Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



15 événements affichés, le premier en 1405 - le dernier en 1863



Mariage d'Alain Ier Goyon avec Matheline de Molière

Alain Ier Goyon épouse vers 1405 Matheline de Molière, fille de Jean de Molière et Marie d'Anjou. Leur enfant est :



Naissance de Molière

Molière naît en 1622.



Naissance d'Armand de Bourbon-Conti

Armand de Bourbon-Conti Prince de Conti

Armand de Bourbon-Conti naît à Paris le 11 octobre 1629, fils d'Henri II de Bourbon-Condé et de Charlotte-Marguerite de Montmorency.

Le titre de prince de Conti est établi en faveur d'Armand de Bourbon-Conti en 1629.

De santé délicate, légèrement bossu, il est destiné par ses parents à l'état ecclésiastique. Il est formé par les Jésuites au collège de Clermont, où il a pour condisciple Molière.

Henri II de Bourbon-Condé quitte Charlotte-Marguerite de Montmorency, lui enlevant Louis II de Bourbon-Condé leur fils aîné qu'il se charge de faire élever chez les Jésuites en Bourgogne.

Charlotte-Marguerite de Montmorency, à l'hôtel de Condé, s'occupe avec soin de ses deux autres enfants. Charlotte-Marguerite de Montmorency, princesse de Condé, est une belle femme, pieuse (sans excès) cultivée, tolérante, qui fréquente la Cour (la reine Anne d'Autriche la tenant en grande estime), mais sans se lier à aucune coterie.



Bernard de Nogaret de Foix Protecteur de Molière

Molière part pour la province avec sa troupe de 1645 à 1653.

La troupe est protégée par Bernard de Nogaret de Foix, Gouverneur de Guyenne.

Molière laisse d'abord la direction de la troupe au comédien Dufresne imposé par le mécène.



Molière prend la tête de sa troupe

En 1650, Molière reprend lui-même la tête de la troupe et joue dans les villes du Sud-Ouest : Albi, Carcassonne, Toulouse, Agen, Pézenas, mais aussi à Lyon en 1650 et 1652.



Armand de Bourbon-Conti Protecteur de Molière

De 1653 à 1657, la troupe de Molière passe sous la protection d'Armand de Bourbon-Conti, Gouverneur du Languedoc.



Naissance de Louis le Grand Dauphin

Louis de France, dit le Grand Dauphin ou Monseigneur, naît à Fontainebleau le 1er novembre 1661 fils de Louis XIV et de Marie-Thérèse d'Autriche. Il a :

Il est un élève appliqué, mais reçoit une éducation qui lui apprend davantage l'obéissance à son père que de l'art de gouverner les Royaumes.



Mort d'Armand de Bourbon-Conti

Louis Armand Ier de Bourbon-Conti Prince de Conti

En 1666, Armand de Bourbon-Conti est également l'auteur :

Armand de Bourbon-Conti meurt au château de la Grange-des-Prés près de Pézenas le 21 février 1666. Il est inhumé à la chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon.

Louis Armand Ier de Bourbon-Conti devient Prince de Conti.



Interdiction du Tartuffe de Molière

Hardouin de Péréfixe de Beaumont fait interdire le Tartuffe de Molière dès le lendemain de sa première représentation publique au théâtre du Palais-Royal en 1667.


Château de Clagny

Construction du château de Clagny

Entre 1674 et 1680, Louis XIV fait construire au nord-est du château de Versailles pour Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart le château de Clagny.

Les plans ont été dessinés par Jules Hardouin-Mansart.

Il devient célèbre pour son orangerie pavée de marbre.

Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart développe autour d'elle une cour brillante où dominait le bel esprit.

Elle protège notamment La Fontaine, Molière, et Quinault.



Louis Victor de Rochechouart Premier gentilhomme de la Chambre du Roi

Louis Victor de Rochechouart, succédant à son père, devient Premier gentilhomme de la Chambre du Roi.

Louis Victor de Rochechouart mène la vie d'un courtisan voluptueux, devenant un des plus intimes du Roi-Soleil.

M.

de Vivonne a infiniment d'esprit, l'amuse sans pouvoir se faire craindre.

Le roi en fait 100 contes plaisants, rapporte Louis de Rouvroy de Saint-Simon.

Louis Victor de Rochechouart est très lié avec :

Voltaire, dans Le siècle de Louis XIV, le met au nombre des hommes de la Cour qui a le plus de goût pour la lecture.

Mais à quoi sert de lire? lui dit un jour le roi.

Louis Victor de Rochechouart, qui est toujours le premier à plaisanter de son excessif embonpoint et qui a de belles couleurs, répond : la lecture fait à l'esprit ce que vos perdrix, sire, font à mes joues.



Fêtes au château d'Anet

Au cours de ses séjours à Anet, Louis-Joseph de Vendôme rassemble autour de lui toute une suite de compagnons de plaisir, d'écrivains en renom, de beaux esprits, auxquels il offre une hospitalité sans limites. On y voit Chaulieu, Chapelle, Bachaumont, Dangeau, La Fontaine, Campistron, Molière.

En 10 ans, le Louis le Grand Dauphin rend visite à 7 reprises à Louis-Joseph de Vendôme.

Au mois de septembre 1686, presque toute la cour l'accompagne. La réception est éblouissante et coûte, dit-on, plus de 100 000 livres à Vendôme.

Le premier soir, Lulli fait jouer son opéra Acis et Galatée, écrit pour cette occasion et qui sera sa dernière œuvre lyrique.

Les spectacles, le jeu, la chasse au loup et d'interminables banquets font de ces 8 jours une fête continuelle.


Henri Jules de Bourbon-Condé

Mort de Louis II de Bourbon-Condé

Henri Jules de Bourbon-Condé Prince de Condé et Duc de Montmorency

Louis II de Bourbon-Condé finit sa vie dans son château de Chantilly, entouré de musiciens et de poètes, cultivant les lettres et conversant avec Jean Racine, Boileau et Molière.

Louis II de Bourbon-Condé meurt à Fontainebleau le 11 décembre 1686.

Toute sa vie, Louis de Condé avait été l'âme du parti libertin. Voltaire lui reproche comme un signe de sénilité sa conversion au parti dévot les deux dernières années de sa vie. En effet, signe non-équivoque de cette conversion, Jacques-Bénigne Bossuet prononce sur son cercueil une oraison funèbre qui est restée un chef-d'œuvre du genre : Oraison funèbre de très haut et très puissant prince Louis de Bourbon.

Henri Jules de Bourbon, son fils, lui succède comme 5e prince de Condé et troisième Duc de Montmorency sous le nom de Henri III de Bourbon-Condé.

Il s'installe à Chantilly.

Très instruit, Henri Jules de Bourbon-Condé poursuivit l'œuvre de son père à Chantilly.



À son arrivée dans cette ville, Jacques Jean Alexandre Bernard Law fait opérer la translation du corps de John Law, son grand-oncle, l'économiste dans l'église San Moisè.

Rencontre de Charles Antoine Louis Alexis Morand avec Émilie Lucile Parys

En décembre 1807, le 3e corps prend ses quartiers à Varsovie.

Charles Antoine Louis Alexis Morand est.

Le 23 décembre 1807, Charles Antoine Louis Alexis Morand est introduit dans la haute société polonaise et rencontre Émilie Lucile Parys au cours d'un bal.

Elle a 16 ans, est blonde, d'un blond vénitien, a des yeux verts ou bleu foncé, de longs cils noirs, un nez aux ailes palpitantes, une bouche sensuelle bien dessinée.

De taille élevée et bien prise, elle a une gorge bien pleine, une démarche aérienne.

Charles Antoine Louis Alexis Morand, ébloui, a le coup de foudre et demande à lui être présenté.

Charles Antoine Louis Alexis Morand danse (d'ailleurs assez mal) avec elle ; il la complimente sur son parler français : elle lui répond en souriant qu'elle a été élevée par les sœurs à Cracovie et qu'elle connaît Molière et La Fontaine...

Quelques jours après, Charles Antoine Louis Alexis Morand demande sa main, elle dit oui.

Louis Nicolas Davout fait remarquer à son adjoint qu'il faut demander l'autorisation à Napoléon Ier.

Finalement, Louis Nicolas Davout s'en charge.



Cornélia Jacquemart expose au Salon de peinture

En 1863, Cornélia Jacquemart envoie le tableau Molière chez le barbier.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !