Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



22 événements affichés, le premier en 1160 - le dernier en 1232



Mariage de Conan IV de Bretagne avec Marguerite d'Écosse

Conan IV de Bretagne épouse en 1160 Marguerite d'Écosse, fille d'Henri, Comte de Northumberland et d'Huntingdon, et d'Adélaïde de Varennes.

Leur enfant est :

Marguerite est la sœur des rois d'Écosse Malcom IV et Guillaume le Lion.



Mariage d'Hugues de Kevelioc avec Bertrade d'Évreux

Hugues de Kevelioc épouse en 1169 ou 1170 Bertrade d'Évreux. Leurs enfants sont :



Mariage de Guillaume de Fougères avec Agathe du Hommet

Guillaume de Fougères épouse vers 1169 Agathe du Hommet fille de Guillaume II du Hommet et de Luce de Bruce. Leurs enfants sont :



Naissance de Ranulph de Blundeville

Renouf ou Raoul ou Ranulf ou Ranulphe ou Ranulph de Blundeville ou de Blondeville naît en 1170 ou vers 1172, fils d'Hugues de Kevelioc et de Bertrade d'Évreux.



Mort d'Hugues de Kevelioc5e Comte de Chester et Vicomte d'Avranches

Ranulph de Blundeville Comte de Chester

Hugues de Kevelioc meurt en 1181.

Ranulph de Blundeville devient 6e comte de Chester, vicomte héréditaire de l'Avranchin et du Bessin,



Ranulph de Blundeville adoubé Chevalier

Mariage de Ranulph de Blundeville avec Constance de Richemond

Ranulph de Blundeville est adoubé chevalier probablement 1188 ou en 1189.

Ranulph de Blundeville entre alors en possession de son important héritage.

Constance de Richemond, duchesse de Bretagne, est veuve de Geoffroy II de Bretagne.

Henri II Plantagenêt se défie de Constance de Richemond, sa belle-fille, et cherche à la marier à un baron de confiance afin de pouvoir contrôler le duché de Bretagne.

Ranulph de Blundeville épouse en 1188 ou en 1189 Constance de Richemond.

Le mariage donne à Ranulph de Blundeville le contrôle de l'honneur de Richmond.

Il utilisera parfois le titre de duc de Bretagne, mais il n'aura jamais eu le contrôle du duché et n'y s jouera pas un rôle important.



Richard Cœur de Lion Prisonnier d'Henri VI le Sévère

Léopold V d'Autriche livre Richard Cœur de Lion à Henri VI le Sévère, empereur d'Allemagne, en mars 1193.

Bien que les conditions de sa captivité ne soient pas strictes, il est frustré par l'impossibilité de voyager librement.

En 1193, Ranulph de Blundeville s'oppose à Jean-sans-Terre, lorsque celui-ci tente de profiter de la captivité de Richard Cœur de Lion pour s'emparer de la couronne anglaise.



Arthur Ier de Bretagne héritier de Richard Cœur de Lion

Conquête de la Bretagne par Richard Cœur de Lion

En 1196, Richard Cœur de Lion fait Arthur Ier de Bretagne son héritier, et le convoque, lui et sa mère Constance de Richemond, en Normandie.

Constance de Richemond quitte Nantes en direction de Rouen.

Elle est arrêtée sur sa route par Ranulph de Blundeville, son propre mari.

Richard Cœur de Lion, furieux, marche sur la Bretagne à la tête de ses troupes, prêt à secourir son neveu.

De 1196, Richard Cœur de Lion, continuant la politique paternelle, conquiert la Bretagne.

Il fait enlever, à Pontorson ou à Teillay, Constance de Richemond, Duchesse de Bretagne, et se fait confier la garde d'Arthur Ier de Bretagne.

Arthur Ier de Bretagne est secrètement emmené par son tuteur à la cour de France où il grandira auprès de Louis VIII le Lion, fils de Philippe-Auguste.



Ranulph de Blundeville en France

De 1199 à 1204, Ranulph de Blundeville séjourne pour l'essentiel en France.

Pendant cette période Jean-sans-Terre réussit à s'attacher sa fidélité à prix d'or.

Jean-sans-Terre continue toutefois de douter de Ranulph de Blundeville, probablement à raison.



Répudiation de Ranulph de Blundeville par Constance de Richemond

Mariage de Guy de Thouars avec Constance de Richmond

Entre 1196 et 1199, Constance de Richemond échappe à Ranulph de Blundeville, son époux.

Constance de Richemond répudie Ranulph de Blundeville.

Leur mariage est dissous pour abandon du foyer conjugal.

Guy de Thouars épouse en 1199 Constance de Richemond, fille dedConan IV de Bretagne et de Marguerite d'Écosse. Leurs enfants sont :



Mariage de Ranulph de Blundeville avec Clémence de Fougères

Clémence de Fougères est veuve d'Alain Ier de Vitré.

Ranulph de Blundeville épouse en 1200 Clémence de Fougères.

Ce mariage permet à Ranulph de Blundeville de consolider son pouvoir en Normandie.



Confiscation des propriétés de Ranulph de Blundeville

À l'hiver de 1204 à 1205, Ranulph de Blundeville, soupçonné de traiter avec des Gallois révoltés, voire de vouloir se rebeller lui-même, se voit confisquer une grande partie de ses propriétés par Jean-sans-Terre.

Cet épisode semble le convaincre de montrer davantage de loyauté à Jean-sans-Terre qui le comble alors de faveurs.



Guerres galloises de Jean-sans-Terre

Ranulph de Blundeville combat pour Jean-sans-Terre dans ses guerres galloises, entre 1209 et 1212.



Interdit sur le royaume d'Angleterre

Convention de Douvres

Soumission de Jean-Sans-Terre

En janvier 1213, Innocent III excommunie Jean-Sans-Terre pour ses crimes contre l'église.

Jean-Sans-Terre menace les romains de leur crever les yeux et de leur couper le nez.

Philippe-Auguste profite de la situation pour se réconcilier avec Innocent III.

Innocent III confie l'Angleterre à Philippe-Auguste. Celui-ci se prépare à envahir ce royaume.

Ranulph de Blundeville contribue à trouver un accord avec le pape en 1213-1214.

À la Convention de Douvres, Jean-Sans-Terre capitule et se déclare vassal de la papauté et retrouve son fief.



Débarquement de Jean-Sans-Terre

Siège de Nantes

Jean-Sans-Terre débarque à la Rochelle en février 1214.

Ranulph de Blundeville accompagne Jean-sans-Terre.

Jean-Sans-Terre fait le siège de Nantes en 1214.



Magna Carta

Le 24 mai 1215, les barons anglais révoltés occupent Londres.

Le 15 juin 1215, les barons anglais imposent à Jean-Sans-Terre un traité qui sera plus tard connu sous le nom de Grande Charte (Magna Charta Libertatum).

Ranulph de Blundeville, LOYAL à Jean sans Terre, assiste à cette signature.

Guillaume II le Maréchal est aux côtés des rebelles, tandis que Guillaume Ier le Maréchal, son père, combat pour le roi.

Gilbert de Clare et Richard de Clare, son père, sont 2 des barons cautionnent la Magna Carta.

Alexandre II le Pacifique est un des signataires de la Magna Carta.

C'est dans la prairie de Runnymede, près de Windsor, que Jean-Sans-Terre signe ce texte de 63 articles.

La noblesse veut simplement imposer au roi le respect des coutumes et de ses droits féodaux en renouvelant les chartes antérieures comme celle d'Henri Ier Beauclerc de 1100

Jean-Sans-Terre s'engage à ne pas lever d'impôts extraordinaires sans l'accord d'un Grand conseil composé de barons et d'ecclésiastiques. Il s'engage aussi à ne pas procéder à des arrestations arbitraires.

La Grande Charte est la première limitation imposée à l'arbitraire monarchique. Elle inaugure l'évolution de l'Angleterre et de l'Europe vers la démocratie parlementaire.

La Grande Charte, qui est conservée au British Museum de Londres, est encore de nos jours le fondement des institutions britanniques.

Dans l'immédiat, le traité n'évite pas au pays de sombrer dans la guerre civile.

Les relations entre Jean-Sans-Terre et Alexandre II le Pacifique sont conflictuelles.

Jean-Sans-Terre réclame la suzeraineté sur l'Écosse.

Alexandre II le Pacifique revendique ses droits sur le Northumberland.

Les barons du nord de l'Angleterre en révolte ouverte contre Jean-Sans-Terre n'hésitent pas à rendre hommage à ce titre à Alexandre II le Pacifique le 22 octobre 1215.

Ranulph de Blundeville joue un rôle militaire de premier plan au cours de la guerre des barons du fait de l'importance de ses propriétés et du nombre de ses châteaux.

Ranulph de Blundeville, Guillaume Ier le Maréchal, Guillaume de Ferrières, Comte de Derby, Henri II de Beaumont, Comte de Warwick, sont aux côtés Jean sans Terre, alors que le reste de la noblesse s'oppose à lui ou maintient une prudente neutralité.



Prise du château de Worcester

Louis VIII le Lion envahit le pays à l'été 1216 et prend Winchester.

Louis VIII le Lion prend le château de Worcester en 1216.

Guillaume Ier le Maréchal prévient Guillaume II le Maréchal son fils de quitter le château, juste avant que Ranulph de Blundeville, comte de Chester ne le reprenne.


Henri III Plantagenêt

Mort de Jean-Sans-Terre Roi d'Angleterre

Henri III Plantagenêt Roi d'Angleterre

Henri III Plantagenêt Duc de Guyenne

Guillaume II le Maréchal Régent du royaume d'Angleterre

Jean-Sans-Terre meurt le 18 octobre 1216 après avoir ingurgité une pêche trempée dans de la bière ou du vin.

Henri III Plantagenêt, fils de Jean-Sans-Terre, est secrètement couronné Roi d'Angleterre à Westminster en octobre 1216 par les derniers fidèles des Plantagenêt.

Henri III Plantagenêt devient Duc de Guyenne.

À Gloucester où se trouvent Guillaume II le Maréchal et Henri III Plantagenêt, la cour s'attend à ce que Ranulph de Blundeville réclame la régence.

En l'absence de Ranulph de Blundeville, Guillaume II le Maréchal se voit offrir la régence par la noblesse et le clergé.

Ranulph de Blundeville arrive le 29 octobre 1216 et n'émet aucune objection à cette nomination.



Bataille de Lincoln

Mort de Thomas du Perche

Ranulph de Blundeville Comte de Lincoln

Mal en point, Louis VIII le Lion reçoit l'aide de Robert Ier de Courtenay-Champignelles.



Bataille de Lincoln

Depuis le nord des Midlands, Ranulph de Blundeville est chargé d'empêcher les barons venus du nord de faire jonction avec les troupes de Louis VIII le Lion.

Ranulph de Blundeville prend pour cible le château de Mountsorrel dans le Leicestershire.

Saier de Quincy, Comte de Winchester, parvient à convaincre Louis VIII le Lion d'envoyer une troupe au secours du château.

À leur arrivée, Ranulph de Blundeville a déjà démoli le château et s'est porté au secours du château Lincoln assiégé par les Français.

Guillaume Ier le Maréchal et l'armée d'Henri III Plantagenêt ont également convergé vers Lincoln, depuis Northampton.

Le 20 mai 1217, Louis VIII le Lion est battu à Lincoln par les troupes de Guillaume Ier le Maréchal.

Guillaume Ier le Maréchal y tue le comte Thomas du Perche.

Ranulph de Blundeville et Guillaume II le Maréchal combattent avec Guillaume Ier le Maréchal.

Robert Ier de Courtenay-Champignelles est fait prisonnier.

46 barons se retrouvent prisonniers d'Henri III Plantagenêt, au nombre desquels :

Ranulph de Blundeville est créé comte de Lincoln par Henri III Plantagenêt le 23 mai 1217.

Les barons anglais ayant choisi Louis VIII le Lion finissent par se rallier au jeune Henri III Plantagenêt.

Saier de Quincy fait allégeance à Henri III Plantagenêt le 29 septembre 1217.



Confirmation de la Grande Charte

En 1225, Henri III Plantagenêt confirme la Grande Charte ou Magna Carta et doit écarter les favoris français, Pierre des Roches et Pierre de Rievaux.

Gilbert de Clare et Ranulph de Blundeville sont présents lors de cette confirmation.



Mort de Ranulph de Blundeville Comte de Chester

En 1232, Ranulph de Blundeville ne parvient pas à échapper, à l'imposition du quarantième sur ses terres.

Ranulph de Blundeville meurt le 26 octobre 1232.

Ses viscères sont enterrés au château de Wallingford.

Son cœur est placé à l'abbaye de Dieulacres qu'il avait fondée

Le reste de son corps est inhumé dans l'église abbatiale Saint-Werburgh à Chester.

Les chroniqueurs contemporains rapportent sa petite stature physique.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !