Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



12 événements affichés, le premier en 1677 - le dernier en 1719



Paul Poisson de Bourvallais Premier président du parlement de Bretagne

Paul Poisson de Bourvallais est nommé premier président du parlement de Bretagne le 27 août 1677.



Mariage de Paul Poisson de Bourvallais avec Marie-Suzanne Guyhon

Paul Poisson de Bourvallais épouse en 1688 Marie-Suzanne Guyhon, fille de Guyon de Bruslon, président de l'élection de Paris.

Marie-Suzanne Guyhon est la filleule de la marquise de Sourches.

Elle est dame de Maudinet, de Longuebois, de Larchet, des châtellenies, terres, fiefs et seigneuries de La Freslonnière, de Bellesaule, du Creux, de Ponthouin,...



Paul Poisson de Bourvallais Contrôleur général des Finances

Paul Poisson de Bourvallais devient contrôleur général des Finances en 1689.



Paul Poisson de Bourvallais Secrétaire du Roi, Maison et Couronne de France

Paul Poisson de Bourvallais acquiert en 1695 un office de Secrétaire du Roi, Maison et Couronne de France, la fameuse savonnette à vilain.



Création de la charge de receveur du domaine et des bois

Lorsque Louis XIV créa en 1701 une charge de receveur du domaine et des bois, il l'octroie à une compagnie de financiers qui inclut Paul Poisson de Bourvallais.


Château de La Freslonnière

Reconstruction du château de La Freslonnière

Le Château de La Freslonnière est entièrement reconstruit par Paul Poisson de Bourvallais en 1702.


Dessin de Jean-Baptiste Bullet de Chamblain pour Poisson de Bourvallais –Collection Tessin-Härleman – Musée national de Stockholm

Cession de la seigneurie de Champs-sur-Marne

En 1703, la seigneurie de Champs-sur-Marne est rachetée par Paul Poisson de Bourvallais.

Celui-ci fait reprendre le projet de construction en l'agrandissant sous la direction de Jean-Baptiste Bullet de Chamblain.

Les travaux seront achevés en 1705 ou 1706.



Cession de la Seigneurie de Gournay

Cession de la Seigneurie de Noisy-le Grand

Cession de l'Hôtel de Bourvallais

En 1706, Marie Levassor, dans une situation financière délicate, vend la Seigneurie de Gournay-sur-Marne en viager au financier Paul Poisson de Bourvallais.

À la mort de Marie Levassor, Paul Poisson de Bourvallais deviendra pleinement propriétaire du château de Gagny. Noisy-le Grand

Il le revend à dame de Chendres, une de ses nièces, mais gardera le droit de justice, les terres,...

Le 28 octobre 1706, le prieuré de Saint-Martin-des-Champs à Paris vend la seigneurie de Noisy-le-Grand et le bois de Saint-Martin à Paul Poisson de Bourvalais pour la somme de 102 000 livres.

Les moines conservent à Noisy les bâtiments de la ferme, environ 420 arpents de terre et certains droits et revenus.

En 1706, achète au numéro 13 de la place Vendôme, le somptueux Hôtel de Bourvallais.



Paul Poisson de Bourvallais Garde des archives et minutes du Conseil

En 1710, Paul Poisson de Bourvallais acquiert, moyennant 200 000 écus, la charge de Secrétaire ordinaire du Conseil du roi.

Il est Secrétaire général du gouvernement et garde des archives et minutes du Conseil.

De 1710 à 1715, Champs-sur-Marne, meublé en style Régence, est le cadre de réception de la cour et de la ville.



Condamnation de Paul Poisson de Bourvallais

L'opulence de Paul Poisson de Bourvallais, ses palais dont son hôtel particulier place des victoires, ses 15 seigneuries, qui couvrent une partie de la Brie, ses 10 ou 12 charges le désignent à la vindicte publique.

Ses détracteurs le qualifient de premier Maltrôtier du Royaume.

Paul Poisson de Bourvallais est accusé de malversations.

En 1716, il est embastillé.

La Chambre de justice, dirigée par le Adrien Maurice de Noailles le sanctionne. Il est taxé de 4 400 000 livres.

Il doit défaire du Château de Champs-sur-Marne et est exproprié de l'hôtel de Bourvallais.

Il refuse de vendre Château de Champs-sur-Marne à Antonin Nompar de Caumont qui lui propose 1 500 000 livres.



Cession du château de Champs-sur-Marne

Cession des biens de Paul Poisson de Bourvallais

Les biens de la Brie de Paul Poisson de Bourvallais, sont mis en adjudication.

Marie Anne de Bourbon, princesse de Conti, achète les domaines de Gournay-sur-Marne, Villiers-sur-Marne, Noisy-le-Grand.

Le 5 septembre 1718, Paul Poisson de Bourvallais cède le château de Champs-sur-Marne à Marie Anne de Bourbon pour 20 000 livres (une pièce de pain dit Louis de Rouvroy de Saint-Simon).

Paul Poisson de Bourvallais abandonne également son hôtel de la place Vendôme; il est dévolu à Henri François d'Aguesseau, Chancelier de France, c'est-à-dire Garde des sceaux.

Cet hôtel est resté depuis le siège du ministère de la Justice.

Paul Poisson de Bourvallais paie ainsi son amende et bénéficie d'une levée d'écrou.

Il va alors reprendre le cours de ses affaires à la place des Victoires.



Mort de Paul Poisson de Bourvallais

Paul Poisson de Bourvallais meurt en février 1719.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !