Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



3 événements affichés, le premier en 1065 - le dernier en 1162



Mariage de Josselin Ier de Courtenay avec Élisabeth de Montlhéry

Josselin Ier de Courtenay épouse en 1065 Élisabeth de Montlhéry, Dame de Vinneuf, fille de Guy Ier de Montlhéry, Seigneur de Montlhéry et Bray, et d'Hodierne de Gometz. Leurs enfants sont :



Mariage de Josselin Ier d'Édesse avec Marie de Salerne

Josselin Ier d'Édesse est veuf de Béatrice d'Arménie.

Josselin Ier d'Édesse épouse en 1121 Marie de Salerne ou de Hauteville, sœur de Roger de Salerne, prince régent d'Antioche. Leur enfant est :

Marie de Salerne apporte Azaz en dot.


Couronnement d'Amaury Ier d'Anjou - Guillaume de Tyr - Historia (BNF, Mss.Fr.68, folio 297v)

Mort de Baudouin III d'Anjou

Amaury Ier d'Anjou Roi de Jérusalem

Séparation d'Amaury Ier d'Anjou et d'Agnès de Courtenay

Baudouin III d'Anjou meurt le 10 janvier ou février 1162, sans enfants.

Théodora Comnène, sa veuve, reçoit comme promis Saint-Jean-d'Acre ou elle se retire.

Initialement élective, la couronne du royaume de Jérusalem était devenue au fil du temps héréditaire, mais le nouveau roi doit toujours être approuvé par la Haute Cour des barons.

Le prétendant au trône est Amaury Ier d'Anjou, frère de Baudouin III d'Anjou.

Or la plupart les barons déclarent qu'ils jugent Agnès de Courtenay trop volage et intrigante pour devenir leur reine.

Ils somment Amaury Ier d'Anjou de choisir entre sa femme et le trône.

Il choisit le trône.

Comme d'habitude on invoque le motif de consanguinité et le divorce est officiellement légitimé.

Amaury Ier d'Anjou est sacré Roi de Jérusalem le 18 février 1162.

En réalité beaucoup de gens sont persuadés qu'au travers d'Agnès de Courtenay c'était plutôt Josselin III que l'on veut écarter du pouvoir.

Marie de Salerne témoigne en 1162 lors de ce procès en annulation.

Cependant Amaury Ier d'Anjou légitime les deux enfants qu'Agnès de Courtenay lui a donnés :


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !