Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



11 événements affichés, le premier en 1719 - le dernier en 1777



Mariage de Frédéric-Auguste II de Saxe avec Marie-Josèphe d'Autriche

Frédéric-Auguste II de Saxe épouse en 1719 Marie-Josèphe d'Autriche, fille de Joseph Ier de Habsbourg et de Wilhelmine de Brunswick-Lunebourg. Leurs enfants sont :



Mariage de Charles VII Albert de Bavière avec Marie-Amélie d'Autriche

En signe de réconciliation avec les Habsbourg, Maximilien II Emmanuel de Bavière marie son fils avec la fille de l'empereur.

Charles VII Albert de Bavière épouse le 5 octobre 1722 Marie-Amélie d'Autriche (1701-1756), fille de Joseph Ier de Habsbourg et de Wilhelmine de Brunswick-Lunebourg. Leurs enfants sont :



Naissance de Maximilien III Joseph de Bavière

Maximilien III Joseph de Bavière naît à Munich le 28 mars 1727, fils de Charles VII Albert de Bavière et de Marie-Amélie d'Autriche.


Maximilien III Joseph de Bavière Maximilien III Joseph de Bavière en Prince héritier

Mort de Charles VII Albert de Bavière

Maximilien III Joseph de Bavière Prince-Électeur de Bavière

Charles VII Albert de Bavière meurt à Munich le 20 janvier 1745.

Son fils et successeur Maximilien III Joseph de Bavière, prudent, ne prétend pas à la charge impériale ni aux possessions autrichiennes.

La succession impériale se déroule enfin conformément aux dispositions de Charles VI de Habsbourg, en faveur de Marie-Thérèse de Habsbourg.

Maximilien III Joseph de Bavière devient Prince-Électeur de Bavière. Il hérite d'un pays sur le point d'être envahi par les armées autrichiennes lors de la guerre de Succession d'Autriche.



Mariage de Maximilien III Joseph de Bavière avec Marie-Anne de Saxe

Maximilien III Joseph de Bavière épouse en 1747 Marie-Anne de Saxe.



Création de la manufacture de porcelaine de Nymphenburg

En 1747, Maximilien III Joseph de Bavière crée la manufacture de porcelaine de Nymphenburg.



Construction du Théâtre Cuvilliés à Munich

En 1751, Maximilien III Joseph de Bavière commande, à François de Cuvilliés, la construction de la splendide salle de spectacle rococo le Théâtre Cuvilliés dans la Résidence de Munich.



Fondation de l'Académie des sciences de Bavière

La première institution scientifique de Bavière, l'Académie des sciences de Bavière, est fondée en 1759 par Maximilien III Joseph de Bavière.



Crise frumentaire

Lois somptuaires

Lors de la crise frumentaire de 1770, Maximilien III Joseph de Bavière vend les joyaux de la couronne pour payer des cargaisons de grain.

En 1770, Maximilien III Joseph de Bavière impose des lois somptuaires pour limiter l'extravagance et la pompe de l'Église catholique romaine, portant par là même un coup d'arrêt à la foisonnante architecture baroque en Bavière.



Lois sur l'éducation des enfants

En 1771, Maximilien III Joseph de Bavière édicte des lois sur l'éducation des enfants.


Charles Théodore de Bavière

Mort de Maximilien III Joseph de Bavière

Charles Théodore de Bavière Duc de Bavière

Maximilien III Joseph de Bavière meurt le 30 décembre 1777 de la variole sans laisser d'héritier. Il est inhumé dans la crypte de la Theatinerkirche à Munich.

Sa mort provoque une courte guerre de Succession de Bavière.

Son épouse, la princesse Marie-Anne-Sophie de Saxe, négocie alors avec la Prusse protestante pour garantir l'indépendance de la Bavière contre les visées des Habsbourg d'Autriche, les puissants voisins catholique.

Maximilien III Joseph est un monarque exemplaire du despotisme éclairé qui s'est efforcé de faire le bien de son pays.

Il est le dernier mâle de la branche cadette de la maison de Wittelsbach qui descend de Louis IV du Saint-Empire et qui a régné sur la Bavière sans discontinuer depuis le XIVe siècle.

Wolfgang Amadeus Mozart est reçu à Munich par Maximilien III Joseph qui est, en bon Prince allemand, amateur éclairé de musique et compose même à ses heures perdues mais la frugalité du budget des menus-plaisirs fait qu'aucune position n'est offerte au compositeur.

En fin de compte, c'est un très lointain cousin, issu de la branche ainée de la Maison de Wittelsbach, qui est appelé à lui succéder comme Prince-Électeur de Bavière. Appelé comme chef de la branche cadette de la maison palatine, Charles Théodore de Bavière est proclamé Duc de Bavière à Munich, en 1777.

Confronté à l'hostilité de la Prusse et au refus de ses héritiers les ducs de Deux-Ponts, Charles Théodore de Bavière ne peut échanger avec l'Autriche, la Bavière contre les Pays-Bas autrichiens plus proches de ses états patrimoniaux.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !