Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



27 événements affichés, le premier en 1190 - le dernier en 1640



Mariage de Nicolas IV de Rumigny avec Mathilde d'Avesnes

Nicolas IV de Rumigny, Seigneur de Rumigny et de Florennes, épouse en 1190 Mathilde d'Avesnes. Leur enfant est :



Naissance d'Adèle de Rumigny

Adèle de Rumigny naît en 1200, fille de Nicolas IV de Rumigny et de Mathilde d'Avesnes.



Mariage de Louis IV de Chigny avec Mathilde d'Avesnes

Mathilde d'Avesnes veuve de Nicolas IV de Rumigny.

Louis IV de Chigny épouse en 1206 Mathilde d'Avesnes. Leurs enfants sont :



Mariage de Robert de Garlande avec Adèle de Rumigny

Robert de Garlande épouse vers 1215 Adèle de Rumigny, fille de Nicolas IV de Rumigny, Seigneur de Rumigny et de Florennes, et de Mathilde d'Avesnes. Leur enfant est :



Naissance de Nicolas IV

Girolamo Masci, futur Nicolas IV, naît à Lisciano vers 1230.


Nicolas IV Pape

Nicolas IV Pape

Girolamo Masci est un franciscain connu sous le nom de Jérôme d'Ascoli, il est le ministre général de son Ordre.

Après un conclave qui dura 12 mois, le quatrième plus long à avoir été tenu, Girolamo Masci devient le 189e Pape en 1288, sous le nom de Nicolas IV.



Frédéric II de Sicile Roi de Sicile insulaire

Couronnement de Charles II d'Anjou Roi de Naples

Charles II d'Anjou s'efforce inutilement de reconquérir la Sicile.

Charles Ier d'Anjou-Sicile fait ses premières armes en 1289 avec Charles II d'Anjou, son père, et Robert II d'Artois dans une expédition en Sicile contre Frédéric II de Sicile.

Charles II d'Anjou renonce à la lutte, malgré les pressions belliqueuses du Pape Nicolas IV et du Comte d'Artois.

Charles II d'Anjou conclut une trêve avec l'Aragon et un traité par lequel il reconnaissait la Sicile à Frédéric II de Sicile.

Robert II d'Artois courroucé, quitte l'Italie.

Nicolas IV couronne Charles II d'Anjou en tant que roi de Naples ou de Sicile péninsulaire en 1289.

Il gouverne ses peuples avec plus de douceur et de sagesse que son père.

Charles II d'Anjou commande d'importants travaux d'agrandissement du Châteauneuf de Naples.



Mariage d'Aymar IV de Poitiers-Valentinois avec Marguerite de Genève

Les dispenses de l'empêchement pour cause de parenté sont accordées par le pape Nicolas IV dans un bref du 3 janvier 1289. Le motif allégué pour obtenir cette dérogation aux lois canoniques est l'espoir fondé que ce mariage cimentera la paix entre le comte de Valentinois et l'Église de Valence.

Le contrat de mariage de Marguerite de Genève est établi chez son beau-frère Jean de Vienne à Vienne lequel agit comme tuteur.

Aymar IV de Poitiers-Valentinois épouse à Vienne après le 3 janvier 1289 Marguerite de Genève, fille de Rodolphe Ier de Genève et de Marie de la Tour-du-Pin. Leur enfant est :



Statut officiel d'Université accordé aux Écoles de Médecine et de Droit de Montpellier

En 1289, les Écoles de Médecine et de Droit de Montpellier, réputées comme centres d'érudition ouverts aux pensées juive et arabe, se voient accorder le statut officiel d'Universités par le pape Nicolas IV.



Traité de Tarascon

Le traité de Tarascon fait suite au conflit opposant la papauté, alliée à la maison d'Anjou, et la maison d'Aragon pour la possession du royaume de Sicile.

Il est signé le 19 février 1291 par le pape Nicolas IV, Charles II d'Anjou et Alphonse III Le Magnifique.

Philippe IV le Bel et Nicolas IV cherchent à chasser Jacques II le Juste.

Pour ce faire, ils entament des négociations avec son frère aîné le roi Alphonse III Le Magnifique qui aboutissent à la signature du traité de Tarascon.

Alphonse III s'engage :

On lui conseille par ailleurs de faire la paix avec Sanche IV le Brave.

La papauté, pour sa part, annule l'investiture de la couronne d'Aragon concédée par le pape Martin IV à Charles Ier de Valois.



Mort de Nicolas IV Pape

Nicolas IV meurt le 4 avril 1292 après un pontificat de 4 ans et 1 mois et demi.



Naissance de Nicolas IV de Neufville de Villeroy

Nicolas IV de Neufville de Villeroy naît à Paris en 1542, fils de Nicolas III de Neufville, dit Legendre, Seigneur de Villeroy, et de Jeanne Prudhomme, fille de Guillaume Prudhomme, Seigneur de Fontenay-en-Brie.

Nicolas IV de Neufville de Villeroy est élève au collège de Navarre.



Nicolas IV de Neufville de Villeroy devient Secrétaire des finances

En juin 1559, Nicolas IV de Neufville de Villeroy est reçu conseiller notaire et secrétaire du roi.

Nicolas IV de Neufville de Villeroy devient Secrétaire des finances le 16 juin 1559.



Mariage de Nicolas IV de Neufville de Villeroy avec Madeleine de L'Aubespine

Nicolas IV de Neufville de Villeroy épouse à Villeroy en 1561 Madeleine de L'Aubespine, fille de Claude de L'Aubespine, Seigneur de Chasteauneuf, Secrétaire d'État, et de Jeanne Bochetel. Leur enfant est :



Naissance de Charles de Neufville

Charles de Neufville naît en 1566, fils de Nicolas IV de Neufville de Villeroy et de Madeleine de L'Aubespine.



Mort de Claude II de L'Aubespine Baron de Châteauneuf-sur-Cher

Nicolas IV de Neufville de Villeroy Secrétaire d'État aux Affaires étrangères

Le 10 novembre 1567, Catherine de Médicis vient consulter Claude II de L'Aubespine alors qu'il est à l'agonie.

Claude II de L'Aubespine meurt au Palais du Louvre le 11 novembre 1567.

Nicolas IV de Neufville de Villeroy lui succède comme Secrétaire d'État aux Affaires étrangères.

Il le restera jusqu'au 8 septembre 1588.



Paix de Bergerac

Édit de Poitiers

Favorable aux catholiques, la sixième guerre de religion se termine par la Paix de Bergerac, le 14 septembre 1577.

Elle est entérinée par l'édit de Poitiers du 17 septembre, enregistré le 8 octobre 1577. Le nouvel édit restreint les avantages obtenus par les protestants grâce à l'édit de Beaulieu :

Nicolas IV de Neufville de Villeroy est négociateur de cette paix.



Nicolas IV de Neufville de Villeroy Trésorier des ordres du roi

Nicolas IV de Neufville de Villeroy devient Trésorier des ordres du roi le 21 décembre 1578. Il le restera jusqu'en 1588.



Paix de Fleix

La paix du Fleix, connue aussi sous le nom de convention ou conférence du Fleix, est signée le 26 novembre 1580, mettant fin à la septième guerre de Religion.

La septième guerre de religion s'achève avec la paix signée au château de Fleix, près de Bergerac, accordant des baux de 6 ans aux places de sûreté protestantes.

Elle est signée au village du Fleix en Périgord, dans le château du marquis de Trans Germain Gaston de Foy, cousin du roi de Navarre, en présence :

Extrait du traité :

...Fait à Flex près Sainte-Foy, le 26e jour de Novembre 1580. Ainsi signé de la propre main de Montseigneur le frère du roi, François. Et de la propre main du roi de Navarre, Henri.

Nicolas IV de Neufville de Villeroy est négociateur de cette paix.



Conférence de Suresnes

Abjuration solennelle du protestantisme par Henri IV de France

Ralliement de François de Joyeuse à Henri IV de France

Jacques Davy du Perron s'occupe avec insistance de la conversion du roi, et le détermine enfin à se faire instruire dans la religion catholique.

En 1593, Maximilien de Béthune conseille au roi de se convertir au catholicisme, afin de pacifier le royaume, mais refuse lui-même d'abjurer.

Suresnes est choisi pour accueillir les délégations chargées de débattre des questions religieuses et surtout politiques qui empoisonnent le pays.

Les conférences de Suresnes sont présidées par Renaud de Beaune, l'archevêque de Bourges.

Nicolas IV de Neufville de Villeroy est commissaire à cette conférence.

Habile politique, Henri IV de France parvient à vaincre politiquement les ligueurs en abjurant solennellement le protestantisme et en se reconvertissant au catholicisme.

Il se fait baptiser par Jacques Davy du Perron en la basilique Saint-Denis le 25 juillet 1593.

On lui a prêté, bien à tort, le mot selon lequel "Paris vaut bien une messe".

Jean de Sponde, conseiller du roi, fait de même.

Maximilien de Béthune négocie alors le ralliement de quelques chefs de la Ligue :

François de La Rochefoucauld reconnait la légitimité d'Henri IV de France.

Nicolas IV de Neufville de Villeroy, adhérant de la Ligue, la quitte lors de la conversion d'Henri IV.

Dès 1593, François de Joyeuse préfère se rallier à Henri IV de France.

François de Joyeuse devient Abbé de La Grasse en 1593.

Ferdinand Ier de Médicis joue de son influence pour forcer le Pape à accepter la conversion d'Henri IV. Clément VIII donne l'absolution au roi de France Henri IV de France lors de sa conversion.

Malgré toute cette sollicitude, Henri IV n'a jamais récompensé Ferdinand Ier de Médicis pour ces services.

Ferdinand Ier se concentre alors à nouveau sur l'indépendance de la Toscane.



Nicolas IV de Neufville de Villeroy Secrétaire d'État

Nicolas IV de Neufville de Villeroy est nommé Secrétaire d'État le 30 décembre 1594. Il le restera jusqu'au 9 août 1616.



Nicolas IV de Neufville de Villeroy Seigneur de la Chapelle la Reine

Nicolas IV de Neufville de Villeroy devient Seigneur de la Chapelle la Reine le 16 septembre 1597.


Nicolas IV de Neufville

Nicolas IV de Neufville de Villeroy Marquis de Villeroy

Nicolas IV de Neufville de Villeroy est fait Marquis de Villeroy en 1610.



Nicolas IV de Neufville de Villeroy Secrétaire d'État

Nicolas IV de Neufville de Villeroy devient Secrétaire d'État le 1er mai 1617.

Nicolas IV de Neufville de Villeroy est Seigneur de Chevannes, de Fontenay-Le-Vicomte, de Champcueil et de Saint-Fargeau...



Mort de Nicolas IV de Neufville de Villeroy

Nicolas IV de Neufville de Villeroy meurt à Rouen le 12 novembre 1617.

Secrétaire intime de Charles IX, conseiller influent d'Henri III de France et principal ministre après Maximilien de Béthune à la fin du règne d'Henri IV de France, il a une très longue carrière ministérielle.

Spécialisé dans les affaires étrangères, il est considéré comme favorable à l'Espagne.



Naissance de Madeleine Potier d'Ocquerre

Madeleine Potier d'Ocquerre naît vers 1623, fille de Nicolas IV Potier (mort en 1628), Seigneur d'Ocquière, et de Marie Barré (1599-1623).


Madeleine Potier

Mariage de Guillaume Ier de Lamoignon avec Madeleine Potier

Guillaume Ier de Lamoignon épouse le 13 novembre 1640 Madeleine Potier d'Ocquerre, fille de Nicolas IV Potier et de Marie Barré. Leurs enfants sont :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !