Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



22 événements affichés, le premier en 1045 - le dernier en 1171



Mariage de Roger de Beaumont avec Adeline de Meulan

Roger de Beaumont, Seigneur de Beaumont, épouse entre 1045 et 1050 Adeline de Meulan, fille de Galéran III de Meulan et d'Oda de Conteville.

Leurs enfants sont :



Naissance de Robert Ier de Beaumont-le-Roger

Robert Ier de Beaumont-le-Roger naît en 1048 ou 1049, fils de Roger de Beaumont (mort en 1094), Seigneur de Pont-Audemer et de Beaumont et d'Adeline de Meulan.

Petit-fils d'Onfroy de Vieilles, il appartient à l'un des plus importants lignages du duché de Normandie.


Bataille d'Hastings Tombe d'Harold II Godwinson Tapisserie de Bayeux - Eustache de Boulogne

Bataille d'Hastings

Mort d'Harold II Godwinson Roi d'Angleterre

Mort de Gyrth Godwinson

Mort de Leofwine Godwinson

Edgar II Atheling Roi d'Angleterre

Guillaume le Conquérant conteste avec force l'élection d'Harold II Godwinson.

Il plaide ses droits auprès des cours d'Europe.

Le pape Alexandre II lui donne raison et, pour preuve de son appui, lui fait envoyer un étendard consacré et des reliques.

En tant que Régent de France, Baudouin V de Flandre s'interdit d'accorder l'aide de la France à Guillaume le Conquérant qui projette de conquérir l'Angleterre, mais lui accorde celle des Flamands, le futur Conquérant ayant épousé sa fille Mathilde de Flandre.

Sans attendre, Guillaume le Conquérant lance la construction d'une flotte de débarquement à l'embouchure de la Dive, près de Cabourg.

Roger II de Montgommery ne l'accompagnera pas mais fournit 60 navires pour l'expédition.

Richard d'Évreux est présent à l'assemblée des barons normands qui décide de la conquête de l'Angleterre.

Trop âgé, il ne participera pas à l'expédition, mais la finance une partie, et envoie 80 navires ainsi que son fils Guillaume d'Évreux.

Richard Ier de Clare fait partie des barons qui sont consultés sur l'opportunité de l'invasion de l'Angleterre. Il n'y a néanmoins pas de preuves formelles de sa participation à la phase initiale de la conquête de l'Angleterre.

La flotte se dirige vers Saint-Valéry-sur-Somme et attend les vents favorables.

La duchesse Mathilde de Flandre, assistée de Roger II de Montgommery, de l'Archevêque Lanfranc et de Roger de Beaumont, reste pour gouverner et défendre la Normandie.

À Bayeux, en Normandie, on peut la célèbre "tapisserie de la reine Mathilde".

Elle raconte l'histoire de la Conquête sur 70 mètres de long et environ 50 centimètres de haut.

Cette broderie avait été commandée à des artisans saxons par l'évêque de Bayeux, Otton de Conteville, demi-frère de Guillaume le Conquérant, pour orner le chœur de sa cathédrale.

C'est la première bande dessinée connue.

Elle constitue un inestimable témoignage sur les mœurs et la mode vestimentaire de l'époque.

Eustache de Boulogne, représenté sur la Tapisserie de Bayeux, et reconnaissable par ses moustaches.

Son nom (EUSTATIVS), écrit au dessus, et n'apparaît que partiellement à cause d'une déchirure de la tapisserie

Guillaume le Conquérant quitte la Normandie pour l'Angleterre.

Le 29 septembre 1066, Guillaume le Conquérant débarque sur la plage de Pevensey dans le Sussex, là même où Jules César débarqua avec ses légions 11 siècles plus tôt.

Après le débarquement de Guillaume, toutes les tentatives ultérieures de conquête de l'Angleterre échoueront.

Guillaume a 2 500 chevaliers, 4 500 fantassins, 1 000 archers, parmi eux des Bretons.

Robert Ier Bertrand de Bricquebec figure au rang des barons qui, accompagnent Guillaume le Conquérant.

Amaury IV de Thouars fait partie de l'armée que Guillaume le Conquérant.

En 3 jours après la bataille de Stamford Bridge, Harold II Godwinson force son armée fourbue, constituée des Housecarls, une infanterie réputée, à marcher 240 lieues pour intercepter Guillaume le Conquérant, met en toute hâte son armée en garnison près de Hastings et fait construire des fortifications.

Harold attend l'assaut de Guillaume sur la colline de Senhac, dans les environs de Hastings, près de la ville de Battle.

Amaury IV de Thouars commande un corps d'armée composé de Poitevins, de Bretons et d'Angevins.

Le 14 octobre 1066, après un début de combat indécis, les Normands prennent le dessus sur les troupes d'Harold grâce à leur chevalerie.

Harold II Godwinson, blessé à l'œil par la flèche d'un archer normand, est tué par des cavaliers.

Ses frères Gyrth et Leofwine sont également tués.

La mort d'Harold entraîne la dispersion de ses troupes et la victoire définitive de Guillaume le Conquérant.

Le visage d'Harold étant détruit, on fait venir Edith Swanneck, maîtresse d'Harold, pour identifier le corps, ce qu'elle fait à l'aide d'une marque de naissance connue d'elle seule.

Qu'Harold II Godwinson ait effectivement été tué de cette façon reste incertain, car la mort d'une flèche dans l'œil est traditionnellement associée, au Moyen-Âge, avec le parjure.

Geoffroy III de Bellême, Robert Ier de Beaumont-le-Roger, Eudes III de Champagne et Robert Ier d'Eu, Eustache de Picquigny et Guillaume d'Évreux participent à la victoire d'Hastings

Selon Guillaume de Poitiers, Robert Ier de Beaumont-le-Roger, pour sa première bataille, commande un groupe de chevaliers sur l'aile droite et signe de nombreux exploits.

Il n'obtient pas d'importantes concessions de terres en Angleterre.

Warren Hollister propose comme explication que la conquête intervient à un changement de génération dans la famille de Beaumont.

Roger était âgé et peu intéressé par l'Angleterre, et Robert a été armé chevalier peu de temps avant l'invasion.

Guillaume le Conquérant n'est pas prêt à confier à un jeune homme un territoire important, alors que l'Angleterre n'est pas encore sous contrôle.

Eustache II de Boulogne est le porte-étendard de Guillaume le Conquérant.

Il en obtient de nombreux fiefs sur l'île.

Hamon de Laval suit Guillaume le Conquérant et le sert en Angleterre.

Il obtient de belles terres en Angleterre.

Selon une source normande, le corps d'Harold II Godwinson est enterré sur une falaise surplombant les plages saxonnes mais il est plus probable qu'il soit inhumé dans l'abbaye de Waltham Holy Cross.

La candidature d'Edgar II Atheling au trône est prise sérieusement.

À Londres, les citoyens et l'archevêque Ealdred d'York souhaitent qu'il soit couronné. Mais il n'arrive pas à obtenir le soutien ferme des deux plus puissants comtes survivants du royaume :

Edgar II Atheling devient Roi d'Angleterre en octobre 1066.



Mariage d'Hugues Ier de Vermandois avec Adélaïde de Vermandois

Hugues Ier de Vermandois épouse vers 1080 Adélaïde de Vermandois, fille d'Herbert V de Vermandois et d'Adèle de Valois. Leurs enfants sont :



Mort d'Adeline de Meulan Comtesse de Meulan

Robert Ier de Beaumont-le-Roger Comte de Meulan.

Adeline de Meulan meurt le 8 avril 1081.

Robert Ier de Beaumont-le-Roger devient Comte de Meulan.

En dépit de sa taille modeste, le comté de Meulan revêt une importance stratégique par sa situation entre Paris et le duché de Normandie. Cet héritage renforce la position de Robert Ier de Beaumont-le-Roger à la cour de Guillaume le Conquérant qui, dans sa lutte contre Philippe Ier de France, sait toute l'importance de compter le comte de Meulan parmi ses fidèles.



Révolte en Normandie contre Guillaume II le Roux

Robert II Courteheuse allié à Philippe Ier France, se révolte contre son frère, Guillaume II le Roux.

Entre 1087 et 1093, Robert Ier de Beaumont-le-Roger passe la majeure partie de son temps en France, à sécuriser son héritage.

Il figure dans l'entourage de Robert II Courteheuse, ravi de disposer d'un homme influent à la fois dans le duché et en Île-de-France.

Robert de Montbray est en Normandie entre septembre 1087, et le début de la rébellion de 1088.

Les nonnes de la Sainte-Trinité de Caen citent Robert de Montbray comme un de ceux qui profitent de cette période de flottement pour piller leurs terres.



Henri de Beaumont Comte de Warwick

Dès les années 1080, Robert Ier de Beaumont-le-Roger et son jeune frère Henri de Beaumont font partie de l'entourage du deuxième fils de Guillaume le Conquérant, Guillaume II le Roux. Robert Ier de Beaumont-le-Roger et Henri de Beaumont peuvent attendre beaucoup du changement de souverain.

C'est surtout le frère cadet qui profite des largesses royales puisqu'il reçoit un comté centré sur Warwick.

Parmi les domaines concédés, beaucoup appartiennent à Robert Ier de Beaumont-le-Roger qui semble avoir accepté, au terme d'un arrangement familial, de renoncer à certaines terres au profit de son cadet.



Brouille de Robert Ier de Beaumont-le-Roger et de Robert II Courteheuse

En 1090, Robert Ier de Beaumont-le-Roger refuse un accord d'échange de forteresse, passé entre Roger de Beaumont, son père toujours vivant, et Robert II Courteheuse.

Robert II Courteheuse emprisonne le rebelle mais après de délicates négociations, Roger de Beaumont obtient la libération de son fils.

Cet incident pousse Robert Ier de Beaumont-le-Roger à se rapprocher davantage des opposants à Robert II Courteheuse, au rang desquels figurent Guillaume II le Roux et son jeune frère Henri Ier Beauclerc.



Robert Ier de Beaumont-le-Roger Conseiller de Guillaume II le Roux

En 1093, Robert Ier de Beaumont-le-Roger devient le plus proche conseiller de Guillaume II le Roux.



Mort de Roger de Beaumont

Roger de Beaumont meurt le 29 novembre 1094.

Robert Ier de Beaumont-le-Roger reprend la succession de ses importantes terres normandes qui comprennent notamment les châteaux de Pont-Audemer, de Brionne et de Beaumont.



Mariage de Robert Ier de Beaumont-le-Roger avec Isabelle de Vermandois

Robert Ier de Beaumont-le-Roger épouse en 1096 Isabelle de Vermandois, fille d'Hugues Ier de Vermandois et d'Adélaïde de Vermandois. Leurs enfants sont :

Par cette union, il recueille l'honneur d'Elbeuf-sur-Seine.

Au total, les possessions du comte s'étalaient sur 3 royaumes ou principautés et courraient de la rive sud du Trent dans le comté de Nottingham à la rive droite de la Seine à Paris (quartier de la Grève).

Robert Ier de Beaumont-le-Roger est d'au moins 35 ans son aîné.Elle n'apas l'âge légal de 12 ans.

Le mariage ne fut probablement pas consommé avant qu'elle ait 14 ans (selon la coutume de l'époque).


Henri Ier Beauclerc

Mort de Guillaume II le Roux Roi d'Angleterre

Henri Ier Beauclerc Roi d'Angleterre

Guillaume II le Roux meurt à New Forest en 1100, tué accidentellement par Gautier II Tirel, seigneur de Poix.

Robert II Courteheuse est alors en train de revenir de la première croisade. Son absence, comme sa mauvaise réputation parmi les nobles normands, permet à Henri Ier Beauclerc de prendre les clés du magot royal de Winchester.

Henri Ier Beauclercest accepté comme roi par les principaux barons, et couronné 3 jours plus tard le 5 août 1100 à l'abbaye de Westminster.

Henri Ier Beauclerc accorde une charte aux barons.

Robert Ier de Beaumont-le-Roger fait allégeance à Henri Ier Beauclerc. L'influence de Robert Ier de Beaumont-le-Roger s'exerce sur la politique, la diplomatie et la loi. De son vivant, il sera le témoin le plus fréquent de ses chartes et son plus proche conseiller.

Guillaume II de Warenne montre un manque d'enthousiasme singulier. Il tourne en dérision l'obsession pour la chasse d'Henri Ier Beauclerc. Il le surnomme Stagfoot (Pied de cerf). Guillaume II de Warenne est rarement présent à la cour royale.

Pour s'assurer de manière pérenne la loyauté de Guillaume II de Warenne, Henri Ier Beauclerc envisage de le marier à l'une de ses innombrables filles illégitimes. Il en est dissuadé Anselme de Cantorbéry, qui invoque des problèmes de consanguinité.



Flambée de violence en Normandie

La mort de Guillaume II le Roux entraîne en Normandie une flambée de violence. Guillaume d'Évreux, Comte d'Évreux et Raoul de Conches mènent un raid dans les terres normandes de Robert Ier de Beaumont-le-Roger, et en tirent un important butin.



Invasion de l'Angleterre par Robert II Courteheuse

Traité d'Alton

Henri Ier Beauclerc est menacé par la désertion de ses barons au profit de Robert II Courteheuse, son frère aîné.

Arnoult de Montgomery et Robert II de Bellême participe à la rébellion contre Henri Ier Beauclerc.

Robert Ier de Beaumont-le-Roger conseille à Henri Ier Beauclerc de satisfaire les désirs des Grands du royaume le temps que l'orage passe.

En 1101, Robert II Courteheuse, poussé par Rainulf Flambard, débarque à Portsmouth avec son armée essaie de reprendre la couronne.

Guillaume II de Warenne rejoint Robert II Courteheuse dans sa tentative d'invasion de l'Angleterre.

Le manque de soutien populaire parmi les Anglais permet à Henri Ier Beauclerc de résister à l'invasion.

Henri Ier Beauclerc achète le retrait de son frère pour une pension annuelle de 3 000 marcs d'argent.

Par le Traité de paix d'Alton, Robert II Courteheuse accepte de reconnaître Henri Ier Beauclerc comme Roi d'Angleterre et de retourner pacifiquement en Normandie.

Guillaume II de Warenne se retrouve rebelle sans cause.

Bien que le traité prévoit une amnistie pour les barons qui ont participé à l'invasion, Guillaume II de Warenne perd ses terres anglaises et est exilé en Normandie. Cela lui est peut-être lié en plus de la violation de son serment d'allégeance, à des violences perpétrées dans le Norfolk.

Robert Ier de Beaumont-le-Roger profite largement du succès du roi. Robert Ier de Beaumont-le-Roger est notamment encouragé par celui-ci à conserver les terres du Leicestershire de Yves de Grandmesnil qu'il avait reçu en gage pour 15 ans. Robert Ier de Beaumont-le-Roger devient l'un des principaux propriétaires terriens en Angleterre, avec des possessions particulièrement importantes dans les Midlands.



Naissance de Galérand IV de Beaumont-le-Roger

Naissance de Robert II de Beaumont-le-Roger

Galérand IV de Beaumont-le-Roger ou de Meulan ou Valéran naît vers 1104, fils de Robert Ier de Beaumont-le-Roger et d'Isabelle de Vermandois.

Robert II de Beaumont-le-Roger, dit le Bossu, son jumeau, naît vers 1104, fils de Robert Ier de Beaumont-le-Roger, 1er Comte de Leicester,et d'Isabelle de Vermandois.



Raynald de Warenne Prisonnier

Bataille de Tinchebray

Henri Ier Beauclerc Duc de Normandie

Robert II Courteheuse Prisonnier

Robert Ier de Beaumont-le-Roger Comte de Leicester

En 1106, Edgar II Atheling traverse la Manche pour soutenir Robert II Courteheuse contre Henri Ier Beauclerc.

Raynald de Warenne supporte Robert II Courteheuse contre Henri Ier Beauclerc.

Raynald de Warenne est capturé juste avant la bataille de Tinchebray, puis relâché.

Le 28 septembre 1106, Henri Ier Beauclerc, grâce à l'intervention Élie Ier de Beaugency, vainc l'armée normande de son frère Robert II Courteheuse à la bataille de Tinchebray.

Participent à cette bataille pour Henri Ier Beauclerc :

D'origine peut-être Normande, Waldric ou Gaudri ou Gaudry de Roye figure parmi ceux qui entourent Henri Ier Beauclerc.

Gaudry de Roye devient son chapelain, voire l'officier de la Chancellerie d'Angleterre.

Gaudry de Roye fait personnellement prisonnier Robert II Courteheuse après la bataille.

Robert II Courteheuse est emprisonné au château de Cardiff probablement sous la garde de Roger de Salisbury.

Il y restera emprisonné jusqu'à sa mort.

Edgar II Atheling est aussi fait prisonnier lors de cette bataille.

Edgar II Atheling sera rapidement libéré par Henri Ier Beauclerc et se retirera définitivement dans ses domaines, et ne laissera plus de trace dans l'histoire.

Henri Ier Beauclerc s'approprie le duché de Normandie comme possession de la couronne anglaise, une situation qui allait durer pendant plus d'un siècle.

Angleterre et Normandie se retrouvent sous le même maître comme au temps de Guillaume le Conquérant.

Le jeune Guillaume Cliton tombe dans les mains d'Henri Ier Beauclerc qui en confie la garde à Hélias de Saint-Saens, qui a épousé une fille naturelle de Robert II Courteheuse.

Alain IV Fergent devient le vassal d'Henri Ier Beauclerc.

C'est probablement à la suite de cette bataille que Robert Ier de Beaumont-le-Roger est nommé 1er Comte de Leicester.

Ayant prouvé sa loyauté, la position de Guillaume II de Warenne à la cour d'Henri Ier Beauclerc s'en trouve renforcée.



Échec de Henri Ier Beauclerc devant Paris

Henri Ier Beauclerc envahit le domaine royal de France mais échoue devant Paris.

Hugues II le Pacifique combat sous la bannière de Louis VI le Gros contre Henri Ier d'Angleterre en 1109.

En 1109, Louis VI Le Gros ravage le comté de Meulan car son détenteur est un allié de son ennemi Henri Ier Beauclerc.

Robert Ier de Beaumont-le-Roger reconstruit le château de Meulan.



Raid sur Paris

En représailles du raid sur meulan de 1109, Robert Ier de Beaumont-le-Roger mène un raid sur Paris en 1111.

L'Île de la Cité est tellement endommagée que d'importantes reconstructions sont nécessaires.



Liaison de Guillaume II de Warenne avec Isabelle de Vermandois

Robert Ier de Beaumont-le-Roger est rarement présent auprès d'Isabelle de Vermandois, sa femme.

En 1115, Isabelle de Vermandois est enlevée par Guillaume II de Warenne, cet enlèvement concluant apparemment une liaison qui dure depuis très longtemps.

Ils ont moins une fille entre 1115 et 1118.



Mariage de Guillaume II de Warenne avec Isabelle de Vermandois

Isabelle de Vermandois est veuve de Robert Ier de Beaumont-le-Roger.

Guillaume II de Warenne épouse en 1118 Isabelle de Vermandois, fille d'Hugues Ier de Vermandois et d'Adélaïde de Vermandois. Leurs enfants sont :



Mort de Robert Ier de Beaumont-le-Roger

Galerand IV de Beaumont-le-Roger Seigneur de Beaumont-le-Roger et de Gournay-sur-Marne et Comte de Meulan

Robert II de Beaumont-le-Roger Comte de Leicester.

Robert Ier de Beaumont-le-Roger meurt le 5 juin 1118, de chagrin et d'humiliation après l'enlèvement de sa femme. Il est inhumé à Saint-Pierre de Préaux, monastère restauré par son père.

Galerand IV de Beaumont-le-Roger devient Seigneur de Beaumont-le-Roger et de Gournay-sur-Marne et Comte de Meulan en Vexin français. Il reçoit les châteaux normands de Beaumont, Brionne, Pont-Audemer et Vatteville.

Galerand IV de Beaumont-le-Roger est donc à la fois vassal de Louis VI Le Gros et d'Henri Ier Beauclerc.

Robert II de Beaumont-le-Roger reçoit les possessions anglaises et le titre de comte de Leicester.

Adolescents, les jumeaux Galerand IV de Beaumont-le-Roger et Robert II de Beaumont-le-Roger sont adoptés par la cour royale d'Angleterre. Attaché à Robert de Beaumont, Henri Ier Beauclerc les élève comme ses propres enfants.

Lettré lui-même, Henri Ier Beauclerc donne à Galerand IV de Beaumont-le-Roger et à Robert II de Beaumont-le-Roger une solide éducation.



Naissance d'Isabelle de Clare

Isabelle de Clare naît vers 1171 ou 1172 ou en 1174, fille de Richard de Clare dit Strongbow (mort en 1176), Comte de Pembroke et de Buckingham, et d'Aoife de Leinster, Comtesse d'Irlande.

Isabelle était la petite-fille de Dermot ou Diarmait MacMurrough, Roi de Leinster.

Elle est l'arrière-petite-fille de Robert Ier de Beaumont-le-Roger, Comte de Meulan, et d'Isabelle de Vermandois, de la maison capétienne.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !