Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



34 événements affichés, le premier en 280 - le dernier en 1936



Naissance de Maxence

Marcus Aurelius Valerius Maxentius dit Maxence naît en 280, fils de Maximien Hercule.



Naissance de Romulus

Marcus Valerius Romulus naît en 294, fils de Maxence et de Valéria Maximilia.

Maximien Hercule et Galère sont ses grands-pères.


Palais de Dioclétien à Split Palais de Dioclétien à Split

Abdication de Dioclétien et de Maximien Hercule

Galère Empereur d'Orient

Maximin II Daïa César d'Orient

Constance Ier Chlore le Blême Empereur d'Occident

Sévère II César d'Occident

La deuxième tétrarchie

Selon la règle de succession fixée, le 1er mai 305, Dioclétien et Maximien Hercule abdiquent conjointement :

Maximien Hercule et Dioclétien reçoivent le titre de seniores augusti.

Se ressentant encore de la grave maladie qui a failli l'emporter l'année précédente, Dioclétien n'aspire qu'à une retraite bien méritée et se retire à Split près de Salone, dans un magnifique palais qu'il s'était fait construire.

Dioclétien remet son sceptre à Galère qui l'a si bien secondé pendant 10 ans.

Selon le principe de la Tétrarchie, Galère, nouvel Auguste, s'adjoint un nouveau César, Maximin II Daïa, sans doute à la suggestion de Dioclétien.

Galerius Valerius Maximinus dit Maximin II Daïa (ou Daja, ou Daza) est un ancien berger thrace, neveu de Galère.

Maximien Hercule, lui, s'efface avec la plus extrême répugnance et se retire en Lucanie.

Maximien Hercule a un fils Maxence en âge de lui succéder.

Mais Dioclétien fait respecter les règles de la Tétrarchie et Maximien Hercule doit remettre ses pouvoirs à son subordonné Constance Ier Chlore.

Tout le monde pense que Constance Ier Chlore va nommer César, son fils aîné Constantin Ier le Grand.

Mais Dioclétien fait respecter la aussi les règles de la Tétrarchie et Flavius Valerius Severus dit Sévère II est imposé comme second à Constance

Les responsabilités administratives et militaires sont réparties entre les empereurs dans une optique nettement plus territoriale.

Théoriquement, Constance Ier Chlore est le premier des Augustes à qui les 3 autres "tétrarques" doivent le respect.

Mais Constance Ier Chlore n'est pas en position de faire valoir ses droits.

Galère et Maximin II Daïa, son neveu, contrôlent la plus grande partie de l'Empire, les provinces les plus riches et les plus peuplées.

Constantin Ier le Grand s'enfuit de Nicomédie, où Galère tente de le retenir comme otage, et rejoint Constance Ier Chlore, son père, en Bretagne (l'actuelle Grande-Bretagne).



Campagne contre les Pictes

Constantin Ier le Grand Empereur d'Occident

Sévère II Empereur d'Occident

Constantin Ier le Grand César d'Occident

Maxence César

En 306 une fois de plus, les Pictes (habitants de l'Écosse actuelle) franchissent le mur d'Antonin pour s'en venir piller le Nord de la (Grande- Bretagne).

Constance Ier Chlore prend prétexte de ce raid pour réclamer l'indispensable présence de son fils à ses côtés.

Galère ne peut qu'accéder aux désirs de celui qui, nolens volens, était son supérieur hiérarchique.

Constantin Ier le Grand rejoint donc père et l'accompagne dans son expédition bretonne.

Le 25 juillet ou août 306, au retour de cette campagne, Constance Ier Chlore meurt soudainement à York.

Après la mort de Constance Ier Chlore, son fils Constantin Ier le Grand est proclamé 34e auguste à Trèves par son armée par les légions de Bretagne.

Galère, devenu officiellement empereur principal, doit à ce titre régler les problèmes de succession. Il ne reconnaît pas Constantin Ier le Grand.

Respectant la loi de succession de la tétrarchie, Galère confirme la promotion de Sévère II au rang d'Auguste d'Occident en remplacement de Constance Ier Chlore.

Sévère II gouverne l'Italie et l'Afrique.

La péninsule ibérique lui est donnée en plus.

Mais Galère ne peut faire fi de l'armée de Bretagne d'autant plus que Constantin Ier le Grand combat déjà victorieusement sur le Rhin contre les Francs.

Galère déroge au principe de non-hérédité en reconnaissant Constantin Ier le Grand comme César d'Occident.

Constantin Ier le Grand accepte et gouverne alors les provinces de Gaule et de Grande-Bretagne pendant 6 ans.

Constantin Ier le Grand s'installe à Trêves avec le titre de Nobilissimus Caesar et Princeps Juvntutis .

Le 28 octobre 306, fort du pronunciamiento de Constantin Ier le Grand et lassé de ronger son frein en Italie, Maxence, fils de Maximien Hercule et gendre de Galère, se fait proclamer Caésar par les Prétoriens de Rome; déçus d'avoir été écartés des affaires.

Il prend le titre de "Princeps Invictus" (prince invincible).

Ensuite, il va dans le Sud de l'Italie afin de demander à son père de reprendre du service comme empereur à ses côtés.



Maxence et Maximien Hercule Empereurs d'Occident

Au printemps 307, Maxence est proclamé Auguste.

Maximien Hercule, qui n'a abandonné le pouvoir qu'à contrecœur, revêt à nouveau les insignes impériaux pendant l'été 307.

Maxence contrôle l'Italie et l'Afrique avec l'aide de Maximien Hercule.



Effondrement de la Tétrarchie

La Tétrarchie s'effondre avec:

Dégoûté des dieux et des hommes, Dioclétien est retiré des affaires.



Campagne de Sévère II contre Maxence et Maximien Hercule

Galère, ordonne à Sévère II, l'Auguste d'Occident, de marcher contre Maxence et Maximien Hercule.

Sévère II rejoint l'Italie et parvient sous les murailles de Rome, où se sont réfugiés Maxence et Maximien Hercule.

Mais l'armée de Sévère II est celle que Maximien Hercule avait commandée pendant des années.

Le 28 octobre 306, il suffit à l'ancien Auguste d'apparaître sur les remparts de Rome, revêtu de tous ses insignes impériaux, pour que tous ses anciens compagnons d'armes désertent en masse.

Lucius Domitius Alexander se rallie à Maximien Hercule.

Sévère II fuit avec une poignée d'officiers fidèles et se réfugie à Ravenne, ville inexpugnable.



Mort de Sévère II

Maxence, par de fallacieuses promesses, fait sortir Sévère II de Ravenne.

Sévère II est ramené à Rome et exécuté peu après en septembre 307.



Campagne de Galère contre Maxence et Maximien Hercule

Ayant les mains libres, Galère marcha à son tour sur l'Italie et s'avance jusqu'à Rome, mais son armée est insuffisante pour investir la ville. En outre, il craint les désertions qui avaient été fatales à Sévère II.

Il est contraint de se replier vers le Nord, non sans avoir mis l'Italie septentrionale à feu à sang comme s'il s'agissait d'un pays ennemi.



Lucius Domitius Alexander Empereur

L'Afrique est dans l'obédience de Maxence, en même temps que l'Italie et la Sicile.

Zosime décrit l'usurpation de Lucius Domitius Alexander.

Maxence aurait envoyé son portrait en Afrique pour qu'on l'y reconnaisse comme empereur.

Par fidélité envers Galère, les troupes de Carthage interdisent cette exhibition.

Maxence ordonne à Lucius Domitius Alexander d'envoyer son fils à Rome comme gage de loyauté.

Lucius Domitius Alexander refuse.

Lucius Domitius Alexandre se fait proclamer empereur par son armée et revêt la pourpre en juin 308.

Lucius Domitius Alexander a un excellent moyen de pression sur Maxence : le contrôle de l'approvisionnement en blé, l'annone.

Lucius Domitius Alexander peut menacer Rome de famine.

Les docks du port où le blé est entreposé sont détruits.



Brouille entre Maximien Hercule et Maxence

En 308, rentré en Italie, Maximien Hercule se brouille avec son fils Maxence.

Maximien Hercule préfère alors se rend en Gaule et tente de convaincre Constantin Ier le Grand de marcher sur l'Italie, de détrôner son fils Maxence et de l'installer à sa place mais Constantin Ier le Grand refuse.



Licinius Ier Empereur d'Occident

Maximin II Daïa Empereur d'Orient

Galère reforme la tétrarchie :

Licinius Ier, simple paysan originaire de Dacie (Roumanie actuelle), un proche de Galère, excellent officier illyrien sorti du rang, est chargé de gouverner la Pannonie et la Rhétie.

En 309, Maximin II Daïa prend le titre d'Auguste. Il est le maître de l'Orient où il reprend la persécution contre les Chrétiens

Maxence et Lucius Domitius Alexander sont laissés de côté.

Maxence est déclaré ennemi public, mais réussit à se maintenir en Italie.

Maximien Hercule et Maxence, déclarés usurpateurs, maintiennent leurs prétentions.

En froid avec son fils Maxence, Maximien Hercule décide de résider en Gaule auprès de sa fille Flavia Maxima Fausta et de son gendre Constantin Ier le Grand.

En Afrique, Lucius Domitius Alexander proclame les siennes.

On a alors 7 empereurs, une heptarchie, qui ressemble davantage à l'anarchie militaire.

Galère ne parvient pas à apaiser Maximin II Daïa et Constantin Ier le Grand en leur donnant le titre de Filius Augustorum (fils des augustes) début 309.


Temple de Romulus

Mort de Romulus

Romulus est deux fois consul en 308 et en 309.

Romulus, fils de Maxence, meurt en 309.

Il est immédiatement divinisé par son père.

Maxence fait élever pour son fils un temple sur la Voie Sacrée à côté du Temple de Faustine qui existe toujours aujourd'hui.

Le temple est achevé par Constantin Ier le Grand.



Mort du Pape Marcel Ier

Eusèbe Pape

Mort du Pape Eusèbe

Dénoncé à l'empereur Maxence, Marcel Ier aurait été réduit à l'état d'esclave, transformé en palefrenier dans sa propre église. Marcel Ier meurt en 309. Il est fait Saint.

Marcel Ier doit réorganiser le culte dans des bâtiments provisoires, les églises ayant été saccagées sous Dioclétien. La tradition veut qu'il ait accordé son pardon aux chrétiens apostats, ce qui lui valut la fureur des autres chrétiens.

Eusèbe devient Pape le 18 avril 310.

Eusèbe meurt le 17 août 310. Il est fait Saint.

La Légende dorée raconte qu'il baptisa Saint Eusèbe.



Reconnaissance de Maxence et Lucius Domitius Alexander par Galère

En 310, Galère doit reconnaître Maxence et Lucius Domitius Alexander tous les 2 comme augustes.



Siège d'Arles

Siège de Marseille

Mort de Maximien Hercule

Constantin Ier le Grand revient rapidement de Belgique et assiége Arles avec le gros de ses troupes.

Maximien Hercule s'enfuit pour se réfugier à Marseille, mais Constantin Ier le Grand assiége la ville et le capture.

Constantin Ier le Grand décide de pardonner à son beau-père.

Maximien Hercule est incapable de supporter la défaite et la déchéance et il recommence à conspirer contre Constantin Ier le Grand.

Il projette de le faire assassiner mais Constantin Ier le Grand est informé du complot.

Maximien Hercule meurt au début de l'été 310 exécuté sur ordre de Constantin Ier le Grand.

Ainsi, à ce moment, il y a :

Constantin Ier le Grand fait disparaître du monnayage qu'il contrôle, le culte de Jupiter et d'Hercule.

Constantin Ier le Grand se réclame du principe de l'hérédité dynastique et prétend descendre de Claude II.

Il choisit Apollon comme nouveau protecteur.



Mort de Lucius Domitius Alexander

Carthage anéantie

Maxence lève des troupes qu'il place sous le commandement de Rufius Volusianus, préfet du prétoire, et l'envoie afin de récupérer l'Afrique si importante pour la vie de Rome.

Aux côtés de Volusianus, un certain Zénas est apparemment chargé de la partie diplomatique.

Les troupes de Lucius Domitius Alexander doivent rapidement battre en retraite.

Lucius Domitius Alexander est capturé et meurt fin 310 ou en 311 étranglé.

Carthage et Cirta sont livrées au pillage. Une grande partie de Carthage et de Cirta sont anéanti.

Des opportunistes se saisissent de l'occasion pour compromettre les grandes fortunes d'Afrique en les dénonçant comme anciens amis de Lucius Domitius Alexander.

Les personnages mis en cause sont exécutés ou dépossédés de tous leurs biens.

Un triomphe sur les traîtres de Carthage est célébré à Rome.



Rapprochement entre Constantin Ier le Grand et Licinius Ier

Constantin Ier le Grand se rapproche de Licinius Ier ambitionnant secrètement de se partager l'Empire entre eux après avoir liquidé :

Or Constantin Ier le Grand, même s'il n'était encore ni converti ni baptisé, est l'ami des Chrétiens particulièrement nombreux dans les provinces orientales de l'Empire.



Mort de Galère

Galère meurt à Sirnium, sur la Save le 5 mai 311 de maladie.

Quatre Augustes règnent :


Miltiade Pape

Miltiade Pape

Guerre entre Constantin Ier le Grand et Maxence

Maxence se considère comme le dernier tenant du régime tétrarchique.

Il mène une vaste politique édilitaire et un programme de grands travaux, mais le coût de cette politique le mène à augmenter les impôts sur les riches et les sénateurs.

Ce mécontentement, ajouté à la famine due à la perte de l'Afrique et de la péninsule ibérique conduit à des soulèvements qui sont durement réprimés par les prétoriens, environ 6.000 tués.

Constantin Ier le Grand qui gouverne la Gaule et la Grande-Bretagne, favorise les Chrétiens.

Maxence qui régne sur l'Italie et l'Afrique, est opposé au christianisme.

Maxence devant impérativement mettre les Chrétiens de son côté change de position.

Maxence, levant les mesures répressives contre les chrétiens, autorise l'élection de Miltiade ou Melchiade, né en Afrique, comme Pape en 311, après une vacance de l'évêché de Rome.

C'est le premier pape à bénéficier de faveurs d'empereur romain.

Maxence rend aussi à l'Église les biens qui ont été spoliés lors de la persécution de Dioclétien.


Songe de Constantin et bataille du pont Milvius - Illustration des Homélies de Grégoire de Nazianze - 879-882 - Bibliothèque nationale de France - Ms grec 510

Prise de Suse

Batailles de Turin

Batailles du Pont Milvius

Mort de Maxence

Entré de Constantin Ier le Grand à Rome

Conversion de Constantin Ier le Grand au Christianisme

Malgré ces mesures pro-chrétiennes, les armées de Constantin Ier le Grand quitte Trèves.

Elle ne comporte que 40.000 hommes seulement car Constantin Ier le Grand ne pouvait négliger la surveillance des frontières.

Ils passent sans doute par la Maurienne et traversent les Alpes au Mont-Genèvre.

Au passage Constantin Ier le Grand prend Suse.

En 312, Maxence consulte les livres sibyllins, avant d'affronter Constantin Ier le Grand.

Maxence dispose de 100.000 hommes mais il en laisse quelques uns à la garde de l'Italie du Nord de peur que Licinius Ier lui aussi n'attaque.

Les armées de Constantin Ier le Grand fondent sur Rome et battent celles de son concurrent à Turin et à Vérone.

Le 28 octobre 312, Maxence sort de Rome pour affronter l'armée de Constantin Ier le Grand à Saxa Rubra (dans le défilé les Roches Rouges) sur la Via Flaminia, à une dizaine de kilomètres au Nord-est de Rome.

Constantin Ier le Grand repousse l'armée de Maxence vers le vieux pont Milvius au Sud.

Maxence tente de s'enfuir avec ses troupes débandées.

Victime de l'étroitesse de l'ouvrage, Maxence ne peut se replier à temps.

Maxence trouve la mort, noyé dans les eaux du Tibre.

À la suite de cette victoire, Constantin Ier le Grand se déclare publiquement Chrétien.

Le lendemain de la bataille, Constantin Ier le Grand entre dans Rome :

De plus, il fait montre d'un respect presque obséquieux pour le Sénat.

Les historiens chrétiens de l'époque romaine (Eusèbe de Césarée et Lactance) écrivent que pendant la bataille, Constantin Ier le Grand aurait eu une vision, une croix de lumière dans les cieux, portant l'inscription "Par ce signe, tu vaincras" (In hoc signo vinces).

La "Légende dorée" et "la donation de Constantin Ier le Grand ", texte apparu au IXe siècle, rapporte que l'empereur était couvert d'une lèpre incurable.

Ce n'est que lorsque Sylvestre l'eut baptisé par immersion dans une piscine qu'il fut guéri et comprit qu'il lui fallait défendre la foi chrétienne.

On a attribué aussi à Sylvestre d'autres miracles, par exemple d'avoir ressuscité un taureau et dompté un dragon.



Cession du palais de Latran au Pape

Après l'élimination de Maxence par Constantin Ier le Grand, la mère de Constantin offre à Miltiade le palais de Latran, le vieux palais de la famille Laterani. Il faisait partie des possessions impériales et restera un palais papal pendant mille ans.


Basilique de Maxence Basilique de Maxence

Construction de la Basilique de Maxence et de Constantin Ier le Grand

Sa construction a été commencée à l'initiative de l'Empereur Maxence avant 310 afin de s'affirmer vis à vis de Galère et de ses collègues.

Cette basilique est un des édifices les plus grandioses de la Rome Impériale.

Il occupe une surface de plus d'un demi-hectare.

La hauteur de la nef centrale était de plus de 35 mètres.

Elle est terminée par Constantin Ier le Grand.

La célèbre statue de Constantin Ier le Grand se situe dans cette Basilique.

Maxence a également fait rénover le Temple de Vénus et de Rome construit par Hadrien et qui jouxte la Basilique.



Carthage rebâtie

Carthage est somptueusement rebâtie. A partir de 312, la défaite de Maxence marque le début d'une nouvelle période de prospérité et d'opulence pour Carthage. Le christianisme s'impose définitivement. Carthage, grand centre culturel et intellectuel de l'empire romain, connaît alors une vie religieuse très intense.


Arc de triomphe de Constantin Ier le Grand - à l'arrière-plan une partie du Colisée

Licinius Ier et Constantin Ier le Grand Consuls

Licinius Ier et Constantin Ier le Grand sont consuls ensemble en 313 et en 315.

Constantin Ier le Grand fête à Rome en 315 ses décennales et son triomphe sur Maxence.

Un arc de triomphe est bâti commémorant la victoire de Constantin Ier le Grand sur Maxence.

Tout proche du Colisée, il est construit en 315 environ et est le mieux conservé et le plus fascinant des arcs triomphaux présents à Rome.

Les différents reliefs présents sur ce fantastique monument proviennent en partie d'autres édifices d'époque Trajane, Hadrienne ou Aurélienne, à l'instar :



Hugues IV de Saint-Pol Seigneur de Pont-Sainte-Maxence, de Verneuil et de Pontpoint

Hugues IV de Saint-Pol reçoit en 1194 de Philippe-Auguste, les terres de Pont-Sainte-Maxence, de Verneuil et de Pontpoint, en raison de ses services rendus.


Charles de Rouvroy

Charles de Rouvroy Gouverneur et bailli de Senlis

Charles de Rouvroy Seigneur de Pont-Sainte-Maxence

Charles de Rouvroy est nommé Gouverneur et bailli de Senlis de 1634 à 1663.

Charles de Rouvroy devient Seigneur de Pont-Sainte-Maxence en 1634.



Mariage de Louis-Alexandre Foucher de Careil avec Maxence Amélie Fayau de Vilgruy

Louis-Alexandre Foucher de Careil épouse à Paris Ve le 1er mai 1851 Maxence Amélie Fayau de Vilgruy (1829-1911). Leurs enfants sont :



Naissance de Maxence de Polignac

Maxence Melchior Édouard Marie Louis ou Maxence de Polignac naît au château de Kerbastic sur la commune de Guidel dans le Morbihan le 13 décembre 1857, fils de Charles de Polignac (1824-1881) et de Caroline Le Normand de Morando (1824-1883).



Mariage de Maxence de Polignac avec Suzanne de La Torre

Maxence de Polignac épouse le 10 octobre 1881 Suzanne de La Torre (1858-1913). Leurs enfants sont :



Naissance de Pierre de Polignac

Pierre Marie Xavier Raphael Antoine Melchior ou Pierre de Polignac naît au château de Kerscamp à Hennebont le 24 octobre 1895, fils de Maxence de Polignac (1857-1936) et de Susana de la Torre y Mier (1858-1913).

Il est issu de la maison de Chalencon de Polignac.


Pierre de Polignac

Mariage de Pierre de Polignac avec Charlotte Louise Juliette Grimaldi

À l'occasion de ce mariage, et conformément aux lois régissant le trône de Monaco, Pierre de Polignac abandonne ses noms et titres français.

Pierre de Polignac est :

Pierre de Polignac épouse civilement le 18 mars 1920 et religieusement le 19 mars 1920 Charlotte Louise Juliette Grimaldi.

Leurs enfants sont :

Le mariage arrangé par Louis II Grimaldi, ne sera pas heureux.

Au cours des années 1920, lors des vacances de règne causées par les fréquentes absences de Louis II Grimaldi, Pierre de Polignac met en œuvre d'importantes réformes économiques, restaurant ainsi la confiance du peuple monégasque.

Bien que n'étant Grimaldi que par son mariage, il est bien plus prince que sa femme qui se désintéresse des affaires de la principauté.



Naissance de Rainier III Grimaldi

Rainier Louis Henri Maxence Bertrand ou Rainier III Grimaldi naît à Monaco le 31 mai 1923, fils de Pierre de Polignac et de Charlotte Louise Juliette Grimaldi.

Rainier III Grimaldi est l'arrière-petit-neveu de Jules Armand de Polignac, dernier président du Conseil des ministres de Charles X.



Mort de Maxence de Polignac

Maxence de Polignac meurt en 1936.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !