Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



12 événements affichés, le premier en 30 - le dernier en 198



Naissance de Nerva

Marcus Cocceius Nerva dit Nerva naît en 30.


Aqueduc de la Brévenne pour alimenter Lyon

Construction l'aqueduc de la Brévenne

En 82, Domitien fait construction l'aqueduc de la Brévenne pour alimenter Lyon.

Domitien fait achever ou réaliser de nombreux monuments dans Rome, ainsi il commence le Forum de Nerva, fait achever le Temple de la Paix (enterré à l'emplacement du carrefour entre la Via dei Fori Imperiali et la Via Cavour), engage des aménagements importants dans les Palais Impériaux, des Stades, ....

En 84, Agricola dirige une expédition jusqu'en Écosse.



Dynastie des Antonins

Nerva empereur

En 96, les Romains proclament empereur Marcus Cocceius Nerva. Il fonde la dynastie des Antonins.



Nerva et le Sénat

Choisi par les conjurés qui assassinèrent Domitien, il fut accepté sans difficultés par le Sénat dont il était un des membres respectés.

Sans descendance, donc sans risque de retour à l'hérédité naturelle déconsidérée depuis Domitien, issu d'une famille aux affaires depuis Auguste, ayant parcouru lui même une carrière complète, plus civile que militaire, et pour finir disgracié par Domitien, Nerva honnête et effacé, ne suscitait aucune appréhension.

Ses rapports avec le Sénat furent excellents, respectueux et même déférent, il se garde bien de lui rendre quelque pouvoir.

Il jura, en plein sénat, qu'il ne ferait mourir aucun sénateur, et il garda son serment, bien qu'on ait attenté à sa vie. Il ne faisait rien sans la participation de citoyens du premier rang.

Bien que Verginius Rufus eût été plusieurs fois proclamé empereur, il ne fit pas difficulté de le prendre pour collègue au consulat. On mit sur le tombeau de Verginius cette inscription : "Après la défaite de Vindex, il assura l'empire, non à lui-même, mais à sa patrie".

Nerva gouvernait avec tant d'honnêteté, qu'il dit un jour :

Je n'ai rien fait qui puisse m'empêcher de déposer l'empire et de vivre en sûreté dans une condition privée.

Crassus Calpurnius, descendant des fameux Crassus, ayant conjuré avec quelques autres contre lui, il les fit asseoir à ses côtés pendant un spectacle, avant qu'ils sussent que leur conjuration était découverte, et leur donna des épées, en apparence pour examiner, comme c'est la coutume, si elles étaient pointues ; mais, en réalité, pour faire voir que peu lui importait de mourir sur-le-champ en ce lieu même.



Condamnation de la mémoire de Domitien

Nerva accepta la condamnation par le Sénat de la mémoire et des actes de Domitien. Les nombreuses statues d'argent et même d'or de Domitien furent fondues, on en retira des sommes énormes. Les arcs de triomphes, élevés en trop grand nombre pour un seul homme, furent renversés..

Mais il savait qu'il devait éviter l'hostilité de l'armée et des prétoriens, fidèles à son souvenir et dont le mécontentement était visible.

Aelianus Caspérius sous le règne de Nerva, comme sous celui de Domitien, commandait les gardes prétoriennes.

Il souleva les soldats contre Nerva, en les poussant à demander la mort des meurtriers de Domitien. Nerva opposa une forte résistance à cette demande et leur présenta le cou pour leur montrer qu'ils devaient alors l'égorger. Mais cette résistance ne servit de rien, ceux qu'Aelianus voulait furent massacrés.

Les troupes de Pannonie songeaient à se soulever mais le philosophe Dion de Pruse parvint à les calmer.

L'armée du Rhin, bien tenue en main par Trajan, ne broncha point.



Tensions apaisées

Il obtint que les haines soulevées par les excès de Domitien ne dégénèrent pas en une aveugle répression et arrêta rapidement les vengeances contre les délateurs.

Nerva fit absoudre ceux qui étaient accusés de lèse-majesté et rappela les exilés.

Il fit mettre à mort tous les esclaves et affranchis qui avaient dressé des embûches à leurs maîtres et ne permit plus aux gens de cette condition de porter plainte en justice contre leurs maîtres.

Il ne permit pas aux autres d'accuser personne de lèse-majesté ou de judaïsme.

Beaucoup de délateurs furent condamnés à mort dont le philosophe Séras.

Un trouble extraordinaire étant survenu parce que tous se faisaient les accusateurs de tous, on rapporte que le consul Fronton dit que :

Si c'est un malheur d'avoir un prince sous qui il n'est permis à personne de rien faire, c'en est un pire encore quand il permet tout à tous

Nerva, qui entendit ces paroles, défendit d'user à l'avenir d'une telle licence ...

La vieillesse et une débilité qui lui faisait vomir sans cesse sa nourriture avaient affaibli Nerva qui défendit qu'on lui élevât des statues d'or ou d'argent.



Politique financière

Nerva s'attacha à résoudre une crise financière due à Domitien.

Comme il manquait d'argent, il vendit quantité de vêtements, de vases d'argent et d'or, ainsi que d'autres meubles, tant des siens propres que ceux de l'Etat, quantité de terres et de maisons, ou plutôt il vendit tout, excepté les objets nécessaires. Il ne montra aucune petitesse à l'égard du prix de ces objets, loin de là, il en fit un moyen d'obliger les gens.

La fiscalité fut allégée :

Il abolit un grand nombre de sacrifices, de jeux du cirque et d'autres spectacles, restreignant, autant que possible, les dépenses.



Action pour les Pauvres

Il rendit aux citoyens dépouillés sans motif par Domitien, toutes les sommes qui se trouvaient être encore dans le fisc.

Une loi agraire organisa l'achat de grands domaines pour allotir aux citoyens pauvres de Rome des terres pour le prix d'environ quinze cent mille drachmes. Il confia l'acquisition et la distribution à des sénateurs.

Enfin Nerva songea à financer l'entretien d'enfants de familles nécessiteuses ce qui sera réalisé par Trajan.

Il publia plusieurs lois, entre autres, pour défendre de ne faire aucun homme eunuque, et d'épouser sa nièce.



Adoption de Trajan par Nerva

L'adoption de Trajan est une manoeuvre habile de la part de Nerva qui se voit méprisé à cause de sa vieillesse, Il fallait à Nerva un puissant défenseur pour sortir de la situation troublée dans laquelle il se débattait à Rome.

Le 20 octobre 97, bien que Nerva ait des parents, il adopte Trajan par arrogation  pour sauver l'État.

La surprise fut totale, les prétoriens furent pris de court. Le Sénat n'avait pas été consulté, mais Nerva y était apprécié.

Jusqu'à ce jour, aucun étranger n'avait été empereur des Romains.

Bien que Trajan soit Espagnol et non Italien, ni même issu d'Italien, Nerva reconnaissant ces mérites, l'associa à l'empire ce qui voulait dire que l'empereur le considérait comme l'homme le plus capable de lui succéder.

Aussi Nerva, monta au Capitole et dit à haute voix :

Puisse la chose être heureuse et favorable pour le sénat et le peuple romain, ainsi que pour moi-même ! J'adopte M. Ulpius Nerva Trajan.



Mort de Nerva

Nerva meurt de vieillesse le 25 janvier 98 à l'age de 68 ans. Il aura régné 1 an 4 mois 9 jours.



Mesures pour la péninsule

Trajan finance, notamment par des fonds impériaux, l'entretien d'enfants de familles nécessiteuses. Ce projet imaginé par Nerva, continuera à fonctionner pendant près de deux cents ans.

Il résout le problème de la main d'oeuvre en freinant la dépopulation.

De peur que les subsistances ne manquent au peuple romain, il rétablit et consolide le collège des boulangers.

Il oblige les sénateurs provinciaux à investir le tiers de leur fortune dans le foncier pour relever le prix de la terre. Trajan accroît ainsi le rendement technique de l'agriculture.



Septime Sévère proclamé fils adoptif de Marc Aurèle

En 198, Septime Sévère consolide son pouvoir en se faisant reconnaître comme fils adoptif de Marc Aurèle, donc frère du pourtant détestable Commode. Il se crée une généalogie fictive jusqu'à Nerva.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !