Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



4 événements affichés, le premier en 1172 - le dernier en 1205



Mort de Vital II Michele Doge de Venise

Sebastian Ziani Doge de Venise

Vital II Michele meurt en 1172.

Sebastian Ziani devient le 39e Doge de Venise élu en 1172.

Le Doge (du latin dux, "chef") est le le premier magistrat de la république de Venise. Ses attributs sont le dais et la pourpre, souvenir de l'Empire byzantin. Néanmoins, les Vénitiens n'ont de cesse de limiter son pouvoir. Ceci se fait par le biais de la promissio ducalis, véritable charte jurée par le doge lors de son entrée en fonction. Le texte de la promissio ducalis est fixé en 1172.

Sebastian Ziani institue la cérémonie des épousailles du doge de Venise et de l'Adriatique pour consacrer en quelque sorte l'empire de sa patrie sur la mer.


Frédéric Ier Barberousse reconnaissant le pouvoir d'Alexandre III

Traité de Venise

Alliance de Guillaume V de Montferrat avec Manuel Ier Comnène

Frédéric Ier Barberousse soutient les exactions de ses vassaux les Comtes de Chalon sur Saône et de Mâcon contre les églises et notamment celle de Cluny, qui soutiennent le pape.

Revers politique plus grave que la défaite militaire de Legnano, Frédéric Ier Barberousse cède aux exigences papales d'Alexandre III mais parvient à le désolidariser de la cause des cités lombardes.

Frédéric Ier Barberousse cède et reconnaît Alexandre III comme pape au traité de Venise en 1177 et la fin du schisme.

Frédéric Ier Barberousse se jette au pied du pape Alexandre III.

Frédéric Ier Barberousse prête serment au pape qui le bénit.

Sebastian Ziani signe en 1177 la trêve dite de Venise entre Frédéric Ier Barberousse et la Ligue lombarde.

Manfred II de Saluces est mentionné pour la première fois dans cette trêve.

Après le traité de Venise, Guillaume V de Montferrat doit régler seul le problème des villes rebelles.

Manuel Ier Comnène demande en même temps le règlement du solde pour ses troupes engagées en Italie.

Guillaume V de Montferrat rompt avec Frédéric Ier Barberousse et s'allie avec Manuel Ier Comnène.



Mort de Sebastian Ziani Doge de Venise

Orio Mastropiero Doge de Venise

À la fin de sa vie, en 1178, Sebastian Ziani se retire dans le monastère de San Giorgio Maggiore et lègue ses biens immobiliers de la place Saint-Marc.

Orio Mastropiero devient le 40ème Doge de Venise élu en 1178.



Mort de Enrico Dandolo Doge de Venise

Pietro Ziani Doge de Venise

Enrico Dandolo meurt à Constantinople le 14 juin 1205, laissant les Vénitiens sans directives quant au choix d'un nouvel Empereur.

Une stèle funéraire portant son nom est visible dans la galerie ouest de l'ancienne basilique Sainte-Sophie à Istanbul.

Son domaine revient à la république, qui en confie l'administration à des bails ou podestats. Quatre de ces fonctionnaires se succédent jusqu'en 1261 : Marin Zeno, Nicolas Tiepolo, Marin Michel et Marc Gradenigo.

Il est à noter que la branche des Dandolo vivant actuellement en France descend directement du doge Andréa Dandolo. Établie en Picardie, cette famille fait partie de l'aristocratie italienne et porte le titre de comte.

Pietro Ziani, fils de Sebastian Ziani, devient le 42e Doge de Venise élu en 1205.

Pietro Ziani reste 24 ans en charge et avance la conquête de la Grèce.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !