Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



4 événements affichés, le premier en 230 - le dernier en 236



Mort du Pape Urbain Ier

Pontien Pape

Urbain Ier meurt en 230. Il est fait Saint.

La légende populaire fait d'Urbain le patron des vendanges.


Sainte Cécile

Sainte Cécile aurait vécu aux premiers temps du christianisme. Sa légende en fait une vierge qui, mariée de force, continue à respecter son vœu de chasteté. Elle vivait en Sicile. Après avoir converti de nombreuses personnes, dont son mari, elle aurait finalement subi le martyre à Rome à une époque incertaine (176 ou 230). Une mauvaise interprétation de cette légende en fait la patronne des musiciens, des luthiers et des autres fabricants d'instruments de musique. On la représente avec une couronne de fleurs, un plant de lys, un instrument de musique et une épée.

Ponuen ou Pontien, d'origine romaine devient le 18e Pape en juillet 230. Comme ses deux prédécesseurs, Pontien entre aussitôt en conflit avec l'Antipape Hippolyte lequel a le soutien d'une part non négligeable des fidèles de la ville.



Nouvelle persécution contre les Chrétiens

Déportation de Pontien et d'Hippolyte

Pontien est confronté en 235 à une nouvelle persécution après l'accession au trône de l'empereur Maximin Ier le Thrace. Les deux rivaux Pontien et Hippolyte sont condamnés aux travaux forcés dans les mines de Sicile. Emprisonnés en Sardaigne. Hippolyte se réconcilie avec Pontien. Le 28 septembre 235, première date qu'il est possible de déterminer avec une entière certitude dans l'histoire de la papauté, Pontien abdique, renonçant officiellement à sa charge, et Hippolyte à sa contestation.



Mort de Pontien

Mort d'Hippolyte

Pontien décède peu après, le 30 octobre 235. Hippolyte meurt également en 235.



Inhumation de Pontien et d'Hippolyte

Fabien veille avec une acuité particulière au bon entretien des catacombes. Fabien obtient des autorités que les corps de Pontien et d'Hippolyte, soit ramené à Rome. Pontien et Hippolyte sont inhumés le même jour, le 13 août 236, dans la crypte des Papes de la catacombe de Saint-Calixte inaugurant une tradition qui continuera jusqu'à Eutychien.

Les querelles politiques entre les éphémères successeurs de Maximin Ier le Thrace éloignent pour un certain temps les menaces autour des chrétiens. Ce répit permet à Fabien de remettre en ordre l'Église romaine perturbée par de nombreuses années de conflits doctrinaux et par le schisme d'Hippolyte.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !