Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



10 événements affichés, le premier en 1090 - le dernier en 1156



Mariage d'Étienne Ier de Bourgogne avec Béatrice de Lorraine

Étienne Ier de Bourgogne épouse vers 1090 Béatrice de Lorraine, fille de Gérard Ier d'Alsace, Duc de Lorraine, et d'Hedwige de Namur. Leurs enfants sont :



Naissance de Renaud III de Bourgogne

Rainaud ou Renaud III de Bourgogne naît en 1087 ou en 1090 ou vers 1093, fils d'Étienne Ier de Bourgogne, Comte de Mâcon, et de Béatrice de Louvain.


Renaud III de Bourgogne - Cathédrale Saint-Jean de de Besançon

Mort d'Étienne Ier de Bourgogne Co-Comte de Bourgogne

Renaud III de Bourgogne Co-Comte de Bourgogne

Guillaume IV de Bourgogne-Comté Comte de Mâcon

Étienne Ier de Bourgogne part pour la terre sainte.

Étienne Ier de Bourgogne meurt le 27 mai 1102 assassiné en croisade à Ascalon en Palestine.

Renaud III de Bourgogne, son fils, devient Comte de Bourgogne.

Guillaume IV de Bourgogne-Comté devient Comte de Mâcon en 1102 sous le nom de Guillaume III de Mâcon.



Mariage de Simon Ier d'Alsace avec Adélaïde de Louvain

Simon Ier d'Alsace épouse vers 1112 Adélaïde de Louvain, fille d'Henri III de Louvain et de Gertrude de Flandre. Leurs enfants sont :



Mort de Guillaume III de Bourgogne

Renaud III de Bourgogne Comte de Bourgogne

Guillaume III de Bourgogne meurt en février ou le 1er mars1127 assassiné par des barons de sa suite :

avec Pierre de Glane et Philippe de Glane ainsi que d'autres nobles chevaliers.

Sa mort ouvre la succession sur le comté entre son oncle Conrad de Zahringen et son cousin Renaud III de Bourgogne.

Renaud III de Bourgogne, cousin de Guillaume III, le fils d'Étienne de Mâcon, lui succède et devient seul Comte de Bourgogne.

Renaud III de Bourgogne est la souche de la branche aînée de Bourgogne-Comté.

Renaud III refuse de rendre l'hommage au roi Lothaire II de Supplinbourg, sous prétexte qu'il n'a pas de droits sur le royaume de Bourgogne. En effet ce royaume a appartenu à son prédécesseur Conrad II, uniquement parce qu'il était le mari de Gisèle, nièce du roi Rodolphe III, et comme il n'est pas un descendant de celle-ci, il ne lui reconnaît pas son autorité.

Renaud III de Bourgogne installe sa résidence à Dole, qui devient la capitale du comté de Bourgogne.

Renaud III de Bourgogne développe l'atelier monétaire de Lons le Saunier créé par son grand-père.



Mariage de Renaud III de Bourgogne avec Agathe de Lorraine

Renaud III de Bourgogne épouse vers 1130 Agathe de Lorraine, fille de Simon Ier d'Alsace, Duc de Lorraine, et d'Adélaïde de Louvain. Leur enfant est :



Naissance de Béatrice Ire de Bourgogne

Béatrix ou Béatrice Ire de Bourgogne naît en 1135 ou 1145, fille de Renaud III de Bourgogne et d'Agathe de Lorraine.


Conrad III de Hohenstaufen

Dynastie des Hohenstaufen

Conrad III de Hohenstaufen Roi des Romains

Perte des les terres à l'est du Jura par Renaud III de Bourgogne

Conrad III de Hohenstaufen a pour compétiteur Henri X le Superbe, Duc de Saxe et de Bavière.

Henri X le Superbe est le chef de la maison des Welf-Este.

Les électeurs, redoutant un tel maître, lui préfèrent Conrad III de Hohenstaufen, duc de Franconie, ex-roi des Lombards de par les Milanais.

Waléran II de Limbourg soutient l'élection de Conrad III de Hohenstaufen et lui restera fidèle.

Thierry VI de Hollande soutient l'élection de Conrad III de Hohenstaufen qui favorise la nomination du candidat de Thierry VI de Hollande sur le siège épiscopal d'Utrecht.

Louis Ier de Thuringe devient alors un ardent partisan des Hohenstaufen qu'il appuie dans leur combat pour la prise de contrôle de l'empire contre les Welfs descendants de Lothaire.

Nommé à Coblence, Conrad III de Hohenstaufen devient Roi d'Italie et est couronné à Aix-la-Chapelle par un légat du Saint-Siège le 6 mars 1138.

Il est le fondateur de la dynastie des Hohenstaufen.

Soutenu par les gibelins, Conrad III de Hohenstaufen soutient une longue guerre contre Henri X le Superbe, duc de Saxe et de Bavière,

L'élection à l'empire de Conrad III de Hohenstaufen se fait au détriment Renaud III de Bourgogne.

L'empereur confisque ses états et les donne à Conrad de Zahringen, avec le titre de recteur de Bourgogne.

Renaud III de Bourgogne soutient la guerre contre le recteur, mais il est battu, fait prisonnier et amené devant l'empereur.

Renaud III de Bourgogne doit abandonner les terres à l'est du Jura. Il se maintient sur les terres à l'ouest du massif jurassien.



Mort de Renaud III de Bourgogne

Béatrice Ire de Bourgogne Comtesse de Bourgogne

Guillaume IV de Bourgogne-Comté Régent du comté de Bourgogne

Guillaume IV de Bourgogne-Comté Comte de Vienne.

Renaud III de Bourgogne meurt le 22 janvier 1148.

Béatrice Ire de Bourgogne devient Comtesse de Bourgogne.

Guillaume IV de Bourgogne-Comté, frère de Renaud III, de retour de Terre sainte assure la régence en attendant la majorité de sa nièce Béatrice.

Guillaume IV de Bourgogne-Comté est la souche de la branche cadette de Bourgogne-Comté.

Guillaume IV de Bourgogne-Comté tente de prendre le titre de Comte de Bourgogne, en retenant prisonnière la jeune Comtesse, mais l'empereur envoie Berthold IV de Zahringen la délivrer.

Guillaume IV de Bourgogne-Comté devient Comte de Vienne.


Mariage de Frédéric Barberousse avec Béatrice Ire de Bourgogne – par Giovanni Battista Tiepolo -1751 - Imperial Hall of the Residenz à Würzburg

Mariage de Frédéric Ier Barberousse avec Béatrice Ire de Bourgogne

Maison de Hohenstaufen

Béatrice Comtesse de Bourgogne

Frédéric Ier Barberousse Comte de Bourgogne

Berthold IV de Zähringen Recteur de Bourgogne

Frédéric Ier Barberousse préfère épouser l'héritière du comté de Bourgogne Cisjurane et la Provence plutôt que de les conquérir.

Frédéric Ier Barberousse épouse dans la cathédrale de Würzburg ou Wurzbourg le le 9 ou le 16 juin 1156 Béatrice Ire de Bourgogne, fille de Renaud III de Bourgogne et d'Agathe de Lorraine.

Leurs enfants sont :

Béatrice Ire de Bourgogne récupère ses droits sur le comté de Bourgogne.

Les deux fils de Guillaume IV de Bourgogne-Comté :

restent encore très présents dans l'histoire du comté, et notamment sur Lons Le Saunier et sa saline où ils exercent une co-seigneurie.

Étienne II de Bourgogne-Comté exclut de l'héritage comtois s'emploie à miner l'autorité impériale.

Le comté échappe à Berthold IV de Zähringen qui, en compensation, reçoit en 1156 de Frédéric Ier Barberousse le titre de recteur de Bourgogne et l'autorité sur les villes Sion, Lausanne et Genève.

Le pape Alexandre III soutient l'évêque de Lausanne, dans ses prétentions temporelles faisant reculer Berthold IV de Zähringen.

Les trois évêques maintiennent leur autonomie.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !