Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



3 événements affichés, le premier en 725 - le dernier en 1226


Raids sarrasin

Prise de Carcassonne et Nîmes par les sarrasins

Campagne d'Ambiza dans les vallée du Rhône et de la Saône

Prise d'Autun

En 725, Ambiza, prenant lui-même la direction des opérations, quitte Narbonne, s'empare de Carcassonne et de Nîmes et occupe tout le pays.

Eudes de Gascogne barre le passage à Ambiza et le met en déroute. Il l'oblige à s'engager dans la vallée du Rhône.

Ambiza ravage la vallée du Rhône : Valence, Vienne et Lyon, et remonte la vallée de la Saône.

Il remonte vers le nord jusqu'à Besançon et Dijon

Le 21 ou le 22 août 725, Ambiza met à sac Autun et brûle la Cathédrale Saint Nazaire d'Autun

Le monastère de Luxeuil est dévasté.

Ambiza est arrêté à Sens avant de retourner en Espagne avec son butin.



Départ en Terre Sainte de Bernard-Aton IV Trencavel

Prise de Carcassonne

En 1101, Bernard-Aton IV Trencavel part en Terre Sainte et Raymond-Bérenger III de Barcelone occupe Carcassonne.


Reddition de Bernard V de Comminges à Louis VIII le Lion lors du Siège d'Avignon

Première ordonnance du Roi de France

Prise de Carcassonne

Siège d'Avignon

Mort de Guy Ier de Châtillon-Saint-Pol Comte de Saint-Pol-sur-Ternoise, Seigneur de Montjoy, de Troissy et de Pierrefonds

Mort d'Aymeri de Rançon

Mort de Pierre Isarn Évêque cathare de Carcassonne

Les cathares qui refusent d'abjurer leur foi sont condamnés au supplice du feu conformément à une ordonnance, la première en France, décrétée en avril 1226.

Un premier texte parlementaire signé par Louis VIII le Lion lui transfère la responsabilité de la condamnation des hérétiques.

Le 26 mai 1226, Louis VIII en personne, poussé par Blanche de Castille, son épouse, et le légat du Pape, quitte Bourges, descend la vallée du Rhône et s'attaque aux possessions du comte de Toulouse.

Philippe Hurepel accompagne son frère Louis VIII le Lion à la croisade.

Humbert V de Beaujeu se distingue par ses talents militaires aux côtés de Louis VIII le Lion.

Carcassonne se soumet sans combattre en juillet 1226.

Louis VIII le Lion met le siège devant Avignon en juillet 1226. En août 1226, Bernard V de Comminges se rend sans combattre sous les remparts.

Thibault IV de Champagne accompagne le roi au siège d'Avignon, puis l'abandonne.

Guy de Montfort participe au siège d'Avignon.

Guy Ier de Châtillon-Saint-Pol meurt lors du siège d'Avignon.

Roger-Bernard II de Foix et un petit contingent de ses vassaux constituent une poche de résistance à Limoux de juin 1226 à juin 1227.

Aymeri de Rançon meurt lors du siège d'Avignon.

Avignon capitule la première le 12 septembre 1226.

Louis VIII le Lion reçoit la soumission de la ville qui dépend du domaine impérial germanique.

Louis VIII le Lion ne peut s'y installer et fait construire une forteresse à Villeneuve-Lès-Avignon, avec l'argent versé par les vaincus.

Puis les principales villes du Languedoc : Nîmes, Béziers, Castres, Carcassonne, Lavaur, Albi, se soumettent au roi, se souvenant du massacre de Marmande.

Toulouse et quelques foyers résistent encore dont Montségur.

Réunie à Pamiers, une assemblée attribue à la couronne les fiefs confisqués. Ayant renoncé à prendre Toulouse, Louis VIII décide de rentrer à Paris.

Pierre Isarn, Évêque cathare de Carcassonne, est capturé par le sénéchal Beaujeu et brûlé vif à Caunes en présence du roi.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !