Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



8 événements affichés, le premier en 208 - le dernier en 235



Naissance d'Alexandre-Sévère

Marcus Aurelius Severus Alexander, dit Sévère Alexandre, naît en 208.



Adoption de Sévère Alexandre par Élagabal

Le comportement d'Élagabal rencontre l'hostilité du Sénat, de la population romaine et de l'armée.

En 221, Julia Moesa comprend le danger et fait adopter son second petit-fils Alexianus, le futur Alexandre Sévère, alors âgé de 13 ans par Élagabal qui n'avait que 17 ans.

Ils sont associés ensemble au consulat en 222, mais Élagabal demande au Sénat de lui retirer son titre de César.



Sévère Alexandre César

Alexianus devint Caesar sous le nom de Marcus Aurelius Severus Alexander dit Sévère Alexandre. Il reçoit une éducation classique et excellente, sous l'autorité de sa mère Julia Mammaea plus avisée et active que Soemias.

Sévère Alexandre supplanta rapidement son cousin auprès de la population écoeurée et des soldats.



Mort d'Élagabal

Élagabal comprend trop tard son erreur, et veut faire assassiner Sévère Alexandre mais les prétoriens se retournèrent contre lui et l'assassinèrent ainsi que sa mère le 13 mars 222, il était âgé de 18 ans.



Alexandre Sévère Empereur

Empereur romain en 222, Sévère Alexandre est doux, cultivé, faible de caractère et mauvais dans le domaine militaire.

Alexandre Sévère entreprend de restaurer le pouvoir impérial.

Alexandre Sévère fait annuler son adoption par Élagabal. Il se déclare fils de Caracalla et ajoute dans sa titulature le nom de Severus.

Les membres les plus voyants de l'entourage d'Élagabal sont exécutés ou bannis.



Assassinat d'Ulpien

Avec l'aide de juristes : Ulpien, originaire de Tyr en Phénicie, Paul, Modestin, Alexandre Sévère tente une collaboration plus étroite avec le Sénat et met en place un conseil de régence.

Ulpien est massacré par les prétoriens en 223.

L'incapacité de l'Empereur est significative face à ces constantes révoltes des soldats, qui est une plaie du règne et annonce l'anarchie militaire.

Sévère Alexandre entreprend quelques réformes comme l'introduction des préfets du prétoire dans l'ordre sénatorial, la modification dans le recrutement des gouverneurs de province.

Alexandre Sévère aménage les carrières des chevaliers et sénateurs, en s'appuyant notamment sur la pratique de l'intérim.



Religion

Urbain Ier connaît un pontificat marqué par des relations tranquilles avec l'institution impériale. Le nouvel empereur en effet, Sévère Alexandre étant plutôt bien disposé envers les chrétiens.

Sévère Alexandre renvoie à Emèse en Syrie, dès son arrivée au pouvoir le Bétyle, la pierre sacrée chère à Élagabal.

Il observe fidèlement les rites de la religion traditionnelle, et partage les tendances syncrétistes (fusion des doctrines) de son époque. Le christianisme prend de l'ampleur.

Le schisme d'Hippolyte se poursuit sous les règnes d' Urbain Ier.

Julia Mammaea fréquentait le prêtre romain Hippolyte et les chrétiens jouirent alors d'une tolérance presque officielle.



Mort d'Alexandre Sévère et de sa mère Julia Mammaea

L'incapacité militaire de Sévère Alexandre le perd. Les soldats de Germanie se révoltent contre Sévère Alexandre. Le 18 mars 235, Sévère Alexandre, âgé de 27 ans est massacré, avec sa mère Julia Mammaea, par Maximin Ier le Thrace, un préfet des nouvelles recrues d'origine thrace.

La mémoire de Alexandre Sévère est condamnée. L'assassinat de ce dernier Sévère est considéré comme la fin du principat ou empire tel qu'Auguste l'avait inauguré.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !