Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



66 événements affichés, le premier en 1394 - le dernier en 1628



Mariage de Charles II de Lorraine avec Marguerite de Wittelsbach

Charles II de Lorraine épouse en 1394 Marguerite de Wittelsbach, fille de Robert Ier du Saint-Empire, et d'Élisabeth de Hohenzollern-Nuremberg. Leurs enfants sont :

De sa maîtresse Alison du May, Charles II de Lorraine a pour enfant :



Mariage de Louis II d'Anjou avec Yolande d'Aragon

Louis II d'Anjou épouse à Sainte-Trophime d'Arles le 2 décembre 1400 ou 1401 Yolande d'Aragon, Vicomtesse de Lunel. Leurs enfants sont :



Naissance de René Ier d'Anjou

René Ier d'Anjou dit le Bon Roi René naît le 16 janvier 1409 au château d'Angers, deuxième fils de Louis II d'Anjou et de Yolande d'Aragon.



Mort de Louis II d'Anjou

Louis III d'Anjou Roi de Naples et de Sicile

Louis III d'Anjou Roi titulaire de Jérusalem

Louis III d'Anjou Duc d'Anjou et de Touraine et Comte du Maine

Louis III d'Anjou Comte de Provence et de Forcalquier

René Ier d'Anjou Comte de Guise

Louis II d'Anjou meurt le 29 avril 1417 au château d'Angers.

En 1417, Louis III, fils de Louis II d'Anjou, devient Roi de Naples et de Sicile et Roi titulaire de Jérusalem, Duc d'Anjou et de Touraine, Comte de Provence et de Forcalquier.

En 1417, René Ier d'Anjou reçoit la terre de Guise et en devient le seigneur jusqu'en 1425. Son beau-frère le futur Charles VII de France l'érigé alors en comté.

Yolande d'Aragon, veuve de Louis II d'Anjou, rejette la demande d'Isabeau de Bavière de renvoyer Charles VII de France à la cour. Elle lui répond

Nous n'avons pas nourri et chéri celui là pour que vous le fassiez mourir comme ses frères, devenir fou comme son père ou devenir anglais comme vous. Je le garde près de moi. Venez le prendre si vous l'osez.

Pierre de Beauvau est chambellan de Louis II d'Anjou et l'un de ses principaux exécuteurs testamentaires.



Louis Ier de Bar Évêque de Verdun

Négociation du mariage de René Ier d'Anjou avec Isabelle Ire de Lorraine

Louis Ier de Bar échange l'évêché de Châlons-en-Champagne avec celui Verdun, plus rapproché de Bar, de 1419 à 1423.

En 1419, pour mettre fin au différent entre les duchés de Bar et de Lorraine, qui dure depuis plusieurs siècles, Louis Ier de Bar négocie le mariage de son petit-neveu René Ier d'Anjou avec Isabelle Ire de Lorraine, fille et héritière de Charles II de Lorraine.

René Ier d'Anjou est le petit-fils de Yolande de Bar, sœur de Louis Ier de Bar.



Mariage de René Ier d'Anjou avec d'Isabelle Ire de Lorraine

René Ier d'Anjou épouse à Nancy le 24 octobre 1420 Isabelle Ire de Lorraine. Leurs enfants sont :

Louis Ier de Bar désigne René Ier d'Anjou comme son successeur et lui confie le gouvernement du duché de Bar dès 1420.

Jeanne de Bar décide alors de revendiquer le Barrois.



Naissance de Jean II d'Anjou

Jean II d'Anjou naît à Nancy en 1424 ou 1425, fils de René Ier d'Anjou et d'Isabelle Ier de Lorraine.



Naissance de Louis d'Anjou

Louis d'Anjou naît à Nancy en 1427, fils de René Ier d'Anjou et d'Isabelle Ire de Lorraine.



Naissance de Yolande d'Anjou

Yolande d'Anjou naît à Nancy le 2 novembre 1428, fille de René Ier d'Anjou et d'Isabelle Ire de Lorraine.



Naissance de Marguerite d'Anjou

Margaret ou Marguerite d'Anjou naît à Pont-à-Mousson le 23 mars 1429, fille de René Ier d'Anjou et d'Isabelle Ire de Lorraine.



René Ier d'Anjou Duc de Bar

Mort de Louis Ier de Bar

Louis Ier de Bar cède à René Ier d'Anjou son duché en 1430.

Louis Ier de Bar meurt le 26 juin 1430 ou en 1431



Mariage de Guy XIV de Laval avec Isabelle de Bretagne

Guy XIV de Laval épouse à Redon en Ille-et-Vilaine le 1er octobre 1430 Isabelle de Bretagne. Leurs enfants sont :



Mort de Charles II de Lorraine

Isabelle Ire de Lorraine Duchesse de Lorraine

René Ier d'Anjou Duc consort de Lorraine

Bataille de Bulgnéville

Mort d'Arnault Guilhem de Barbazan

René Ier d'Anjou Prisonnier

Charles II de Lorraine meurt à Nancy le 21 janvier 1431.

Charles II de Lorraine aurait dû être numéroté Charles Ier de Lorraine, mais, au siècle suivant, les historiographes lorrains, voulant établir la légitimité des ducs de Lorraine et de Guise et les rattacher directement aux carolingiens, inclurent dans la liste des ducs le carolingien Charles (mort en 991), Duc de Basse-Lotharingie.

Isabelle Ier de Lorraine devient Duchesse de Lorraine en 1431. René Ier d'Anjou, son mari, devient Duc consort de Lorraine.

Le duché de Lorraine lui est contesté par Antoine de Vaudémont, neveu de Charles II, soutenu par le parti bourguignon.

La bataille de Bulgnéville oppose :

Antoine de Vergy prend part à cette bataille.

Antoine de Vaudémont dispose de 4 000 cavaliers et 5 000 fantassins commandés par Antoine de Toulongeon, Maréchal du Duc de Bourgogne.

René Ier d'Anjou a l'appui de Charles VII de France qui lui envoie les troupes du chevalier Arnault Guilhem de Barbazan, un vieux militaire blanchi sous le harnois : 4 500 cavaliers et 6 000 fantassins, malheureusement sans homogénéité et sans expérience.

René Ier d'Anjou veut prendre possession du comté de Vaudémont et se précipite au-devant des Bourguignons, qui cherchent à l'éviter.

Entre le 30 juin et le 2 juillet 1431, l'affrontement a lieu à un kilomètre à l'ouest de Bulgnéville, près de Neufchâteau entre le village de Vaudoncourt et le ruisseau de l'Anger.

Les Bourguignons s'installent sur une légère éminence où les troupes de René Ier d'Anjou les attaquent, sûres de l'emporter grâce à leur supériorité numérique.

Mais elles sont stoppées net par les archers picards de Toulongeon et la mêlée tourne à la plus grande confusion.

En une heure à peine, l'affaire est achevée. C'est la débandade dans les rangs de l'armée de René Ier d'Anjou.

Arnault Guilhem de Barbazan est tué. Plus tard, il sera enterré à Saint-Denis, la nécropole des rois, sur ordre de Charles VII de France. Robert de Beaudricourt prend la fuite.

René Ier d'Anjou lui-même tombe entre les mains de Toulongeon. Philippe III le Bon l'accueille dans ses prisons de Dijon.

Antoine de Vaudémont se croit vainqueur, mais il ne peut prendre la tête du duché de Lorraine suite à l'opposition de l'empereur Sigismond Ier de Luxembourg.



Libération de René Ier d'Anjou

Au printemps 1432, René Ier d'Anjou est libéré sur parole en échange de ses fils Jean II d'Anjou et Louis d'Anjou, sans que le problème de sa rançon soit réglé.



Renonciation de Jeanne de Bar au Barrois

Renonciation de René Ier d'Anjou au comté de Guise

En 1433 un arrangement définitif a lieu. En échange de la renonciation de Jeanne de Bar au Barrois, René Ier d'Anjou renonce au comté de Guise.


Le bon roi René, Duc d'Anjou et Comte de Provence - par Nicolas Froment

Mort de Louis III d'Anjou Duc d'Anjou

René Ier d'Anjou Duc d'Anjou et de Touraine

René Ier d'Anjou Comte de Maine, de Provence et de Forcalquier

Louis III d'Anjou meurt à Cosenza, en pays napolitain, le 12 novembre 1434.

René Ier d'Anjou, frère de Louis III d'Anjou, devient Duc d'Anjou et de Touraine et Comte de Maine, de Provence et de Forcalquier et héritier en Sicile.

Jeanne II de Durazzo choisit par testament comme héritier René Ier d'Anjou.



Mort de Jeanne II de Durazzo Reine de Naples

René Ier d'Anjou Roi de Naples et de Sicile

René Ier d'Anjou Roi titulaire de Jérusalem

René Ier d'Anjou Comte de Barcelone

Jean II d'Anjou Duc de Calabre

Jeanne II de Durazzo meurt en 1435.

René Ier d'Anjou devient Roi nominal de Sicile et de Jérusalem et Comte de Barcelone.

Jean II d'Anjou devient Duc de Calabre en 1435, titre réservé aux héritiers du la couronne napolitaine. Jean II d'Anjou est élevé dans le giron de la chevalerie, au milieu des tournois où rapidement il excelle.



Traité d'Arras

Opposition de Jean II d'Alençon à Charles VII de France

En 1435, à Arras s'ouvrent des discussions sur la fin de la Guerre de Cent Ans et le rétablissement de la paix entre la France et l'Angleterre.

Le chancelier Nicolas Rolin est l'âme et le cerveau de ces négociations.

Pierre, Seigneur de Boufflers est ambassadeur de Philippe III le Bon à Arras.

La conférence d'Arras est la première conférence européenne.

La délégation française est menée par :

Jean Chevrot accompagne Philippe III le Bon à Nevers, puis à Paris, aux préliminaires de paix.

La délégation bourguignonne est menée par Philippe III le Bon en personne, accompagné d'Isabelle de Portugal son épouse.

Sont présents :

Le congrès s'ouvre le 5 août 1435.

Les Anglais refusent l'annulation du traité de Troyes et quittent la négociation.

Pris dans l'étau franco-allemand, Philippe III le Bon, Duc de Bourgogne, se réconcilie avec Charles VII de France.

La traité d'Arras est signée le 20 ou le 21 septembre 1435 et met officiellement fin à la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons.

Louis Ier de Bourbon-Vendôme est présent à la signature de ce traité.

Charles VII de France obtient la reconnaissance de son titre de roi de France.

Philippe III le Bon se voit contraint, de soutenir les Français face aux Anglais. Il reste Vassal du roi de France mais est exempté, à titre personnel, de tout hommage au Roi de France, obligation qui incombe à tout vassal.

La puissance européenne de Philippe est explicitement reconnue

Il est Grand-duc d'Occident. Le traité donne une indépendance de fait au duché de Bourgogne

Charles VII de France confirme les territoires conquis par Philippe III le Bon avec l'aide des Anglais et lui cède :

pour compenser l'assassinat de Jean sans Peur à Montereau.

Charles VII de France fait amende honorable pour ce meurtre et jure de punir les coupables.

Les villes de la Somme sont :

ainsi que les châtellenies de Roye-en-Vermandois, Péronne et Montdidier.

Le titre de Comte d'Étampes est reconnu à nouveau à Jean de Bourgogne.

La réconciliation de Charles VII de France et de Philippe III le Bon facilite la reprise des villes où l'adhésion au parti bourguignon ne soutenait plus la résistance militaire de garnisons anglaises souvent insuffisantes.

Le traité d'Arras jette Jean II d'Alençon dans l'opposition à Charles VII de France.

Jean II d'Alençon attendait de la victoire le dédommagement aux dépens des Bourguignons des pertes subies pendant la guerre, de sa rançon à la confiscation de son duché par Philippe III le Bon, et il s'estime joué.

Jean II d'Alençon entre alors dans tous les complots contre un gouvernement royal qui lui paraît faire la part très petite aux princes.

Jean II de Luxembourg-Ligny refuse de signer le traité d'Arras.

Au lendemain du traité d'Arras, Louis II de Chalon-Arlay renonce à la vie politique pour se consacrer à l'administration de ses vastes domaines.



Libération de René Ier d'Anjou

René Ier d'Anjou est libéré en avril 1437, en échange d'une importante rançon.



Liaison de René Ier d'Anjou

René Ier d'Anjou a une liaison. Leur enfant est :



Naissance de Jeanne Blanche d'Anjou

Jeanne Blanche d'Anjou et de Calabre naît vers 1438, fille naturelle de René Ier d'Anjou.



Campagnes de René Ier d'Anjou contre Alphonse V le Grand

René Ier d'Anjou se bat, de 1438 à 1442, sans succès, contre Alphonse V le Grand pour faire valoir ses droits sur le royaume de Naples et de Sicile.



Traité entre René Ier d'Anjou et Antoine de Vaudémont

René Ier d'Anjou mène de longues tractations avec Antoine de Vaudémont.

Sigismond Ier de Luxembourg soutient René et refuse de voir Antoine, allié de Philippe III de Bourgogne dont il redoute les ambitions, accéder au duché de Lorraine.

Après un second séjour en prison, le montant de la rançon de René Ier d'Anjou est établi à 400 000 écus.

René Ier d'Anjou sauve en définitive son héritage et demeure maître de la situation.

Par traité du 27 mars 1441, Antoine de Vaudémont renonce au duché, en échange de l'indépendance de son comté, et Ferry II de Vaudémont, fils d'Antoine de Vaudémont, est fiancé à Yolande d'Anjou , fille de René, Yolande.



Conquête du royaume de Naples

Alphonse V le Grand Roi de Sicile, de Naples

Jean Régent d'Aragon

Retour de René Ier d'Anjou en France

Alphonse V le Grand conquiert le royaume de Naples en 1442 sur René Ier d'Anjou.

Il devient Roi de Sicile et de Naples sous le nom d'Alphonse Ier.

Il réunit ainsi les deux royaumes de Sicile.

Il y vivra le reste de sa vie.

Alphonse V le Grand laisse la direction de la couronne d'Aragon à son frère l'infant Jean.

René Ier d'Anjou rentre en France en 1442, ne gardant du royaume de Naples que les titres de Roi de Jérusalem et de Sicile.

Alphonse V le Grand entretient des relations diplomatiques avec l'Éthiopie.

Yeshaq Ier d'Éthiopie lui propose une alliance contre les musulmans, qu'il veut sceller par un double mariage, mais les difficultés de voyage empêchent les projets d'aboutir.



Mort d'Yolande d'Aragon

Yolande d'Aragon veuve de Louis II d'Anjou, meurt dans le château de Tucé à Saumur le 14 novembre 1442.

Elle est inhumée dans le chœur de la Cathédrale de Angers.

Elle lègue à René Ier d'Anjou ses prétentions sur le royaume d'Aragon



Jean II d'Anjou gouverneur du duché de Lorraine

En 1444, René Ier d'Anjou confie à Jean II d'Anjou le gouvernement du duché de Lorraine.



Mariage de Ferry II de Vaudémont avec Yolande d'Anjou

Ferry II de Vaudémont épouse à Nancy en 1444 ou 1445 sa cousine Yolande d'Anjou, fille de René Ier d'Anjou et d'Isabelle Ire de Lorraine.

Leurs enfants sont :

Ce mariage met fin au litige qui existait entre les pères.

René Ier d'Anjou, son beau-père, le comble d'honneur.



Découverte des reliques de Marie Salomé et Marie Jacobé aux Saintes-Maries-de-la-Mer

René Ier d'Anjou fait effectuer des fouilles en 1448 sous l'église Notre-Dame-de-la-Mer (les Saintes-Maries-de-la-Mer) qui mettent à jour les reliques de Marie Salomé et de Marie Jacobé.

A l'époque l'église se situait plus à l'intérieur des terres, le cordon littoral a reculé.

Les reliques sont mises dans des châsses richement ornées et transportées dans la chapelle haute.

A la Révolution ces reliques sont brûlées, mais une partie peut être sauvée et est placée dans les chasses actuelles.

Depuis cette époque, chaque 24 mai a lieu le Pèlerinage des Gitans qui vénèrent Sara, leur patronne.

Chaque 24 mai après-midi les reliques sont descendues lors d'une cérémonie chantée.

Durant l'année, les châsses demeurent dans la Chapelle haute.

Pierre de Foix intervient alors en tant que légat du pape.



Naissance de René II d'Anjou

René II d'Anjou naît le 2 mai 1451, fils de Ferry II de Vaudémont et de Yolande d'Anjou.

Il passa sa jeunesse à la cour de son grand-père René Ier d'Anjou, entre Angers et Provence.



Mort d'Isabelle Ire de Lorraine

Jean II d'Anjou Duc de Lorraine et de Bar

Campagne de René Ier d'Anjou en Lombardie

Isabelle Ire de Lorraine, épouse de René Ier d'Anjou, meurt le 28 février 1453.

René transmet les duchés de Lorraine et de Bar à son fils Jean II d'Anjou en 1453.

Mais Jean II d'Anjou continue de seconder son père dans ses ambitions italiennes. Jean II d'Anjou combat en Lombardie en 1453 où son père est allé secourir son allié François Ier Sforza, attaqué par les Vénitiens et le Roi d'Aragon.



Combat du Louis XI contre le Duc de Savoie

En 1453, Ferry II de Vaudémont commande les troupes que René Ier d'Anjou envoie au dauphin Louis XI pour l'aider à combattre le Duc de Savoie.


Le roi René et son épouse Jeanne - triptyque peint par Nicolas Froment en 1475 - cathédrale d'Aix

Mariage de René Ier d'Anjou avec Jeanne de Laval

René Ier d'Anjou est veuf d'Isabelle Ire de Lorraine.

René Ier d'Anjou épouse en l'église métropolitaine d'Arles le 3 septembre 1454 Jeanne de Laval.

La cérémonie est célébrée par Pierre de Foix.

Le contrat de mariage est dressé ce 3 septembre 1454.

Il y a durant 8 jours de grandes fêtes publiques, bals, festins, feux de joie, tournois, cavalcades,...

René Ier d'Anjou épouse à l'abbaye de Saint-Nicolas-d'Angers le 10 septembre 1454 Jeanne de Laval.

Le roi et la reine font leur entrée à Angers le 12 septembre 1454.



Ferry II de Vaudémont Gouverneur du duché de Bar.

En 1456, René Ier d'Anjou confie à Ferry II de Vaudémont le gouvernement du duché de Bar.



Ferry II de Vaudémont Lieutenant général de Sicile

En 1459, René Ier d'Anjou donne à Ferry II de Vaudémont la charge honorifique de lieutenant général de Sicile.



Naissance d'Anne de France

Fiançailles de Nicolas d'Anjou avec Anne de France

Anne de France, dite Anne de Beaujeu, naît à Genappe en avril 1461, fille de Louis XI et de Charlotte de Savoie.

Encore nourrisson, Anne de France est fiancée au jeune Nicolas d'Anjou, Marquis de Pont-à-Mousson et petit-fils de René Ier d'Anjou. Louis XI leur attribue alors la vicomté de Thouars. Elle est Dame de Gien.



Mort de Pierre V le Connétable Roi d'Aragon et Comte de Barcelone

Révolte de la Catalogne contre Jean II

René Ier d'Anjou Roi d'Aragon

René Ier d'Anjou Comte de Barcelone

Jean II d'Anjou Duc de Gérone

Pierre V le Connétable meurt à Granollers en 1466.

La Catalogne se révolte en 1466 contre Jean II d'Aragon le nouveau Roi. Les habitants de Catalogne offrent la couronne à René Ier d'Anjou, qui descend des rois d'Aragon par sa mère Yolande.

En 1466, René Ier d'Anjou devient Roi d'Aragon et de Sicile.

Jean II d'Anjou, nanti du titre de duc de Gérone réservé aux héritiers de la couronne d'Aragon, mène alors campagne pour son père en Catalogne.

Ferry II de Vaudémont, accompagne Jean II d'Anjou, duc de Lorraine, à la conquête de la Catalogne.

Henri de Lorraine-Vaudémont administre alors le comté de Vaudémont.



Mariage de Bertrand de Beauvau avec Jeanne Blanche d'Anjou

Bertrand de Beauvau est veuf d'Odette du Châtelet.

Bertrand de Beauvau épouse le 2 ou le 28 novembre 1467 Jeanne Blanche d'Anjou, fille naturelle de René Ier d'Anjou.

Il reçoit en dot le Mirebalais mais doit en contrepartie se délester au profit de son beau-père de 30 000 écus d'or.



Mort de Jean II d'Anjou

Nicolas d'Anjou Duc de Lorraine, de Bar et de Calabre

Installation de René Ier d'Anjou à Aix

Jean II d'Anjou meurt à Barcelone le 6 décembre 1470. La campagne de conquête de l'Aragon est arrêtée. René Ier d'Anjou renonce alors à l'Aragon.

Nicolas d'Anjou devient Duc de Lorraine, de Bar en 1470.

René Ier d'Anjou s'installe à Aix en 1470.



Siège de Metz

Mort de Nicolas d'Anjou Duc de Lorraine, de Bar et de Calabre

Yolande d'Anjou Duchesse de Lorraine

René II d'Anjou Duc de Lorraine

René II d'Anjou Comte d'Aumale

René II d'Anjou Baron d'Elbeuf

Cession de places fortes à Charles le Téméraire

Charles V d'Anjou Comte de de Maine

En 1473, Nicolas d'Anjou tente de prendre la ville de Metz pour son propre compte. Les bourgeois de la ville le repoussent. Il s'apprête à recommencer l'entreprise, quand il meurt à Nancy.

Yolande d'Anjou, fille de René Ier d'Anjou, devient 19ème Duchesse de Lorraine le 23 juillet 1473. Yolande d'Anjou le transmet immédiatement à son fils René II d'Anjou.

René II d'Anjou rattache le comté de Vaudémont au duché de Lorraine.

René II d'Anjou hérité de son oncle en 1473 :

Profitant de la jeunesse de René II d'Anjou, Charles le Téméraire le rencontre à Trèves et signe le 15 octobre 1473 un traité par lequel ils s'engagent à ne pas s'allier à Louis XI dans une alliance qui nuirait à l'autre.

De plus René II d'Anjou accorde à Charles le Téméraire :

Il faut dire que René II d'Anjou n'a guère le choix, car il ne peut pas compter sur le soutien de Louis XI qui vient de signer une trêve avec Charles le Téméraire.

Très rapidement, les incidents se multiplient entre la population lorraine et les garnisons bourguignonnes.

Charles V d'Anjou, neveu de René II d'Anjou, devient Comte de Maine en 1473.


Château de Mirebeau

Reconstruction du château de Mirebeau

Le château de Mirebeau est reconstruit pour Jean de Moulins de Rochefort.

René Ier d'Anjou donne son accord le 10 mars 1474.



Testament de René Ier d'Anjou

René Ier d'Anjou, Duc de Bar et de Lorraine, d'Anjou et de Provence, rédige son testament le 22 juillet 1474 en faveur de :

Louis XI, qui revendique l'apanage d'Anjou, fait saisir le duché.



Rattachement de l'Anjou à la France

Cependant, Louis XI, qui avait constamment et efficacement joué, dans ses intrigues italiennes, contre les Angevins, recevait de son oncle, René Ier d'Anjou, l'Anjou en 1475 et la promesse du reste de l'héritage : le Maine et la Provence.



Arrestation de René Ier d'Anjou

Louis XI emploie Louis Malet de Graville dans les négociations qui ont pour but de faire accepter au roi René la perte de l'Anjou, et de préparer sa renonciation au comté de Provence en faveur du roi.

Une procédure pour haute trahison a été ouverte par le Parlement de Paris contre René Ier d'Anjou. Il est arrêté le 16 avril 1476.

Le roi René choisit de négocier et renonce au Barrois et à l'Anjou contre une rente.



Mort de René Ier d'Anjou

Yolande d'Anjou Duchesse de Bar

René II d'Anjou Duc de Bar

Charles V d'Anjou Roi de titulaire de Naples et de Sicile

Charles V d'Anjou Roi titulaire de Jérusalem

Charles V d'Anjou Duc d'Anjou

Charles V d'Anjou Comte de Provence et de Forcalquier

René Ier d'Anjou dit " le Bon Roi René" meurt le 10 juillet 1480 à Aix-en-Provence.

À Aix-en-Provence et à Angers, il entretient une cour littéraire et savante et ne dédaigne pas lui-même de composer plusieurs ouvrages (Traité de la forme et devis comme on fait les tournois, 1451-1452 ; le Livre du cœur d'amour épris, 1457).

René Ier d'Anjou est notamment le protecteur en Avignon du peintre Nicolas Froment.

René Ier d'Anjou commande vers 1460-1470 l'ouvrage "Le Mystère des Actes des Apôtres" à Simon Greban, chanoine du Mans.

Yolande d'Anjou, fille de René Ier d'Anjou, devient Duchesse de Bar en 1480. Yolande d'Anjou le transmet immédiatement à son fils René II d'Anjou.

La succession oppose Charles V d'Anjou à son beau-frère René II d'Anjou, le petit-fils de René Ier.

Louis XI tranche en faveur de Charles V d'Anjou sur le principe de la succession par les mâles.

Charles V d'Anjou devient Duc d'Anjou et Comte de Provence et de Forcalquier.

Charles V d'Anjou hérite des titres de Roi titulaire de Naples, de Sicile et de Jérusalem, d'Aragon et de Hongrie.



Mariage de Jean III d'Albret avec Catherine Ire de Navarre

Couronnement de Catherine Ire de Navarre et de Jean III d'Albret

Jean III d'Albret Roi de Navarre

Jean III d'Albret, fils d'Alain d'Albret et de Françoise de Blois-Châtillon, épouse en janvier 1484 Catherine Ire de Navarre. Leurs enfants sont :

Catherine Ire de Navarre et de Jean III d'Albret sont couronnés en janvier 1484 à Pampelune, capitale de la Navarre.

Jean d'Albret prend le titre Roi de Navarre sous le nom de Jean III.



Naissance de Madeleine de Laval

Madeleine de Laval naît en 1495, fille de René Ier de Laval (mort en 1496) et d'Antoinette Havart de La Rosière.



Mort de René Ier de Laval

René Ier de Laval meurt en 1496.



Mort de Jeanne de Laval

Jeanne de Laval, veuve de René Ier d'Anjou, meurt à Saumur en 1498.

Par son testament, elle demande à être inhumée, sans monument dans la cathédrale d'Angers.

Son cœur est déposé aux Cordeliers d'Angers, à côté de celui de son mari.

La rue Reine de Sicile lui est encore dédiée.



Mariage de Pierre II de Rohan-Gié ave Anne de Rohan

Pierre II de Rohan-Gié épouse le 25 septembre 1515 Anne de Rohan.

Leur enfant est :



Naissance de René Ier de Rohan

René Ier de Rohan naît en 1516, fils de Pierre II de Rohan-Gié et d'Anne de Rohan.



Mariage de Guillaume de Pisseleu avec Madeleine de Laval

Guillaume de Pisseleu épouse Madeleine de Laval, fille de René Ier de Laval (mort en 1496) et d'Antoinette Havart de La Rosière. Leur enfant est :

Guillaume de Pisseleu aura eu 30 enfants...en 3 noces.



Mort d'Anne de Rohan

René Ier de Rohan Vicomte de Rohan

Anne de Rohan meurt le 5 avril 1529.

En vertu du droit breton, elle transmet l'aînesse. René Ier de Rohan, son fils devient 18e Vicomte de Rohan.



Mariage de René Ier de Rohan avec Isabeau d'Albret

Marguerite d'Angoulême a pour les enfants d'Anne de Rohan des soins maternels. Elle marie René, son préféré, avec sa belle-sœur, Isabeau et introduit ainsi le protestantisme dans la famille de Rohan.

René Ier de Rohan épouse le 16 août 1534 Isabeau d'Albret, fille de Jean III d'Albret et de Catherine Ire de Navarre. Leurs enfants sont :

Les jeunes époux viennent habiter le château de Blain en Bretagne qui est le rendez-vous des plus illustres personnages.

Marguerite d'Angoulême y fait plusieurs séjours.

Les enfants sont élevés dans la nouvelle religion calviniste.



Naissance de Françoise de Rohan

Françoise de Rohan naît en 1535, fille de René Ier de Rohan et d'Isabeau d'Albret.



Naissance d'Henri Ier de Rohan

Henri Ier de Rohan, dit le Goutteux, naît en 1535, fils de René Ier de Rohan et d'Isabeau d'Albret.



Naissance de René II de Rohan

René II de Rohan naît en 1550, fils de René Ier de Rohan et d'Isabeau d'Albret.



Henri II de France au château de Blain

Henri II de France est reçu au château de Blain par René Ier de Rohan en 1551 entouré de toute la noblesse du pays. II y reste 10 jours, puis se rendit à Héric et de là à Nantes.



Mort de René Ier de Rohan

René Ier de Rohan meurt à Metz le 20 octobre 1552 dans un combat sur les frontières d'Allemagne.

René Ier de Rohan laisse la réputation d'un vaillant soldat et d'un parfait chevalier



Conversion d'Isabeau d'Albret au protestantisme

Isabeau d'Albret est très attirée par la Réforme mais ce n'est qu'en 1558, 6 ans après la mort de René Ier de Rohan son époux, qu'elle se convertit.

Elle organise dans son château de Blain la première église protestante bretonne. Elle y reçoit le pasteur Dandelot, qui prêche la religion réformée de Nantes.

Ensemble avec les pasteurs Fleurer et Loiseleur de Villiers, ils prononcent le premier prêche calviniste.



Naissance de René Ier de Froulay

René Ier de Froulay naît en 1570, fils d'André de Froulay (né vers 1550), Seigneur de Montflaux, et de Thomasse de La Ferrière, Dame de Tessé.



Naissance d'Henri II de Rohan

Henri II de Rohan naît à Blain près de Nantes le 25 août 1579, fils de René II de Rohan, Prince de Léon et Vicomte de Porhoët, et de Catherine de Parthenay, héritière d'une puissante famille protestante du Poitou.

Henri de Rohan est le petit fils de René Ier de Rohan et d'Isabelle d'Albret, elle-même fille du roi de Navarre.

Henri appartient donc à la haute noblesse protestante et bretonne.

Il est élevé dans la religion réformée par sa grand-mère, Isabelle d'Albret et par son père René II de Rohan.



Mariage de René Ier de Froulay avec Marie d'Escoubleau

René Ier de Froulay épouse à Chartres le 22 juillet 1596 Marie d'Escoubleau (1579-1618). Leurs enfants sont :



Naissance de René II de Froulay

René II de Froulay naît en 1597, fils de René Ier de Froulay (1570-1628), Comte de Tessé, et de Marie d'Escoubleau (1579-1618).



Naissance de Jacques de Rougé du Plessis-Bellière

Jacques de Rougé du Plessis-Bellière naît en 1602, fils de René Ier de Rougé et de Marguerite de La Court.


Henriette de Lorraine - Par l'atelier de van Dyck 1637 - acheté par la mairie de St Avold en 1997

Projet de mariage de Louis de Guise avec Nicole de Lorraine

Mariage de Louis de Guise avec Henriette de Lorraine

Mariage de Charles IV de Lorraine avec Nicole de Lorraine

Selon les coutumes des duchés, la fille aînée d'Henri II de Lorraine est son héritière et doit lui succéder tout en transmettant ses droits à son époux comme l'avait fait deux siècles plus tôt la duchesse Isabelle Ire de Lorraine et son époux René Ier d'Anjou.

Sentant sa fin approcher, Henri II de Lorraine désire marier Nicole de Lorraine à Louis de Guise, son favori, que le duc considère comme un fils.

La famille ducale et la noblesse Lorraine est scandalisée et refusent à céder le pas à un homme de naissance obscure.

Il est décidé que Nicole de Lorraine épousera Charles IV de Lorraine, son cousin, le plus proche héritier du trône en ligne masculine. En compensation, Henri II de Lorraine obtient pour son favori la main de sa nièce, sœur de Charles IV de Lorraine.

Louis de Guise épouse à Nancy le 21 mai 1621 Henriette de Lorraine, fille de François II de Lorraine et de Christine de Salm. Ils n'ont pas d'enfants.

Charles IV de Lorraine épouse le 23 mai 1621 Nicole de Lorraine, fille d'Henri II de Lorraine et de Marguerite de Mantoue. Ils n'ont pas d'enfants.



Mort de René Ier de Froulay Comte de Tessé, Baron de Vernie et d'Ambrières, Seigneur de Froulay et de Saint-Denis

René Ier de Froulay meurt à Vernie dans la Sarthe le 27 janvier 1628.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !