Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme











Événements contenant la ou les locutions cherchées



23 événements affichés, le premier en 1150 - le dernier en 1242



Mariage de Pierre Ier de Courtenay avec Isabelle de Courtenay

Pierre Ier de Courtenay épouse en 1150 Isabelle de Courtenay, fille de Renaud de Courtenay et d'Élisabeth du Donjon.

Leurs enfants sont :



Mariage de Narjot II de Toucy avec Agnès de Dampierre

Narjot II de Toucy épouse Agnès de Dampierre, fille d'Anséric de Montréal et d'Helvis de Pleurs. Leurs enfants sont :



Naissance de Robert Ier de Courtenay-Champignelles

Robert Ier de Courtenay-Champignelles naît en 1168, fils de Pierre Ier de Courtenay et d'Élisabeth de Courtenay.



Mariage de Robert Ier de Courtenay-Champignelles avec Constance de Toucy

Robert Ier de Courtenay-Champignelles épouse en 1200 Constance de Toucy :

Leurs enfants sont :



Prise de Château-Gaillard

Prise du Château de Caen

Réunion de la Normandie à la couronne de France

Conquête du Maine, de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou

Lassé de la résistance des soldats anglo-normands, Philippe II Auguste finit par donner l'assaut à Château-Gaillard après 7 mois de siège et s'empare successivement de tous les éléments de la forteresse.

Matthieu II de Montmorency signale sa valeur durant ce siège.

Il semble que les Français se soient introduits en passant par l'une des fenêtres basses de la chapelle que Jean-Sans-Terre a fait construire bien mal à propos.

La garnison dont les 3/4 des défenseurs sont morts de famine, se rend le 6 mars 1204.

Lambert Cadoc est un des grands artisans de la prise de Château Gaillard.

Philippe II Auguste peut alors achever la conquête du duché de Normandie.

Rouen capitule le 24 juin 1204.

Le Château d'Arques-la-Bataille est la dernière forteresse normande à déposer les armes.

Le château de Caen est pris sans combat.

Toute la Normandie est ainsi conquise et réunie à la couronne de France.

Philippe II Auguste entreprend d'importants travaux afin de le moderniser le château de Caen.

Afin d'améliorer les défenses au nord, le donjon est entouré par une courtine protégée à chaque angle par une tour circulaire et isolée par un profond fossé.

L'ensemble est doublé au nord par une autre tranchée tout aussi abrupte en fer à cheval qui forme ainsi une zone tampon appelée Roquette ou Garenne.

L'accès se fait désormais à l'est par une porte fortifiée, la porte des Champs.

Enfin 2 tours circulaires sont érigées à l'est et à l'ouest à la jonction avec les fortifications de Caen.

Le monarque dispose d'une citadelle plus sûre et démontre sa puissance dans l'une des principales villes du territoire nouvellement conquis.

À la suite de la conquête de la Normandie en 1204, Robert Ier de Courtenay-Champignelles reçoit comme récompense les châteaux de Nonancourt et Conches de son cousin Philippe II Auguste.

Le roi récompense Lambert Cadoc, Seigneur de Gaillon, largement en fiefs et le nomme Bailli Pont-Audemer.

Lambert Cadoc vivra principalement à Gaillon même si ce lieu est assez éloigné de son baillage.

Peu après l'annexion de la Normandie, tous les biens de Robert IV Bertrand de Bricquebec sont confisqués.

Il doit alors rendre hommage à Philippe II Auguste pour une quinzaine de fiefs nobles relevant de la baronnie de Bricquebec.

Philippe II Auguste s'empare ensuite du Maine, de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou entre 1204 et 1208.



Campagne annuelle de Simon IV de Montfort

Chaque année c'est le même processus, de nouveaux croisés venus du Nord arrivent, pour la durée de l'ost, attirés par des seigneuries à acquérir.

Robert II de Dreux mène des troupes à la Croisade des Albigeois en 1210.

Robert Ier de Courtenay-Champignelles participe à cette campagne.

En mars 1210, Simon IV de Montfort reçoit des renforts conduits par son épouse, Alix de Montmorency. À Montlaur (au nord-est de Carcassonne), des habitants sont pendus. À Bram (à l'ouest de Carcassonne), on supplicie une centaine de cathares : nez et lèvres coupés, yeux crevés.

En avril 1210, Simon IV de Montfort met le siège devant Alaric (au sud-est de Carcassonne) et prend le château.



Campagne de la croisade contre les albigeois

En 1211, Léopold VI d'Autriche participe avec Guillaume III de Juliers et d'autres seigneurs allemands à la campagne annuelle de la croisade contre les Albigeois.

Robert Ier de Courtenay-Champignelles participe à cette campagne.



Mariage de Robert Ier de Courtenay-Champignelles avec Mahaut de Mehun-sur-Yèvre

Robert Ier de Courtenay-Champignelles épouse le 10 décembre 1216 Mahaut de Mehun-sur-Yèvre, fille de Philippe Mehun-sur-Yèvre, Seigneur de Mehun-sur-Yèvre et de Selles-en-Berry. Leurs enfants sont :



Bataille de Lincoln

Mort de Thomas du Perche

Ranulph de Blundeville Comte de Lincoln

Mal en point, Louis VIII le Lion reçoit l'aide de Robert Ier de Courtenay-Champignelles.

Depuis le nord des Midlands, Ranulph de Blundeville est chargé d'empêcher les barons venus du nord de faire jonction avec les troupes de Louis VIII le Lion.

Ranulph de Blundeville prend pour cible le château de Mountsorrel dans le Leicestershire.

Saier de Quincy, Comte de Winchester, parvient à convaincre Louis VIII le Lion d'envoyer une troupe au secours du château.

À leur arrivée, Ranulph de Blundeville a déjà démoli le château et s'est porté au secours du château Lincoln assiégé par les Français.

Guillaume Ier le Maréchal et l'armée d'Henri III Plantagenêt ont également convergé vers Lincoln, depuis Northampton.

Le 20 mai 1217, Louis VIII le Lion est battu à Lincoln par les troupes de Guillaume Ier le Maréchal.

Guillaume Ier le Maréchal y tue le comte Thomas du Perche.

Ranulph de Blundeville et Guillaume II le Maréchal combattent avec Guillaume Ier le Maréchal.

Robert Ier de Courtenay-Champignelles est fait prisonnier.

46 barons se retrouvent prisonniers d'Henri III Plantagenêt, au nombre desquels :

Ranulph de Blundeville est créé comte de Lincoln par Henri III Plantagenêt le 23 mai 1217.

Les barons anglais ayant choisi Louis VIII le Lion finissent par se rallier au jeune Henri III Plantagenêt.

Saier de Quincy fait allégeance à Henri III Plantagenêt le 29 septembre 1217.



Traité de Lambeth

Le traité de Lambeth ou traité de Kingston-upon-Thames est signé le 11 septembre 1217, mettant fin la Première Guerre des barons, commencée en 1215.

La couronne échoit à Henri III Plantagenêt, moyennant certaines compensations, dont l'amnistie des barons rebelles et le paiement de 10 000 Marcs, à Louis VIII le Lion.

Louis VIII le Lion rentre en France. Il débarque à Boulogne le 28 septembre 1217.

Les Anglais libèrent Robert Ier de Courtenay-Champignelles quelques semaines plus tard.

Alexandre II le Pacifique doit rendre hommage à Henri III Plantagenêt en décembre 1217.



Naissance de Pierre Ier de Courtenay-Champignelles

Pierre Ier de Courtenay-Champignelles ou Pierre II de Courtenay naît à Constantinople en 1218, fils de Robert Ier de Courtenay-Champignelles et de Mahaut de Mehun-sur-Yèvre.



Naissance d'Isabelle de Courtenay

Isabeau ou Isabelle de Courtenay naît en 1219, fille de Robert Ier de Courtenay-Champignelles et de Mahaut de Mehun-sur-Yèvre.



Naissance de Blanche de Courtenay

Blanche de Courtenay naît en 1220, fille de Robert Ier de Courtenay-Champignelles et de Mahaut de Mehun-sur-Yèvre.



Naissance de Raoul de Courtenay

Raoul de Courtenay naît en 1223, fils de Robert Ier de Courtenay-Champignelles et de Mahaut de Mehun-sur-Yèvre.



Robert Ier de Courtenay-Champignelles Grand Bouteiller de France

Robert Ier de Courtenay-Champignelles devient Grand Bouteiller de France en 1223.



Robert Ier de Courtenay-Champignelles Grand Bouteiller de France

Louis VIII le Lion nomme Robert Ier de Courtenay-Champignelles Grand Bouteiller de France en 1223.



Naissance de Robert de Courtenay

Robert de Courtenay naît en 1224, fils de Robert Ier de Courtenay-Champignelles et de Mahaut de Mehun-sur-Yèvre.



Naissance de Jean Ier de Courtenay-Champignelles

Jean Ier de Courtenay-Champignelles naît en 1226, fils de Robert Ier de Courtenay-Champignelles et de Mahaut de Mehun-sur-Yèvre.



Naissance de Guillaume Ier de Courtenay-Champignelles

Guillaume Ier de Courtenay-Champignelles naît en 1227 ou vers 1228, fils de Robert Ier de Courtenay-Champignelles et de Mahaut de Mehun-sur-Yèvre.



Fondation de l'abbaye Notre-Dame de Beauvoir

L'abbaye Notre-Dame de Beauvoir est une abbaye féminine cistercienne fondée en 1234 par Robert Ier de Courtenay-Champignelles et Mahaut de Mehun-sur-Yèvre, son épouse sur la commune actuelle de Marmagne dans le Cher, pour y abriter les sépultures de la famille de Courtenay.

Ce lieu est situé proche de Mehun-sur-Yèvre.

On sait que cette abbaye eut de modestes revenus provenant au début de son existence de :



Fondation de l'abbaye Notre-Dame de Beauvoir à Marmagne

Avant 1231 ou en 1234, Robert Ier de Courtenay-Champignelles fonde l'abbaye Notre-Dame de Beauvoir à Marmagne, près de Mehun-sur-Yèvre.



Mort de Robert Ier de Courtenay-Champignelles Seigneur de Champignelles en Puisaye, de Châteaurenard et de Conches

Robert Ier de Courtenay-Champignelles meurt en 1239 en Palestine.



Mariage de Jean Ier de Chalon avec Isabelle de Courtenay

Jean Ier de Chalon épouse en mars 1242 Isabelle de Courtenay, Dame de Selles-sur-Cher, fille de Robert Ier de Courtenay-Champignelles et de Mahaut de Mehun-sur-Yèvre.

Leurs enfants sont :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !