Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



11 événements affichés, le premier en 1546 - le dernier en 1614



Mariage de Guillaume de Clèves avec Marie de Habsbourg

Guillaume de Clèves épouse à Ratisbonne le 18 juillet 1546 Marie de Habsbourg, fille de Ferdinand Ier de Habsbourg et d'Anne Jagellon. Leurs enfants sont :



Naissance de Philippe-Louis de Wittelsbach

Philippe-Louis de Wittelsbach naît à Deux-Ponts le 2 octobre 1547, fils de Wolfgang de Bavière, Duc de Deux-Ponts.


Philippe-Louis de Wittelsbach

Mort de Wolfgang de Bavière

Bataille de La Roche-l'Abeille

Philippe Strozzi Prisonnier

Philippe-Louis de Wittelsbach Duc du Palatinat-Neubourg

Gaspard II de Coligny prend le commandement de l'armée et la mène vers le Limousin afin d'y rejoindre les mercenaires que lui conduit Wolfgang de Bavière, duc de Deux-Ponts.

Après un bref combat contre un détachement de l'armée royale, Wolfgang de Bavière peut franchir la Vienne à Aixe, mais meurt le 18 juin 1569 à Nexon.

La jonction entre troupes protestantes se fait cependant à Châlus, pour un total d'environ 25 000 hommes.

Henri III de France campe en avant de Saint-Yrieix pour protéger la ville, avec une armée sensiblement équivalente.

Claude de La Châtre participe à cette bataille dans l'armée d'Henri III de France

L'arrivée des protestants surprend Henri III de France, ce qui leur donne l'avantage au début de la bataille le 25 juin 1569.

Le colonel général de l'infanterie royale, Philippe Strozzi, réussit cependant à rétablir la situation.

Une manœuvre de Gaspard II de Coligny menace d'envelopper l'armée royale, qui doit battre en retraite et céder le passage aux protestants.

La victoire de Gaspard II de Coligny est loin d'être décisive, mais lui permet de s'ouvrir une route vers le Périgord.

L'armée protestante fait peu de prisonniers : le plus fameux est le colonel général Philippe Strozzi.

Théodore Agrippa d'Aubigné et Charles-Louis de Téligny participent à ce combat.

Dans les jours qui suivent, l'armée protestante massacre des centaines de paysans, notamment à La Roche-l'Abeille même, en Limousin, et à La Chapelle-Faucher, en Périgord, en représailles de la mort de Louis Ier de Bourbon-Condé, et de Paulon de Mauvans.

Après le décès de Wolfgang de Bavière, son père, son domaine est partagé entre Philippe-Louis de Wittelsbach qui devient Duc du Palatinat-Neubourg, et ses quatre frères.



Mariage de Philippe-Louis de Wittelsbach avec Anne de Clèves

Philippe-Louis de Wittelsbach épouse à Neuburg le 27 septembre 1574 Anne de Clèves.

Leurs enfants sont :

Philippe-Louis de Wittelsbach se servira de ce mariage comme base de sa revendication lors de la Guerre de Succession de Juliers.



Naissance d'Anne Marie du Palatinat-Neuburg

Anne Marie du Palatinat-Neuburg ou Neubourg naît le 8 août 1575, fille de Philippe-Louis de Wittelsbach et d'Anne de Clèves.



Naissance de Wolfgang-Guillaume de Wittelsbach

Wolfgang-Guillaume de Wittelsbach naît à Neubourg-sur-le-Danube le 25 octobre ou le 4 novembre ou en décembre 1578, fils de Philippe-Louis de Wittelsbach et d'Anne de Clèves.



Mariage de Frédéric-Guillaume Ier de Saxe-Weimar avec Anne Marie du Palatinat-Neuburg

Frédéric-Guillaume Ier de Saxe-Weimar est veuf de Sophie de Wurtemberg.

Frédéric-Guillaume Ier de Saxe-Weimar épouse le 9 septembre 1591 Anne Marie du Palatinat-Neuburg, fille de Philippe-Louis de Wittelsbach et d'Anne de Clèves. Leurs enfants sont :



Mort de Jean-Guillaume de Clèves

Guerre de Succession de Juliers

La santé mentale de Jean-Guillaume de Clèves se détériore.

Il est qualifié de fou et pratiquement totalement écarté du gouvernement de ses vastes et puissants États.

Jean-Guillaume de Clèves meurt le 25 mars 1609, n'ayant pas eu d'enfants de ses deux épouses.

Il est le dernier duc de Clèves, Berg, Juliers, comte de la Marck, de Ravenberg, Seigneur de Ravenstein.

Jean-Guillaume de Clèves a 3 sœurs :

Les trois familles vont se déchirer pour hériter de l'ensemble de ces puissants territoires.

Ainsi démarre en 1609 la guerre de Succession de Juliers ou Guerre de Juliers-Clèves.

Philippe-Louis de Wittelsbach et Anne de Clèves deviennent et duchesse de Duc de Clèves, Berg, Juliers, Comte de la Marck, de Ravenberg, Seigneur de Ravenstein.

Wolfgang-Guillaume de Wittelsbach, fils de Philippe-Louis de Wittelsbach, et Jean III Sigismond de Brandebourg, fils d'Albert Frédéric de Prusse, revendiquent tous deux le duché.

Henri IV de France et les représentants des Provinces-Unies sont inquiets de la possibilité que Rodolphe II de Habsbourg confisque le trône du duché de Juliers-Clèves-Berg.

Rodolphe II de Habsbourg envisage effectivement d'ajouter des territoires aux possessions existantes des Habsbourg aux Pays-Bas.

Les troupes du Saint-Empire romain germanique occupent la forteresse de Juliers.

Finalement, Rodolphe II de Habsbourg retire sa revendication au trône et soutient quelque temps la Maison de Wettin (Duc de Saxe) et leur revendication de Juliers-Clèves-Berg.

La revendication faite par la Maison de Wettin est finalement retirée.

La Guerre de Succession de Juliers-Clèves de guerre a été reconnu historiquement comme un évènement précurseur de la guerre de Trente Ans.



Conversion Wolfgang-Guillaume de Wittelsbach au catholicisme

En 1613, Wolfgang-Guillaume de Wittelsbach, fils aîné et héritier de Philippe-Louis de Wittelsbach et d'Anne de Clèves, se convertit au catholicisme.

Il obtient alors l'appui de l'Espagne et de la ligue catholique tandis que Jean III Sigismond de Brandebourg, électeur de Brandebourg, reçoit le soutien des Provinces-Unies.

Philippe-Louis de Wittelsbach, fidèle luthérien, vit mal cette conversion.



Mort de Philippe-Louis de Wittelsbach

Philippe-Louis de Wittelsbach meurt Neubourg-sur-le-Danube le 22 août 1614. Il est inhumé à Lauingen.


Wolfgang-Guillaume.de Wittelsbach

Traité de Xanten

Philippe-Louis de Wittelsbach Duc de Juliers et de Berg

Jean III Sigismond de Brandebourg Duc de Clèves, Comte de la Marck et de Ravensberg

Le Recès de Dortmund est remplacé par le traité de Xanten.

Par le traité de Xanten signé le 12 novembre 1614, les duchés de Juliers-Clèves-Berg sont partagés :

Ces territoires sont les premiers États rhénans en possession de la maison de Hohenzollern, embryon de la future Rhénanie prussienne.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !