Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



10 événements affichés, le premier en 1046 - le dernier en 1134



Mariage d'Hugues IV du Maine avec Berthe de Blois

Eudes Ier de Penthièvre Comte de Bretagne

Berthe de Blois est veuve d'Alain III le Refru, Duc de Bretagne

Gervais de Château-du-Loir, évêque du Mans, arrange le mariage d'Hugues IV du Maine avec Berthe de Blois, mais Geoffroy II Martel, comte d'Anjou réplique en envahissant le Maine.

Hugues IV du Maine épouse vers 1046 Berthe de Blois, fille d'Eudes II de Blois, Comte de Blois, et d'Irmengarde d'Auvergne.

Leurs enfants sont :

Eudes Ier de Penthièvre, son frère, s'empare de la garde de son neveu Conan II de Bretagne et se proclame Comte de Bretagne.



Mariage de Guillaume le Conquérant avec Mathilde de Flandre

Guillaume a du mal à conquérir les faveurs d'une bien-aimée cousine, Mathilde de Flandre, qui hésite à convoler avec un bâtard. Il use de violence pour s'emparer de la jeune fille et il semble que celle-ci ne lui en tient pas longtemps rigueur...

Guillaume Ier le Conquérant épouse en 1053 Mathilde de Flandre. Leurs enfants sont :

Mais ce mariage fait apparaître Guillaume le Conquérant trop puissant aux yeux d'Henri Ier de France qui inverse son alliance et prend le parti :

et des barons normands rebelles à Guillaume le Conquérant.



Naissance de Robert II Courteheuse

Robert II, dit Courteheuse, naît en Normandie en 1054

fils de Guillaume le Conquérant et de Mathilde de Flandre. Robert est appelé Courteheuse en raison de sa taille râblée.

Dans sa jeunesse Robert II Courteheuse s'avère courageux et habile dans les exercices militaires. Il a, cependant, aussi des tendances à la paresse et à la faiblesse de caractère qui mécontentent les nobles. Le roi de France l'exploite pour augmenter son désaccord avec son père Guillaume le Conquérant.



Exil d'Herbert II du Maine

Guillaume le Conquérant suzerain et héritier d'Herbert II du Maine

En 1056, Herbert II du Maine s'échappe du Mans et se réfugie à la cour de Guillaume le Conquérant.

Sa sœur Marguerite du Maine est fiancée à Robert II Courteheuse, le fils aîné de Guillaume le Conquérant, et Herbert prête hommage à Guillaume le Conquérant pour le Maine et le déclare son héritier.



Campagne en Normandie

En 1105, pour éliminer la menace constante de Robert II Courteheuse, Henri Ier Beauclerc, à la tête d'un corps expéditionnaire traverse la Manche et envahit la Normandie.



Raynald de Warenne Prisonnier

Bataille de Tinchebray

Henri Ier Beauclerc Duc de Normandie

Robert II Courteheuse Prisonnier

Robert Ier de Beaumont-le-Roger Comte de Leicester

En 1106, Edgar II Atheling traverse la Manche pour soutenir Robert II Courteheuse contre Henri Ier Beauclerc.

Raynald de Warenne supporte Robert II Courteheuse contre Henri Ier Beauclerc.

Raynald de Warenne est capturé juste avant la bataille de Tinchebray, puis relâché.

Le 28 septembre 1106, Henri Ier Beauclerc, grâce à l'intervention Élie Ier de Beaugency, vainc l'armée normande de son frère Robert II Courteheuse à la bataille de Tinchebray.

Participent à cette bataille pour Henri Ier Beauclerc :

D'origine peut-être Normande, Waldric ou Gaudri ou Gaudry de Roye figure parmi ceux qui entourent Henri Ier Beauclerc.

Gaudry de Roye devient son chapelain, voire l'officier de la Chancellerie d'Angleterre.

Gaudry de Roye fait personnellement prisonnier Robert II Courteheuse après la bataille.

Robert II Courteheuse est emprisonné au château de Cardiff probablement sous la garde de Roger de Salisbury.

Il y restera emprisonné jusqu'à sa mort.

Edgar II Atheling est aussi fait prisonnier lors de cette bataille.

Edgar II Atheling sera rapidement libéré par Henri Ier Beauclerc et se retirera définitivement dans ses domaines, et ne laissera plus de trace dans l'histoire.

Henri Ier Beauclerc s'approprie le duché de Normandie comme possession de la couronne anglaise, une situation qui allait durer pendant plus d'un siècle.

Angleterre et Normandie se retrouvent sous le même maître comme au temps de Guillaume le Conquérant.

Le jeune Guillaume Cliton tombe dans les mains d'Henri Ier Beauclerc qui en confie la garde à Hélias de Saint-Saens, qui a épousé une fille naturelle de Robert II Courteheuse.

Alain IV Fergent devient le vassal d'Henri Ier Beauclerc.

C'est probablement à la suite de cette bataille que Robert Ier de Beaumont-le-Roger est nommé 1er Comte de Leicester.

Ayant prouvé sa loyauté, la position de Guillaume II de Warenne à la cour d'Henri Ier Beauclerc s'en trouve renforcée.



Rencontre de Guillaume Cliton et d'Henri Ier Beauclerc

Ses espoirs envolés, Guillaume Cliton rencontre Henri Ier Beauclerc en octobre 1119, pour lui demander de libérer Robert II Courteheuse, son père, promettant que tous deux lui feraient allégeance. Doutant de sa parole, Henri Ier Beauclerc refuse.



Mariage de Guillaume Cliton avec Sybille d'Anjou

Guillaume Cliton Comte de Maine

Nouvelle rébellion en Normandie

Les agents royaux levant trop de taxes sur les terres du comté d'Évreux et contraires à la coutume, Amaury III de Montfort-l'Amaury persuade Foulque V d'Anjou son neveu, à marier sa fille avec Guillaume Cliton.

Guillaume Cliton épouse en 1122 ou 1123 Sybille d'Anjou, fille de Foulques V d'Anjou et d'Eremburge du Maine, Comtesse du Maine.

Guillaume Cliton reçoit le comté du Maine.

Louis VI le Gros et Foulques V d'Anjou sont de nouveau prêts à attaquer la Normandie, même si Charles Ier de Flandre, Comte de Flandre, ne les soutient pas.

De 1122 à 1124, Louis VI le Gros mène en vain 3 campagnes contre Henri Ier Beauclerc pour soutenir les prétentions de Robert II Courteheuse et de Guillaume Cliton.

Henri Ier Beauclerc déjoue leurs manœuvres, en demandant à son beau-fils, l'empereur Henri V de Franconie, de harceler Louis VI le Gros sur le flanc est du royaume franc.



Revendication du duché de Normandie par Guillaume Cliton

Incendie de Pont-Audemer

En tant que fils de Robert II Courteheuse, Guillaume Cliton revendique à Henri Ier Beauclerc le duché de Normandie.

En 1123, Galérand IV de Beaumont-le-Roger prend part à la rébellion menée par Amaury III de Montfort-l'Amaury, Comte d'Évreux, pour le compte de Guillaume Cliton.

La participation du comte de Meulan étonne car comme Robert de Beaumont, son père, il a témoigné jusque-là d'une fidélité sans faille pour les rois d'Angleterre.

Orderic Vital, son contemporain, décrit Galérand IV de Beaumont-le-Roger avec les défauts de sa jeunesse : irréfléchi, intrépide, bouillant.

Henri Ier Beauclerc débarque en Normandie et brûle Pont-Audemer.

Galérand IV de Beaumont-le-Roger, Hugues IV de Montfort, Hugues de Neufchâtel, Guillaume Louvel, ses 3 beaux-frères et Amaury III de Montfort-l'Amaury s'enferment dans le château de Vatteville, près de la Seine.


Monument à la mémoire de Robert Courteheuse dans l'église abbatiale de Saint-Pierre de Gloucester

Mort de Robert II Courteheuse

Robert II Courteheuse meurt le 3 février 1134 au Château de Cardiff dans le Glamorganshire. Il est inhumé dans l'église abbatiale Saint-Pierre à Gloucester, où un mausolée fut construit plus tard.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !