Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



8 événements affichés, le premier en 655 - le dernier en 1946



Mariage d'Étichon-Adalric Ier d'Alsace avec Bereswinthe d'Austrasie

Étichon-Adalric Ier d'Alsace épouse vers 655 ou en 670 Bereswinthe d'Austrasie, fille de Sigebert III d'Austrasie et d'Himenechilde de Burgondie. Leurs enfants sont :

Selon la Chronicon Ebersheimense, Berswinde est la fille d'une sœur de Saint-Léger, évêque d'Autun et la sœur d'une reine des Francs. La seule reine qui peut correspondre est Chimnéchilde, femme de Sigebert III d'Austrasie.

Sur la base de l'onomastique, certains en font une sœur du sénéchal Hugobert.

Bereswinthe d'Austrasie est très pieuse et ne profite de ses richesses que pour les répandre dans le sein des pauvres.

Chaque jour elle se retire dans la partie la plus isolée de son palais, pour consacrer ses loisirs à la lecture des livres saints et aux exercices de la piété.


Couvent du Mont Sainte-Odile

Construction du château du Hohenbourg

Étichon-Adalric Ier d'Alsace se fait construire un palais sur le sommet du Hohenbourg, l'actuel Mont Sainte-Odile, où se trouvent des ruines d'anciens édifices.

Il y réside pendant l'été, puis, après la naissance de sa fille Odile et de ses 5 autres enfants, de plus en plus fréquemment.

Odile d'Alsace y donne de la nourriture à des personnes malades et soulage les pauvres.



Naissance d'Odile d'Alsace

Odile d'Alsace naît à Obernai vers 662, fille d'Étichon-Adalric Ier d'Alsace et de Bereswinthe d'Austrasie.

Elle naît aveugle.

Étichon-Adalric Ier d'Alsace attend un hériter mâle

Bereswinthe d'Austrasie réussit à éloigner Odile d'Alsace de son époux et à la confier à une nourrice.

Elle est élevée dans le monastère de Palme ou de Baume-les-Dames.

Selon le texte de la Vie d'Odile d'Alsace, l'enfant n'a pas encore reçu le baptême.

Le moine irlandais Erhard, évêque d'Ardagh dans le Comté de Longford, parcourant la Bavière, a une vision dans laquelle Dieu lui ordonne de se rendre à Baume afin de procéder à ce baptême.

Quelques jours plus tard, au moment où l'huile sainte touche les yeux d'Odile d'Alsace , elle retrouve la vue.

C'est à ce moment qu'elle reçoit le nom d'Odile, qui signifie fille de la lumière.

Le miracle fait grand bruit, mais ne suffit pas à apaiser Étichon-Adalric Ier d'Alsace.

Lorsqu'Odile d'Alsace revient le voir, accompagnée de Hugues d'Alsace, son frère, il se met dans une telle fureur qu'il tue ce dernier. Hugues d'Alsace laisse 3 fils en bas-âge, dont Remi, futur évêque de Strasbourg

À la suite de cette catastrophe, Étichon-Adalric Ier d'Alsace regrette profondément.

Pour sa rédemption, Étichon-Adalric Ier d'Alsace reçoit Odile d'Alsace, sa fille.



Cession du du château du Hohenbourg

Étichon-Adalric Ier d'Alsace cède à Odile d'Alsace, sa fille, le château du Hohenbourg avec toutes ses dépendances.

Cette forteresse devient un asile ouvert à ceux qui veulent fuir le contact du monde.

Entre 680 et 690, sont réalisés les travaux nécessaires pour rendre la demeure appropriée à sa nouvelle destination.

Étichon-Adalric Ier d'Alsace pourvoit à toutes les dépenses et préside souvent lui-même à l'ouvrage.

Quand les bâtiments sont terminés, Odile d'Alsace en prend possession, à la tête d'une communauté de 130 religieuses issues de la noblesse rhénane.

Les bâtiments étant construits sur une montagne, beaucoup de fidèles, notamment les malades, ont du mal à y accéder.

Aussi Odile d'Alsace fait-elle construire pour eux un second établissement appelé Niedermünster, c'est-à-dire le monastère d'en bas.


Odile d'Alsace - Mont Sainte-Odile

Odile d'Alsace Abbesse de Hohenbourg

Odile d'Alsace devient Abbesse de Hohenbourg vers 700.


Sarcophage d'Odile d'Alsace - en l'abbaye du Mont Sainte-Odile

Mort d'Odile d'Alsace

Odile d'Alsace meurt au monastère d'Hohenbourg vers 720.



Canonisation d'Odile d'Alsace

Le pape Léon IX canonise Odile d'Alsace.



Odile d'Alsace Sainte patronne de l'Alsace

En 1946, Odile d'Alsace est proclamée Sainte patronne de l'Alsace par le pape Pie XII.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !