Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



3 événements affichés, le premier en 414 - le dernier en 1451



Prise de Bordeaux et de Toulouse par les Wisigoths

Mort de Saint-Exupère

Cependant le mariage a peine terminé, en quelques mois, Athaulf de Wisigothie fait occuper les deux Aquitaines et la Novempopulanie, et s'établit à Bordeaux.

Mais Honorius ne l'entend pas de cette oreille.

L'empereur fait empêcher l'arrivée du blé africain en Aquitaine. La famine s'y installe. Les Wisigoths commencent à dilapider les réserves et à voler le bétail.

Bordeaux est évacuée non sans avoir été pillée et incendiée.

Les Wisigoths s'abattent ensuite sur Toulouse qui est prise avec la plus grande brutalité. Son évêque saint Exupère meurt hors les murs, à Blagnac.

Les Wisigoths occupent Narbonne jusqu'au début 415.

Les Wisigoths sont pourchassés par l'armée romaine d'Honorius dirigée par Constance.


Raids sarrasin Bataille de Poitiers

Prise de Bordeaux

Alliance de Eudes de Gascogne et de Charles Martel

Bataille de Poitiers

Mort d'Abd-er-Rahman

Les Omeyyades d'Espagne lancent alors deux offensives simultanées :

À la tête de 15.000 combattants Arabes ou Berbères fraîchement convertis à l'islam, Abd-er-Rahman projette de remonter jusqu'au riche sanctuaire de Saint-Martin de Tours. Il a l'intention de s'en approprier les richesses avant de s'en retourner au sud des Pyrénées.

Abd-er-Rahman passe par Roncevaux pour traverser les Pyrénées et éviter Toulouse.

Abd-er-Rahman vainc Eudes de Gascogne à Bordeaux dans une bataille sanglante au passage de la Dordogne ou de la Garonne en 732. La ville est pillée et dévastée.

Eudes de Gascogne s'enfuit et demande de l'aide à Charles Martel, son ancien ennemi. Charles Martel accourt à la tête d'une armée de cavaliers francs lourdement équipée.

Eudes de Gascogne craint avec raison qu'il ne tourne désormais ses ambitions vers le Sud de la Loire. Il accepte malgré tout de rapprocher leurs deux armées pour faire face à la menace musulmane.

Devant l'avancée des armées de Charles Martel et d'Eudes de Gascogne, Abd el-Rahmann arrête sa progression le 17 octobre 732. C'est à Moussais, sur la commune de Vouneuil-sur-Vienne, entre Poitiers et Tours, que se font face les ennemis.

Pendant 6 jours, les cavaliers musulmans et les fantassins chrétiens s'observent et se livrent quelques escarmouches.

Le 25 octobre 732, qui est aussi le premier jour du mois de Ramadan, les musulmans se décident à engager la bataille. Abd-er-Rahman meurt au combat et la nuit suivante, découragés, ses hommes plient bagage et se retirent.

C'est probablement à cette occasion que le chef des Francs aurait gagné le surnom de Martel : celui qui frappe comme un marteau. Il fait figure de sauveur de la Chrétienté.

Après avoir remporté la victoire, il écrit au pape Grégoire III lui annonçant l'heureuse nouvelle. Depuis, la plupart des rois de l'Occident respectent cette nouvelle force de France. C'est de là que vient à Charles Martel le titre de "Très Chrétien" accordé par le pape et auquel ont droit tous ses successeurs.

Profitant de l'affaiblissement d'Eudes de Gascogne, s'empare des évêchés de la Loire. L'Aquitaine doit reconnaître l'autorité des Francs et s'y soumettre.

Puis Charles Martel descend dans le Midi qu'il saccage consciencieusement et d'où il chasse les chefs musulmans qui s'y étaient installés quelques années plus tôt.

Ayant réuni les Francs d'entre Loire et Rhin sous son autorité, Charles Martel gouverne en laissant dans l'ombre le roi mérovingien Thierry IV en titre, lointain descendant de Clovis.



Prise de Bordeaux

Reconquête de l'Aquitaine

Jean II de Bourbon Gouverneur de la Guyenne

Jean de Dunois et Jean II de Bourbon mènent la conquête de la Guyenne.

Jacques Ier de Chabannes et Jean II de Bourbon-Vendôme y participe.

Charles de Bourgogne participe à cette campagne.

Jean Poton de Xaintrailles y prend une part active.

Joachim Rouhault accompagne Jean de Châtillon, Comte de Penthièvre en Guyenne.

Gaston IV de Foix-Béarn prend Dax en mai 1451.

Les anglais son chassé de Dax.

Une période de prospérité pour Dax se termine ainsi avec la fin du commerce avec les britanniques.

Gaston IV de Foix-Béarn participe à la prise de Bordeaux.

Bordeaux se rend enfin aux Français par le traité du 12 juin 1451.

Les Anglais sont chassés de tout le continent à l'exception de Calais.

En récompense, Jean II de Bourbon est nommé gouverneur de la Guyenne.

Nommé en 1451 Connétable de Bordeaux, Joachim Rouhault paraît à la tête de 1 200 archers de l'avant-garde lors de l'entrée triomphale de Jean de Dunois dans Bordeaux.

Jacques Ier de Chabannes commande 1 500 lances, lors de l'entrée de Jean de Dunois, dans Bordeaux, le 25 juin 1451.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !