Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



1 événement affiché, le premier en 1168 - le dernier en 1168


Ambassade d'Amaury Ier d'Anjou auprès de Manuel Ier Comnène - Guillaume de Tyr - Historia (BNF - Mss.Fr.9084 - folio 272)

Traité de partage de l'Égypte

Annexion de l'Égypte par Amaury Ier d'Anjou

Prise de Bilbéis

Incendie du Caire

Le contrôle de l'Égypte est un vieux rêve du royaume croisé de Jérusalem. Seule une alliance avec Byzance peut le réaliser.

Manuel Ier Comnène forme le projet de conquérir le califat fatimide pour en faire une colonie franco-byzantine.

Au début 1168, Manuel Ier Comnène envoie à Jérusalem deux ambassadeurs, Alexandre de Gravina et Michel d'Otrante.

Guillaume de Tyr part à son tour en ambassade à Byzance négocier une alliance.

Un traité de partage de l'Égypte est signé en septembre 1168.

Malgré Miles de Plancy qui conseille de maintenir la paix, Amaury Ier d'Anjou commet l'erreur de vouloir annexer l'Égypte.

Lorsque Guillaume de Tyr revient à Acre, en octobre 1168, il s'aperçoit que les Francs ont commencé l'invasion de l'Égypte, sans attendre les forces byzantines.

Certains historiens ont prétendu que les Francs ne voulaient pas partager l'Égypte avec les Byzantins, mais dans ce cas Amaury Ier d'Anjou n'aurait pas recherché l'alliance byzantine à tout prix.

En fait, le vizir trouve :

Le vizir égyptien Shawar appelle Nur ad-Din à l'aide, lequel envoie de nouveau le général Shirkuh.

Amaury Ier d'Anjou préfère maintenir le status quo en attendant les troupes byzantines, tandis que les barons pensent qu'il faut envahir immédiatement l'Égypte qu'ils considèrent comme trop faible pour se défendre par elle-même.

Amaury Ier d'Anjou doit se soumettre à la décision de la Haute Cour du royaume.

L'armée franque arrive devant Bilbéis le 1er novembre 1168 qui refuse de lui ouvrir ses portes.

La ville est prise d'assaut le 4 novembre 1168 et pillée de fond en comble.

De ce fait toute la population égyptienne, y compris les indécis et les derniers partisans francs, se rallie au le camp de la résistance.

Amaury Ier d'Anjou arrive devant le Caire le 13 novembre 1168, mais les égyptiens préfèrent brûler la ville plutôt que de la laisser aux Francs.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !