Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



28 événements affichés, le premier en 1115 - le dernier en 1194



Mariage de Louis VI le Gros avec Adélaïde de Maurienne

Louis VI le Gros épouse à Paris le 4 mai 1115 Adélaïde de Maurienne ou de Poitiers, Comtesse de Savoie, nièce de Calixte II. Leurs enfants sont :



Mariage d'Alphonse Jourdain avec Faydide d'Uzès

Alphonse Jourdain de Toulouse épouse avant le 16 septembre 1125 Faidiva ou Faydive ou Faydide d'Uzès de Rhodes, fille de Raymond de Posquières, Seigneur de Posquières et d'Uzès, et de Marie d'Uzès. Leurs enfants sont :



Naissance de Raymond VII de Toulouse

Raymond VII de Toulouse naît en 1134, fils d'Alphonse Jourdain de Toulouse et de Faydide d'Uzès.


Blason des Comtes de Toulouse

Arrivée d'Alphonse Jourdain de Toulouse en Terre Sainte

Mort d'Alphonse Jourdain Comte de Toulouse

Raymond VII de Toulouse Comte de Toulouse, de Saint-Gilles, Duc de Narbonne, Marquis de Gothie et de Provence

Quelques jours après l'arrivée de Louis VII à Jérusalem, une autre expédition débarque à Saint-Jean-d'Acre le 16 avril 1148, composée d'une armée languedocienne et provençale commandée par Alphonse Jourdain de Toulouse.

À peine arrivé, Alphonse Jourdain est empoisonné sur le chemin de Jérusalem, dans la ville de Césarée le 16 août 1148.

Alphonse Jourdain veut reprendre le comté de Tripoli à Raymond II de Tripoli, son petit-neveu.

Raymond II de Tripoli est accusé du crime et refuse de se joindre à la croisade.

Mais le chronique Guillaume de Nangis attribue le crime à la reine Mélisende de Jérusalem, sœur d'Hodierne de Jérusalem, la femme de Raymond II de Tripoli.

Hodierne de Jérusalem trompe si ouvertement Raymond II de Tripoli qu'il songe à la répudier mais ils restent mariés. Baudouin de Bourcq parvient à éviter le scandale.

Raymond VII de Toulouse devient douzième Comte de Toulouse et Comte de Saint-Gilles, Duc de Narbonne, Marquis de Gothie et de Provence.

Raymond VII supprime une vicomté de Toulouse dont les titulaires se succédaient dans la même famille depuis le IXe siècle.



Coalition contre Raymond VII de Toulouse

En 1151, Roger-Bernard Ier de Foix rejoint une coalition formée par :

contre Raymond VII de Toulouse.



Victoire de Raymond VII de Toulouse

La coalition formée par Roger-Bernard Ier de Foix, Raymond Trencavel, Guilhem VII de Montpellier et Raymond-Bérenger III de Barcelone est vaincue par Raymond VII de Toulouse en octobre 1153.



Mariage de Raymond VII de Toulouse avec Constance de France

Constance de France est veuve d'Eustache IV de Boulogne.

Henri II Plantagenêt reprend à son compte les prétentions d'Aliénor d'Aquitaine sur le comté de Toulouse et s'allie avec Raymond-Bérenger IV de Barcelone.

Pour contrebalancer cette menace, Raymond VII de Toulouse épouse en 1154 Constance de France, fille de Louis VI le Gros et Adélaïde de Maurienne. Leurs enfants sont :



Deuxième guerre des Baux

Vers 1155, après 5 années d'attente, Étiennette de Carlat et ses fils reprennent leur revendication sur la Provence.

Allié à Raymond VII de Toulouse, Hugues Ier des Baux obtient un premier succès d'ordre diplomatique, et reçoit de la part de l'empereur germanique, Frédéric Ier Barberousse, confirmation des titres de sa maison.

Mais les hostilités une fois encore tournent à sa confusion.

La maison des Baux doit s'avouer battue et s'engager à ouvrir le château de Castillon en Provence et diverses places fortes à première réquisition.

Le château des Baux et quelques-unes de ses défenses avancées sont exclus de cette humiliante condition.



Naissance de Raymond VIII de Toulouse

Raymond VIII de Toulouse, dit le Vieux, naît à Saint-Gilles dans le Gard le 27 octobre 1156, fils de Raymond VII de Toulouse et de Constance de France.



Naissance d'Albéric Taillefer de Toulouse

Albéric Taillefer de Toulouse naît en 1157, fils de Raymond VII de Toulouse et de Constance de France.



Siège de Toulouse

Annexion d'une partie du Quercy et de Cahors par Henri II Plantagenêt

Siège du château de Castelnau

La coalition entre l'Angleterre et l'Aragon rallie plusieurs barons languedociens, les Trencavel, Ermengarde de Narbonne, …

En mars 1159, poursuivant une politique expansionniste, Henri II Plantagenêt réclame la suzeraineté sur le comté de Toulouse et assiège Toulouse avec l'aide de Raymond Berenger IV de Barcelone.

Thomas Becket accompagne Henri II Plantagenêt en Aquitaine

Louis VII le Jeune vient au secours de Raymond VII de Toulouse, son beau-frère, et envoie une armée qui précédé l'anglais et rend Toulouse inexpugnable.

Henri II Plantagenêt trouve la ville fortement défendue.

Après quelques assauts, il l renonce et lève le siège durant l'été et annexe une partie du Quercy et Cahors.

Henri II Plantagenêt fait le siège du château de Castelnau qui dépend de Gerbert II de Castelnau et le force à capituler en 1159.



Nouvelle guerre entre Henri II Plantagenêt et Raymond VII de Toulouse

La guerre reprend en 1162 et dure 2 ans sans résultats notables.



Raymond VII de Toulouse Suzerain du vicomté de Béziers et du comté de Carcassonne

Raymond VII de Toulouse étend sa suzeraineté sur la vicomté de Béziers et le comté de Carcassonne fief des Trencavel en 1163.



Mariage de Albéric Taillefer de Toulouse avec Béatrice d'Albon

Raymond VII de Toulouse renforce sa position en Provence en mariant son fils.

Albéric Taillefer de Toulouse épouse en 1164 Béatrice d'Albon, Dauphine du Viennois.

Alphonse de Toulouse, son oncle, administre le Dauphiné.

Albéric Taillefer de Toulouse est le neveu du roi Louis VII le Jeune.

On voit s'amorcer un rapprochement du Dauphiné, terre d'Empire, avec le royaume de France.



Alliance du Comté de Toulouse avec Gênes

Raymond VII de Toulouse, fait alliance avec Gênes en 1164.

La paix est conclue et Raymond VII se place sous la suzeraineté d'Henri II Plantagenêt.



Naissance de Baudouin de Toulouse

Baudouin de Toulouse naît en 1165, fils de Raymond VII de Toulouse et de Constance de France.



Séparation de Raymond VII de Toulouse et de Constance de France

Raymond VII de Toulouse et Constance de France se séparent en 1165.



Élection des capitouls

Raymond VII de Toulouse autorise en 1175 les bourgeois de Toulouse à élire des capitouls (consuls) pour administrer la ville depuis leur hôtel du Capitole.



Mort de Constance de France

Constance de France, épouse de Raymond VII de Toulouse, meurt le 16 août 1176.



L'Évêque catholique d'Albi Prisonnier de Trencavel

Appel à l'aide Raymond VII de Toulouse contre les cathares

En 1177, Trencavel retient prisonnier l'évêque catholique d'Albi.

En 1177, profitant d'une période de paix, Raymond VII de Toulouse écrit à l'abbé de Cîteaux et au Chapitre général et lui demande de l'aide pour combattre l'hérésie. Ce dernier envoie une mission pour se rendre compte de la situation, obtiennent la pénitence de quelques cathares, mais les plus importants se sont cachés.



Mariage de Bernard IV de Comminges avec Béatrix III de Bigorre

Bernard IV de Comminges Comte de Bigorre

Bernard IV de Comminges épouse en 1180 Béatrix III de Bigorre. Leurs enfants sont :

Bernard IV de Comminges prend possession de la Bigorre et du Val d'Aran.

Bernard IV de Comminges se place ainsi sous la suzeraineté d'Alphonse-Raymond II le Chaste.

Il refuse ainsi l'aide militaire qu'il doit à son autre suzerain, Raymond VII de Toulouse qui lutte en Provence contre Alphonse-Raymond II le Chaste.


Tombeau de Bertrand Ier des Baux à l'abbaye de Silvacane

Mort de Bertrand Ier des Baux Prince d'Orange Seigneur de Berre et des Baux

Guillaume III des Baux Prince d'Orange

Bertrand Ier des Baux reste vassal des comtes de Toulouse et sa nouvelle puissance entraîne son assassinat, sur ordre de Raymond VII de Toulouse avec lequel il s'était brouillé le jour de Pâques 1181.

Pour d'autres, il meurt en 1183.

Il est inhumé, en habits monastiques, dans l'abbaye de Silvacane dans les Bouches-du-Rhône.

Bertrand Ier des Baux est un bienfaiteur des abbayes de Saint-Victor de Marseille, Frigolet et Montmajour.

Guillaume III des Baux devient Prince d'Orange.


Sanche d'Aragon - Enluminure issue de la Généalogie des rois du Portugal

Mort de Raymond-Bérenger IV de Provence Comte de Provence

Alphonse-Raymond II le Chaste à nouveau Comte de Provence.

Sanche d'Aragon Comte de Provence

Raymond-Bérenger IV de Provence entre ensuite en guerre contre ls seigneurs du Languedoc et Raymond VII de Toulouse.

Raymond-Bérenger IV de Provence meurt près de Montpellier le 5 avril 1181 assassiné par des hommes de main d'Adhémar de Murveil.

Alphonse-Raymond II le Chaste redevient Comte de Provence.

Alphonse-Raymond II le Chaste céde la Provence à Sanche d'Aragon qui devient Comte de Provence.

La coutume veut que même s'il devient comte et gouverne effectivement un fief, les princes d'Aragon apanagés restent sous la domination du roi et n'agissent que comme simple délégués du roi.



Transfert à Raimond II de Turenne de l'hommage que doit le baron de Castelnau

Raymond VII de Toulouse, Comte de Toulouse, est le suzerain de Bernard de Castelnau, baron de Castelnau mais, en 1184, il transfère à perpétuité à Raimond II de Turenne, Vicomte de Turenne, l'hommage que lui doit le baron de Castelnau.

Bernard de Castelnau cherche alors à se mettre sous la protection de Philippe-Auguste, roi de France.



Destitution de Sanche d'Aragon comme Comte de Provence

En 1185, Alphonse-Raymond II le Chaste qui lui a accordé le comté de Provence décide de destituer Sanche d'Aragon, considérant qu'il a signé un traité de paix illégal avec Raymond VII de Toulouse et les Génois, grands ennemis de l'Aragon.



Nouvelle coalition contre Raymond VII de Toulouse

Roger-Bernard Ier de Foix Gouverneur de Provence

En 1185, Roger-Bernard Ier de Foix se joint de nouveau à une alliance avec son cousin Roger II Trencavel, Guilhem VIII de Montpellier, Bernard IV de Comminges, Henri II Plantagenêt et Alphonse-Raymond II le Chaste contre Raymond VII de Toulouse.

Roger-Bernard Ier de Foix participe à plusieurs raids dans le Toulousain.

En 1185, Alphonse-Raymond II le Chaste nomme Roger-Bernard Ier de Foix Gouverneur de Provence.



Paix de Jarnègues

En 1190, la Paix de Jarnègues entre Alphonse-Raymond II le Chaste et Raymond VII de Toulouse confirme le partage de 1125.


Blason des Comtes de Toulouse

Mort de Raymond VII de Toulouse Comte de Toulouse

Raymond VIII de Toulouse Comte de Toulouse et Marquis de Provence

Raymond VII de Toulouse meurt à Nimes en décembre 1194. Il est inhumé à Notre Dame de Nîmes.

Il laisse à son fils un comté reconstitué, mais économiquement affaibli par les guerres continuelles de son règne, et affaibli par les progrès du catharisme.

Raymond VIII, fils de Raymond VII, est intronisé comte de Toulouse le 6 janvier 1195 à l'age de 40 ans, d'où son surnom de "Raymond le vieux". Son domaine s'étend sur le comté de Toulouse, le Quercy, l'Agenais, le Rouergue, le Gévaudan, le Vivarais, le marquisat de Provence. Les Comtes de Foix et de Narbonne sont ses vassaux.

Leurs désaccords permettent à Raymond de ne réellement obéir à aucun d'eux.

Il n'est pas un homme d'arme, comme l'était Raymond VI de Toulouse son ancêtre.

Raymond VIII est un prince plus politique que belliqueux. Il se montrera calculateur, temporisateur et d'une grande souplesse politique, faisant mine de se soumettre à plusieurs reprises pour mieux se redresser au meilleur moment. Cela lui a permis de reprendre à Simon IV de Montfort le comté de Toulouse. Cultivé, il compte parmi ses amis nombre de troubadours.

C'est un diplomate. Il pense mûrement chaque décision. Il entend agrandir pacifiquement par l'union maritale le grand territoire dont il a hérité.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !