Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



10 événements affichés, le premier en 928 - le dernier en 1008



Naissance de Boson II d'Arles

Boson II d'Arles ou Boson VII de Provence naît vers 910 ou 928, fils :



Mariage de Boson II d'Arles avec Constance de Provence

Boson II d'Arles épouse en 942 ou vers 953 ou vers 955 Constante ou Constance de Provence ou de Vienne, supposée être fille ou sœur de Charles Constantin, comte de Vienne. Leurs enfants sont :



Naissance de Roubaud Ier de Provence

Rothbold ou Rotboald ou Roubaud Ier de Provence est le fils de Boson II d'Arles et de Constance de Provence.



Mort de Boson II d'Arles

Guillaume Ier le Libérateur et Roubaud Ier de Provence Co Comtes de Provence

Boson II d'Arles meurt en 968.

Ses deux fils se partagent en indivis le comté de Provence, indivision que maintiendront leurs descendants.

En 968, Conrad III le Pacifique nomme Guillaume Ier le Libérateur, Comte de Provence.



Donation à l'abbaye de Saint-Victor de Marseille

En 970, Roubaud Ier de Provence et Guillaume Ier le Libérateur souscrivent une charte de donation en faveur de l'abbaye de Saint-Victor de Marseille.


Guillaume Ier le Libérateur

Capture de Mayeul de Cluny par les Sarrasins

En 968 ou en juillet 972 les Sarrasins de Fraxinetum capturent Mayeul de Cluny au col du grand Saint-Bernard ou dans les environs d'Orsières.

Les moines doivent verser 1 000 livres d'or pour sa libération.

De nombreux objets de culte et d'orfèvrerie du trésor de Cluny sont fondus pour payer sa rançon.

Sa capture entraîne une mobilisation générale de l'aristocratie provençale autour du Guillaume Ier le Libérateur.

Guillaume Ier le Libérateur rassemble avec son frère Roubaud Ier de Provence, une armée de fidèles et ils mènent une campagne contre les Sarrasins.

Audouin II d'Oriate participe à cette campagne avec d'autres seigneurs de Provence comme les seigneurs de Fos, futurs propriétaires du territoire d'Hyères.

Conrad III le Pacifique ne prend pas part à cette campagne.

Après 3 siècles de troubles dévastateurs, la Provence connaît enfin une nouvelle période de prospérité.

De nombreuses terres sont remises en culture, des chapelles sont construites pour des paysans nouvellement installés, la productivité et les conditions de travail s'améliorent, les canaux d'arrosages sont remis en état et l'assèchement des marécages reprend.

Des terres sont distribuées à de nouveaux venus, le vin et les animaux de ferme sont produits en grande quantité, des pêcheries sont signalées en Camargue et sur l'Étang de Berre, des moulins sont construits ou reconstruits.

Ce nouvel essor économique réveille également le commerce international dont Marseille sait à nouveau tirer profit.

Cette période de prospérité enrichit également les villes qui voient apparaître une nouvelle population de bourgeois payant l'impôt en argent (non plus en corvées).

La vie religieuse connaît également un nouvel essor, les monastères prennent de plus en plus de place face au clergé classique trop lié au pouvoir politique, malgré un certain "ménage" opéré par les papes.



Donation à l'abbaye de Cluny

En 990, Roubaud Ier de Provence et Guillaume Ier le Libérateur souscrivent une charte de donation en faveur de l'abbaye de Cluny.



Mort de Guillaume Ier le Libérateur Comte de Provence

Guillaume II de Provence Comte de Provence

Roubaud Ier Marquis de Provence

Adélaïde d'Anjou Régente de Provence

En 993, Guillaume Ier le Libérateur, se sentant mourir fait appeler Mayeul de Cluny à Avignon pour soulager son âme et donner ou restituer à l'abbaye de Cluny plusieurs domaines.

Guillaume Ier le Libérateur meurt après le 29 août 993, sous l'habit monastique, entre les bras de Mayeul de Cluny.

Il est inhumé en l'Église de Sainte-Croix à Sarrians.

Guillaume II de Provence devient Comte de Provence alors qu'il est encore enfant.

Roubaud Ier de Provence devient Marquis de Provence.

Adélaïde d'Anjou assure une longue régence qui fournit à la nouvelle noblesse l'occasion de se soulever à plusieurs reprises contre la dynastie comtale.



Mariage de Roubaud II de Provence avec Ermengarde

Mariage de Roubaud Ier de Provence avec Emildis de Gévaudan

Roubaud II de Provence épouse vers 1002 Ermengarde ou Hermengarde. Leurs enfants sont :

Ermengarde est peut-être sœur d'Humbert Ier de Savoie, premier Comte de Savoie.

Roubaud Ier de Provence épouse Ermengarde ou Emildis de Gévaudan, fille d'Étienne de Gévaudan, Vicomte de Gévaudan, et d'Anne. Leur fils est :



Mort de Roubaud Ier de Provence Marquis de Provence

Roubaud II de Provence Marquis de Provence

Révolte en Provence

Roubaud Ier de Provence meurt en 1008.

Rotboald ou Roubaud II de Provence, son fils, devient Marquis de Provence.

Guillaume II de Provence étant trop jeune pour exercer avec autorité la fonction comtale, l'aristocratie met le pouvoir comtal en cause dans une révolte qui n'est que la première d'une longue série.

La nouvelle génération nobiliaire conteste avec violence les donations pieuses accordées par le marquis et son entourage.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !