Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



10 événements affichés, le premier en 1199 - le dernier en 1317



Mariage de Théodore Ier Lascaris avec Anne Ange

Théodore Ier Lascaris épouse en premières noces en 1199 Anne Ange, fille d'Alexis III Ange et d'Euphrosyne Kamaterina. Leurs enfants sont :



Mariage de Jean de Breteuil-Leicester avec Alix de Roye

Jean de Breteuil-Leicester épouse en 1205 Alix de Roye, fille de Barthélemy de Roye et de Pétronille de Montfort.

Barthélemy de Roye donne aux époux une dot d'environ 90 Livres tournois constituée des propriétés d'Almenêches et Bernay avec leurs dépendances.

Lambert Cadoc, Seigneur de Gaillon, et Robert de Courtenay se portent garants de cet acte.



Mariage de Robert Ier de Courtenay-Champignelles avec Mahaut de Mehun-sur-Yèvre

Robert Ier de Courtenay-Champignelles épouse le 10 décembre 1216 Mahaut de Mehun-sur-Yèvre, fille de Philippe Mehun-sur-Yèvre, Seigneur de Mehun-sur-Yèvre et de Selles-en-Berry. Leurs enfants sont :



Naissance de Robert de Courtenay

Robert de Courtenay naît en 1224, fils de Robert Ier de Courtenay-Champignelles et de Mahaut de Mehun-sur-Yèvre.



Reconstruction des tours de la Cathédrale Sainte-Croix d'Orléans

En 1239, Robert de Courtenay, Évêque d'Orléans, entreprend de rebâtir les tours écroulées. Il donne alors d'importantes sommes pour commencer les travaux et fournit du bois en provenance de ses forêts et des pierres de ses carrières.


États croisés en 1240

Croisade des barons

Amaury VI de Montfort Prisonnier

La croisade des barons, menée en 1239, est la suite de la VIe croisade de Frédéric II de Hohenstaufen.

Thibault IV de Champagne en obtient la direction en raison de son titre de roi de Navarre.

Y participent :

Hugues III de Vaudémont prend la croix et part en juin 1239.

Thibault IV de Champagne quitte Marseille et débarque à Saint-Jean d'Acre.

Cette croisade, sans grandes batailles, est faite de négociations avec le sultan de Damas et celui du Caire.

Les barons obtiennent la confirmation de l'évacuation de Jérusalem par les Arabes ainsi que la libération de plusieurs places de l'ancien royaume de Jérusalem :



Mariage de Guillaume Ier de Courtenay-Champignelles avec Marguerite de Bourgogne

Marguerite de Bourgogne est veuve d'Henri de Brienne.

Guillaume Ier de Courtenay-Champignelles épouse en 1252 Marguerite de Bourgogne. Leurs enfants sont :



Mort de Robert de Courtenay Évêque d'Orléans

Robert de Courtenay meurt en 1279.



Reconstruction de la Cathédrale Sainte-Croix d'Orléans

Mort de Gilles Pathay

Pierre de Mornay Évêque d'Orléans

Contraint de suivre Saint-Louis en Terre Sainte, Robert de Courtenay lègue le soin de poursuivre et d'achever les travaux à son ami Gilles Pathay ou Pasté, Évêque d'Orléans, son successeur.

Gilles Pathay pose la première pierre de la reprise des travaux le 11 septembre 1288.

Gilles Pathay meurt cette même année 1288,

Pierre de Mornay devient Évêque d'Orléans.

Il achève les travaux.

Comme le veut l'usage, c'est par le chœur que les travaux commenceront, pour finir par la nef.

Les anciennes tours romanes de la façade occidentale, ainsi que les travées de la nef non ruinées, seront conservées.

A son achèvement, la nouvelle cathédrale comportait un chœur gothique soutenu par de magnifiques arcs-boutants.

Ce chœur sera complété par des chapelles absidiales à la fin du XIIIe siècle et par des chapelles latérales au cours du XIVe siècle.


Philippe V le Long Philippe V le Long

Philippe V le Long Roi de France

Philippe V le Long Roi de Navarre

Jeanne II de France privée de la couronne de France

Jeanne II de Bourgogne Comtesse de Bourgogne

Sacre de Philippe V le Long et Jeanne II de Bourgogne

Philippe V le Long est couronné Roi de France après les États généraux de 1317 où il réussit à faire interpréter en sa faveur la coutume.

Philippe V le Long est aussi Roi de Navarre sous le nom de Philippe II de Navarre.

Lettré, il a le sens du pouvoir.

Son esprit de décision l'emporte sur les oppositions qu'il rencontre.

Jeanne II de Bourgogne a été mêlée à la triste histoire des belles-filles de Philippe IV le Bel en 1314 mais lorsque son époux monte sur le trône de France, tout est oublié.

Acquittée par arrêt du Parlement, Jeanne II de Bourgogne reprend sa place à la cour et devient reine de France.

L'influence de Mahaut d'Artois, sa mère, est certainement pour beaucoup dans son retour en faveur.

Philippe confie le comté de Bourgogne à son épouse Jeanne II de Bourgogne.

Philippe V le Long et Jeanne II de Bourgogne sont sacrés et couronné en la cathédrale Notre-Dame de Reims par l'archevêque Robert de Courtenay (qui était un capétien) à Reims, le 6 ou le 9 janvier 1317.

Gaucher V de Châtillon-sur-Marne assiste au sacre.

Il fait fermer les portes de la ville et surveiller les rues par de nombreux corps de gardes.

Philippe V le Long réunit le 2 février 1317 une assemblée de grands et de nobles, de prélats, de bourgeois de Paris qui déclare qu'il est mieux placé que sa nièce Jeanne II de France car séparé de Saint-Louis par 2 générations contre 3 pour Jeanne sa nièce, affirmant que "femme ne succède pas au royaume de France".

Jeanne II de France est privée de ses droits à la couronne de France (droits discutés) et à la couronne de Navarre (indiscutables).

Mais, pour mener à bien sa tâche, Philippe V le Long doit compter avec les ambitions des grands et l'avis des assemblées d'états.

24 grands seigneurs siègent en priorité au Conseil où ils contrôlent la nomination des baillis et des sénéchaux, les donations et les mouvements de fonds.

Aucun progrès de l'État n'est possible sans l'accord des assemblées :

En 1317, elles, déclarent que les femmes ne succèdent pas à la couronne de France.

C'est au cours de leurs discussions que naît l'idée de réformer le royaume.

Passéiste, leur idéal est celui d'un retour à l'âge d'or du "bon roi Saint-Louis".

Ainsi s'amorcent les principales revendications politiques du XIVe siècle.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !