Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1407 - le dernier en 1481



Naissance de René de Rais

René de Rais ou Retz ou Rays ou de Montmorency-Laval ou de La Suze naît en 1407 ou vers 1414, fils de Guy II de Laval et de Marie de Craon.



Mort de Marie de Craon

Mort de Guy II de Laval

Gilles de Rais Baron de Rais

Marie de Craon meurt en 1415.

Guy II de Laval meurt en 1415 ou au début 1416. Gilles de Rais, son fils ainé, devient Baron de Rais.

Guy II de Laval, dans son testament désigne pour tuteur Jean de Tournemine, un cousin, Seigneur de La Hunaudaye.

Contrairement à ce vœu Gilles de Rais et René de Rais, son frère, sont élevés par Jean de Craon, leur grand-père maternel, à la réputation sulfureuse.



Mort de Jean de Craon

René de Rais Seigneur de La Suze-sur-Sarthe

Jean de Craon meurt en 1432.

René de Rais, son petit-fils devient Seigneur de La Suze-sur-Sarthe.



Procès contre Gilles de Rais

Gilles de Rais Lieutenant-général de Bretagne

Face à cela la famille de Gilles de Rais lui intente un procès afin d'interdire à quiconque d'acheter des terres lui appartenant.

Elle obtient un arrêt du parlement de Paris qui défend au maréchal d'aliéner ses domaines.

Charles VII de France ne veut pas approuver les ventes déjà faites, Jean V le Sage, Duc de Bretagne, s'oppose à la publication de ces défenses et refuse d'en donner de semblables dans ses États.

René de Rais, frère de Gilles de Rais, et ses cousins André de Montfort-Laval et Guy XIV de Laval, irrités de ce refus, tâchent de conserver ces places dans leur maison et résistent à Jean V le Sage. Mais ce dernier les reprend.

Jean V le Sage enlève à son gendre Guy XIV de Laval la lieutenance générale de Bretagne pour la confier à Gilles de Rais, avec lequel il consomme tous ses marchés en 1437.

Ses ressources ne suffisant pas à Gilles de Rais, depuis longtemps, il cherche d'autres moyens pour s'en procurer. Assez instruit pour son siècle, il a recours à l'alchimie. De prétendus adeptes lui apprennent le secret de fixer les métaux ; mais il manque le grand œuvre.

Dégoûté de l'Art d'Hermès, il se jette dans la magie. Un Anglais, nommé messire Jean, et un prêtre Florentin, François Prelati, sont successivement ses maîtres et l'aident dans ses conjurations. On dit qu'il promet tout au diable, excepté son âme et sa vie.

Mais tandis qu'il prodigue l'encens au démon et qu'il fait l'aumône en son honneur, il continue ses exercices pieux avec ses chapelains, alliant ainsi une extrême superstition aux pratiques les plus impies et à la dépravation de mœurs la plus criminelle.

En effet, il semble que c'est à cette époque qu'il commence d'immoler des enfants, soit pour mettre plus de raffinement dans ses plaisirs abominables, soit pour employer leur sang, leur cœur ou quelques autres parties de leurs corps dans ses charmes diaboliques. Des parents, des amis de Gilles de Rais comme Princay, ou Roger de Briqueville, ou encore Gilles de Sillé, semblent même avoir été les complices de ses horribles débauches, soit en lui procurant des victimes, soit en maltraitant ou en menaçant les parents pour étouffer leurs plaintes.



Mariage de René de Rais avec Anne de Champagne

René de Rais épouse Anne de Champagne (morte en 1501), fille de Jean de Champagne, Seigneur de Champagne-au-Maine et de Parcé, et de Marie de Sillé, Dame de Grandchamp. Leur enfant est :



Naissance de Jeanne de Rais

Jeanne de Rais ou de Montmorency-Laval naît avant 1456, fille de René de Rais et d'Anne de Champagne.



Mort de Marie de Rais

René de Rais Baron de Retz

Marie de Rais meurt le 1er novembre 1457 ou 1458.

René de Rais hérite de Marie de Rais, sa nièce, et devient Baron de Retz et seigneur de Machecoul.



Mort de René de Rais

René de Rais est Seigneur de Challouyau, de Chemillé, de Falleron, et de Froidfond.

René de Rais meurt le 30 octobre 1473.



Cession de la seigneurie de Retz

Jeanne de Rais, fille unique de René de Rais et d'Anne de Champagne, lègue la seigneurie de Retz par testament, en 1481, à François II de Bretagne.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !