocation des sentences d'excommunication et d'interdits lancés contre lui.

Barral Ier des Baux s'engage à aller servir deux années en Terre Sainte en échange de quoi il récupère ses fiefs du Comtat venaissin.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !