Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 1338 - le dernier en 1369



Mariage de Philippe de Bourgogne avec Jeanne Ire d'Auvergne

Philippe de Bourgogne Comte d'Auvergne et de Boulogne

Philippe de Bourgogne, fils d'Eudes IV de Bourgogne et Jeanne III de France, épouse en 1338 Jeanne Ire d'Auvergne. Leurs enfants sont :

Philippe de Bourgogne devient par ce mariage Comte d'Auvergne et de Boulogne.



Naissance de Philippe Ier de Rouvres

Philippe Ier de Rouvres naît au château de Rouvres-en-Plaine (d'où son surnom) le 5 août 1346, fils de Philippe de Bourgogne et de Jeanne Ire d'Auvergne, Comtesse d'Auvergne et de Boulogne.



Siège d'Aiguillon

Mort de Philippe de Bourgogne

Philippe Ier de Rouvres Seigneur de Salins

Philippe de Bourgogne participe au siège d'Aiguillon, mené par le futur Jean II le Bon. Alors qu'il accourait sur les lieux d'une escarmouche, son cheval trébuche en franchissant un fossé, désarçonne son cavalier, et tombe sur lui. Philippe de Bourgogne meurt le 10 août 1346. Philippe Ier de Rouvres devient Seigneur de Salins.



Mort de Jeanne III de France

Philippe Ier de Rouvres Comte de Bourgogne et d'Artois

Jeanne III de France meurt en 1347.

Les comtés de Bourgogne et d'Artois passent à son petit-fils. Philippe Ier de Rouvres devient Comte de Bourgogne et d'Artois en 1347.


Blason des Ducs de Bourgogne

Mort de Eudes IV de Bourgogne Duc de Bourgogne

Philippe Ier de Rouvres Duc de Bourgogne

Eudes IV de Bourgogne meurt le 3 avril 1349.

Philippe Ier de Rouvres, succédant à son grand-père, devient Duc de Bourgogne.



Mariage de Philippe Ier de Rouvres avec Marguerite de Mâle

Marguerite de Mâle Comtesse de Bourgogne, d'Artois, d'Auvergne et de Boulogne, Duchesse de Bourgogne

Philippe Ier de Rouvres, âgée de 11 ans, épouse le 14 mai 1357 Marguerite de Mâle, âgée de 7 ans.

Marguerite de Mâle devient Comtesse de Bourgogne, d'Artois, d'Auvergne et de Boulogne, Duchesse de Bourgogne jusqu'en 1361.



Mort de Jeanne Ire d'Auvergne

Philippe Ier de Rouvres Comte d'Auvergne et de Boulogne

Jeanne Ire d'Auvergne meurt à Rouvres-sous-Meilly en 1360.

Philippe Ier de Rouvres devient Comte d'Auvergne et de Boulogne.


Blason des Ducs de Bourgogne Blason des Comtes d'Auvergne

Mort de Philippe Ier de Rouvres Duc de Bourgogne

Maison de Valois

Jean II le Bon Duc de Bourgogne

Marguerite Ire de France Comtesse de Bourgogne et d'Artois

Marguerite Ire de France Dame de Salins

Jean Ier d'Auvergne Comte d'Auvergne et de Boulogne de Montfort

Philippe Ier de Rouvres meurt prématurément le 21 novembre 1361 au château de Rouvres, sans avoir eu le temps de s'assurer une descendance.

Avec lui s'éteint par les mâles la première branche bourguignonne de la maison capétienne.

Il est inhumé dans l'abbaye de Saint-Nicolas-les-Citeaux.

Marguerite de Mâle, âgée de 11 ans, veuve de Philippe Ier de Rouvres devint duchesse héritière de Bourgogne.

Le duché de Bourgogne aurait normalement dû échoir, suivant les lois de primogéniture, à Charles II le Mauvais, second cousin Philippe Ier de Rouvres, petit-fils de Marguerite de Bourgogne.

Mais Le duché de Bourgogne est repris par le roi Jean II le Bon héritier le plus proche du jeune duc en nombre de degrés civils, en tant que fils de Jeanne de Bourgogne, deuxième fille de Robert II de Bourgogne.

Charles V le Sage envoie Jean II de Melun assurer la mainmise de la couronne de France sur le duché de Bourgogne.

Marguerite Ire de France (1310-1382), grand-tante de Philippe Ier de Rouvres, devient Comtesse de Bourgogne et Comtesse d'Artois (Marguerite II) et Dame de Salins en 1361.

Jean Ier d'Auvergne, frère de Guillaume XII d'Auvergne, devient Comte d'Auvergne, de Boulogne, et de Montfort en 1361, succédant dans ces deux fiefs à son petit-neveu Philippe Ier de Rouvres.

Jean Ier d'Auvergne est également Comte de Montfort.


Marguerite de Mâle ou Marguerite III de Flandres

Retour au sein de la Flandre de la Flandre wallonne

Mariage de Philippe II le Hardi avec Marguerite de Mâle

Longtemps favorable au mariage anglais, Louis II de Mâle marie sa fille au plus jeune frère du roi Charles V le Sage, en échange de quoi la Flandre wallonne (Lille, Douai, Orchies) fait retour au comté le 25 avril 1369. Une vieille revendication flamande était enfin satisfaite.

Marguerite de Mâle est veuve de Philippe Ier de Rouvres.

Philippe II le Hardi épouse à Gand le 19 juin 1369 Marguerite de Mâle, fille de Louis II de Mâle, Leurs enfants sont :

Marguerite de Mâle est nommée Marguerite III de Flandres ou Marguerite III de Dampierre.

Cela n'empêche pas Louis II de Mâle de continuer une politique indépendante, recevant les alliés d'Édouard III d'Angleterre ou prenant parti contre le pape d'Avignon pendant le Grand Schisme, pourtant favori du roi de France.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !