Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



21 événements affichés, le premier en 1036 - le dernier en 1095



Mariage de Ramire Ier d'Aragon avec Gilberge de Cousserans

Ramire Ier d'Aragon épouse à Jaca le 22 aout 1036 Gilberte de Couserans, fille de Bernard-Roger Ier de Foix et de Garsinde de Bigorre. Leurs enfants sont :

Gilberte de Couserans change de nom lors de son baptême pour devenir Ermesinda ou Ermessinde de Couserans.



Naissance de Sanche Ier Ramirez

Sancho Ramírez ou Sanche Ier Ramirez naît vers 1042 ou 1043, fils de Ramire Ier d'Aragon et de Gilberge de Cousserans.



Mariage d'Ermengol III d'Urgell avec Adélaïde de Bésalu

Ermengol III d'Urgell épouse vers 1050 Adélaïde de Bésalu, fille de Guillaume Ier de Bésalu et d'Adélaïde de Provence. Leurs enfants sont :



Croisade de Barbastro

Siège de Graus

Bataille de Graus

Mort de Ramire Ier d'Aragon Roi d'Aragon

Sanche Ier Ramirez Roi d'Aragon

Prise de Barbastro

Ermengol III d'Urgell Seigneur de Barbastro

En 1063, la pape Alexandre II transforme la Reconquista en guerre sainte.

Il la la présente comme une urgence de la chrétienté.

Il octroie une indulgence plénière aux soldats qui y participeraient.

La croisade de Barbastro est un épisode de la Reconquista, mais le caractère international de son armée, ainsi que le soutien de la papauté en font un prélude aux Croisades.

Les maigres sources concernant cette croisade sont les récits d'Amatus of Montecassino et d'Ibn Hayyan.

La Reconquista est également prêchée en Bourgogne, avec le soutien de l'abbé Hugues de Cluny, frère de Thomas de Chalon.

Cette participation clunisienne est probablement le résultat des tentatives de Ferdinand Ier de Castille d'introduire la réforme clunisienne en Espagne.

Une importante armée, composée de combattants, venant de toute la chrétienté occidentale, débute le siège de Barbastro en 1063. Elle est composée :

Èbles II de Montdidier participe à cette expédition.

Guillaume VIII d'Aquitaine conduit son armée à travers les Pyrénées en passant par Somport et fait la jonction avec l'armée catalane à Gérone.

L'armée complète prend Graus, qui a d'abord résisté à deux assauts.

Ramire Ier d'Aragon meurt le 8 mai 1063 ou le 8 juin 1064 au cours du siège de Graus près de Huesca.

Sanche Ramirez ou Sancho Ramírez est le fils de Ramire Ier d'Aragon et de Gilberge de Cousserans.

Sanche Ramirez devient Roi d'Aragon sous le nom de Sanche Ier Ramirez.

L'armée croisée marche sur Barbastro, qui fait alors parti du taïfa de Lérida, dirigé par al-Muzaffar.

Pour empêcher l'armée chrétienne de progresser, les musulmans pratiquent la tactique de la terre brulée.

La cité, qui n'a pas de secours depuis Lérida, et dont l'approvisionnement en eau est coupé, est assiégée et rapidement prise.

Les croisés pillent et saccagent la ville sans aucune pitié.

On a dit que 50 000 musulmans sont tués.

Le butin des croisés est considérable.

Amaury IV de Thouars part assister Guillaume VIII d'Aquitaine le pour se battre contre les Sarrazins en Espagne. Amaury IV de Thouars participe à la prise de Barbastro et en ramène un riche butin dans sa ville de Thouars.

Les chroniques mentionnent la capture de nombreuses femmes musulmanes ainsi que nombres de trésors.

Ermengol III d'Urgell reçoit la garde de la cité de Barbastro, qui vient d'être conquise par les troupes chrétiennes.

Volontairement grossi par les clunisiens, la prise de Barbastro eu un retentissement énorme dans la chrétienté. Auparavant, les chevaliers qui venaient combattre les Maures en Espagne le faisaient à titre individuels et se plaçaient sous l'autorité d'un roi ou prince local. C'est la première fois qu'une armée franchit les Pyrénées dans ce but. Cette expédition et de ce fait considérée comme un prélude aux Croisades, qui débutent une trentaine d'années plus tard.

Les troupes, chargées de butins et Guillaume VIII d'Aquitaine, pressé de revenir en ses terres, en tirent prétexte pour faire demi-tour et l'expédition tourne court.



Mariage de Sanche Ier Ramirez avec Isabelle d'Urgell

Sanche Ier Ramirez épouse en 1065 Isabelle d'Urgell, fille d'Ermengol III d'Urgell et d'Adélaïde de Bésalu. Leur enfant est :



Guerre des trois Sanchos

Batailles de Bureba, Alta Rioja et à Álava

En 1067 et 1068, Sanche Ier Ramirez est impliqué dans la guerre des 3 Sanchos.

Sanche Ier Ramirez apporte son aide à Sanche IV Garcés, Roi de Navarre son cousin, contre Sanche II le Fort, Roi de Castille.

Sanche Ier Ramirez et Sanche IV de Navarre sont défaits par Sanche II le Fort à Bureba, Alta Rioja et à Álava.



Naissance de Pierre Ier d'Aragon

Pedro Ier Sánchez ou ou Pierre Ier d'Aragon naît certainement à Siresa dans le val d'Hecho en 1068 ou en 1069 ou en 1074, fils de Sanche Ier Ramirez et d'Isabelle d'Urgell.

Il reçoit le nom de Pierre en l'honneur de saint Pierre, pour qui Sanche Ier Ramirez, son père, a une dévotion particulière.



Divorce de Sanche Ier Ramirez et d'Isabelle d'Urgell

Sanche Ier Ramirez et Isabelle d'Urgell divorce en 1070.



Naissance d'Alphonse Ier le Batailleur

Alfonso Ier Sánchez ou Alphonse Ier d'Aragon, dit le Batailleur, naît vers 1073, fils de Sanche Ier Ramirez et de Félicie ou Félicité de Montdidier, Dame de Ramerup.


Sanche Ier Ramirez par Manuel Aguirre y Monsalbe - 1885

Mort de Sanche IV Garcés Roi de Navarre

Sanche Ier Ramirez Roi de Navarre

Mariage de Sanche Ier Ramirez avec Félicité de Montdidier

Sanche IV de Navarre meurt en 1076.

Son fils Ramire Sanchez est écarté de la succession car trop jeune.

En 1076, le trône de Navarre est offert par la population locale à Sanche Ier Ramirez, cousin de Ramire Sanchez.

Il prend le nom de Sanche V Ramírez de Navarre.

Sanche Ramirez est déjà Roi d'Aragon.

La Navarre est ainsi réuni au royaume d'Aragon

Èbles II de Montdidier et Rotrou III du Perche, son neveu, aide Sanche Ier Ramirez à conquérir le royaume de Navarre en 1076.

Sanche Ier Ramirez épouse en 1076 Félicité de Montdidier, fille d'Hilduin IV de Ramerupt et d'Alix de Roucy. Leurs enfants sont :



Conquète de Graus

Graus est conquise par Sanche Ier Ramirez en 1083.



Pierre Ier d'Aragon Gouverneur de Sobrarbe et de Ribagorce

En 1085, Pierre Ier d'Aragon est nommé gouverneur du comté de Sobrarbe et de Ribagorce par Sanche Ier Ramirez, son père, afin de s'exercer aux tâches de gouvernement, avec le titre de rex.



Mariage de Gaston IV avec Talèse d'Aragon

Gaston IV de Béarn épouse en 1085 ou en 1099 Talesa ou Talésie ou Talèse d'Aragon, Vicomtesse de Montaner ou Montanerès, fille de Sanche, Comte d'Aibar; et de Javierre-Latre. Leurs enfants sont :

Sanche est un frère naturel de Sanche Ier Ramirez. Talèse d'Aragon est donc la cousine du roi Alphonse Ier le Batailleur.

En dot, elle lui donne la vicomté de Montaner ou Montanerès à l'exception de 5 paroisses qui désormais resteront en deux inclusions de la Bigorre dans le Béarn : c'est pourquoi il existe toujours deux enclaves des Hautes-Pyrénées en Pyrénées-Atlantiques.



Mariage de Pierre Ier d'Aragon avec Agnès d'Aquitaine

À la demande de Sanche Ier Ramirez, Pierre Ier d'Aragon épouse à Jaca en janvier 1086 Agnès d'Aquitaine, fille de Guillaume VIII d'Aquitaine. Leurs enfants sont :



Naissance de Ramire II d'Aragon

Ramòn ou Ramiro ou Ramirez ou Ramire II d'Aragon dit le Moine naît le 24 avril 1086, fils de Sanche Ier Ramirez et de Félicité de Montdidier.



Confirmation des droits des évêques de Pampelune

Le 26 octobre 1087, Pierre Ier d'Aragon rejoint Sanche Ier Ramirez à Pampelune afin de confirmer les droits des évêques de Pampelune.



Prise de Monzón

Sanche Ier Ramirez et Pierre Ier d'Aragon prennent Monzón le 24 juin 1089.

Ces conquêtes ouvrent à Pierre Ier d'Aragon la vallée du Cinca.



Prise d'Huesca

Mort de Centulle V de Béarn

Gaston IV de Béarn Vicomte de Béarn.

Bernard III de Bigorre Comte de Bigorre

Béatrix Ire de Bigorre régente du comté de Bigorre

Centulle V de Béarn renforce et augmente l'autonomie des vicomtes de Béarn face aux ducs d'Aquitaine, dont il est théoriquement le vassal.

Les vicomtes de Dax et de Soule perdent des territoires en 1090 au profit du Béarn. Les Ducs d'Aquitaine lui accordent la Vicomté d'Acqs, les Pays d'Orthez et de Salies et surtout ils l'affranchissent de tout vasselage.

En 1090, Centulle V de Béarn repart vers l'Aragon, à la tête des troupes béarnaises pour participer à la prise d'Huesca, engagée par le roi Sanche Ier Ramirez.

Centulle V de Béarn meurt à Tena dans la vallée du Teigne en 1090 assassiné traîtreusement.

Certains de ses actes d'autonomie sont remarquables :

Centulle V de Béarn est un grand partisan de la réforme grégorienne de l'église catholique et, accordant de nombreux dons, il entretient des relations excellentes avec le saint Siège.

Le pape Grégoire VII le qualifie de amator justitiae, defensor pauperum, propagator pacis, c'est-à-dire soutien de la justice, défenseur des pauvres et propagateur de paix.

Gaston IV de Béarn, son fils, lui succède et devient Vicomte de Béarn. Il a peu après à faire face aux assauts de ses ennemis héréditaires, les vicomtes de Dax et de Soule.

Bernard III de Bigorre succède à son père comme Comte de Bigorre, sous la régence de Béatrix Ire de Bigorre, sa mère.

Peu après les habitants de la vallée de Barège se révoltent, interdisent l'accès de la vallée à la Béatrix Ire de Bigorre et à sa famille, puis font emprisonner Centulle II de Bigorre.

Avec l'aide des habitants d'une vallée voisine, Béatrix Ire de Bigorre parvient à réprimer la rébellion.



Attaque navale contre Tortosa

En 1092, excédé, Alphonse VI de Castille s'allie avec Sanche Ier Ramirez, Roi d'Aragon, et Bérenger-Raymond II de Barcelone contre Rodrigo Díaz de Bivar, mais l'attaque navale échoue contre Tortosa.


Pierre Ier d'Aragon Possessions et conquêtes de Pierre Ier d'Aragon

Mort de Sanche Ier Ramirez Roi d'Aragon et de Navarre

Pierre Ier d'Aragon Roi d'Aragon et de Navarre

Sanche Ier Ramirez meurt à Montearagón le 4 juin 1094 en faisant le siège de Huesca.

Pierre Ier d'Aragon, son fils, devient 3e Roi d'Aragon et de Navarre et comte de Sobrarbe, de Ribagorce.

Pierre Ier décide alors de lever le siège de Huesca.



Protection de Pierre Ier d'Aragon par Urbain II

Prise de Naval et Salinas de Trillo

En 1095, Pierre Ier d'Aragon renouvelle le vœu de Sanche Ier Ramirez, son père, et répète sa fidélité au pape.

Le 16 mars 1095, le pape, en retour, publie la bulle Cum universis sancte par laquelle il garantit Pierre Ier d'Aragon et à la reine d'Aragon de ne pas pouvoir être excommuniés sans l'autorisation du pape.

Pierre Ier d'Aragon reprend l'offensive contre les musulmans.

En 1095, Pierre Ier d'Aragon occupe Naval et Salinas de Trillo, qui lui ouvrent la route de Barbastro et de Huesca.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !