Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



18 événements affichés, le premier en 1185 - le dernier en 1279



Mariage de Baudouin VI de Hainaut avec Marie de Champagne

Baudouin VI de Hainaut épouse à Château-Thierry en 1185 Marie de Champagne, fille d'Henri Ier le Libéral et de Marie de France.

Le mariage est à nouveau célébré le 6 janvier 1186 à Valenciennes.

Leurs enfants sont :



Naissance de Marguerite de Constantinople

Marguerite de Constantinople naît à Valenciennes le 2 juin 1202, fille de Baudouin VI de Hainaut et de Marie de Champagne.



Jeanne de Constantinople et Marguerite de Constantinople confiées à Philippe de Namur

Marie de Champagne part rejoindre Baudouin VI de Hainaut en 1204, confiant Jeanne de Constantinople et sa sœur Marguerite de Constantinople encore bébé, aux soins de leur oncle Philippe de Namur, Comte de Namur, époux de Marie de France fille de Philippe-Auguste.



Jeanne de Constantinople et Marguerite de Constantinople confiées à Philippe-Auguste

En 1206, Philippe de Namur qui assure la régence du Comté de Flandre confie les deux filles au roi de France, Philippe-Auguste. Celui-ci à son tour concède leur garde à Enguerrand de Coucy, qui projette probablement d'épouser Jeanne quand elle sera en âge.



Mariage de Bouchard IV d'Avesnes avec Marguerite de Constantinople

Condamnation par le Pape de ce mariage

Bouchard IV d'Avesnes, seigneur d'Avesnes et Bailli de Hainaut et sous-diacre de l'Église de Laon, épouse le 23 juillet 1212 Marguerite de Constantinople. Leurs enfants sont :

Concernant la part de succession de Marguerite, les deux sœurs se déchirent, Jeanne tentant de dissoudre le mariage, alléguant qu'il est inadmissible. Sans beaucoup d'instruction des faits, le pape Innocent III se contente de condamner le mariage, sans pour autant formellement l'annuler. Bouchard et Marguerite continuent de mener leur vie familiale, ayant deux enfants. Tant et si bien que leurs conflits avec Jeanne se développent.



Naissance de Jean Ier d'Avesnes

Jean Ier d'Avesnes naît à Houffalize au Luxembourg le 1er mai 1218, fils de Bouchard IV d'Avesnes et de Marguerite de Constantinople.



Naissance de Baudouin Ier d'Avesnes

Baldwin ou Baudouin Ier d'Avesnes naît à Oizy en septembre 1219, fils de Bouchard IV d'Avesnes et de Marguerite de Constantinople.



Libération de Bouchard IV d'Avesnes

Annulation du mariage de Bouchard IV d'Avesnes et de Marguerite de Constantinople

Bouchard IV d'Avesnes est libéré en 1221, à la condition que Bouchard IV d'Avesnes et Marguerite de Constantinople se séparent et que Bouchard IV d'Avesnes obtienne l'absolution du pape.

Le mariage de Bouchard IV d'Avesnes et de Marguerite de Constantinople est dissous par le pape car Bouchard IV d'Avesnes était diacre.



Mariage de Guillaume II de Dampierre avec Marguerite de Constantinople

Tandis que Bouchard IV d'Avesnes est à Rome, Jeanne de Constantinople convainc Marguerite de Constantinople de se remarier.

Guillaume II de Dampierre, Seigneur de Dampierre et Vicomte de Troyes, épouse en 1223 Marguerite de Constantinople. Leurs enfants sont :

Ce mariage est fait scandale, parce que le Marguerite de Constantinople est bigame, en violation des règles de l'Église. Les conflits concernant la validité des deux mariages et la légitimité des enfants, perturbent la politique du Saint Empire pendant des décennies. Ce conflit s'ajoute aux difficultés provoquées par la famine en Flandre.

Dans le comté de Flandre Guillaume II de Dampierre est connu comme le régent Willem I van Dampierre.



Naissance de Guillaume III de Dampierre

Willem ou Guillaume III de Dampierre naît en 1224, fils de Guillaume II de Dampierre et de Marguerite de Constantinople.



Naissance de Guy III de Dampierre

Gui ou Guy III de Dampierre naît vers 1225 ou 1226, fils de Guillaume II, Seigneur de Dampierre et de Saint-Dizier, et de Marguerite de Constantinople.



Mariage de Thiébaut II de Bar avec Jeanne de Dampierre

Thiébaut II de Bar épouse en 1243 Jeanne de Dampierre, fille de Guillaume II de Dampierre et de Marguerite de Constantinople.


Blason des Comtes de Flandre

Mort de Jeanne de Constantinople

Marguerite de Constantinople Comtesse de Flandre et de Hainaut

Jeanne de Constantinople meurt à Marquette-lez-Lille le 5 décembre 1244.

Succédant à sa sœur, Marguerite de Constantinople devient comtesse de Flandre et de Hainaut sous le nom de Marguerite II de Flandre.

Jeanne restera dans l'histoire, comme une femme volontaire et pieuse.

Sous son impulsion beaucoup de couvents et abbayes se sont créés.

Elle a soutenu les hôpitaux et les léproseries et en a fondé de nouveaux (entre autres l'Hospice Comtesse à Lille), les abbayes de Flines-lez-Raches et de Marquette.

Elle sera inhumée dans cette dernière.

Sous son gouvernement le pouvoir et la prospérité économique des villes flamandes se sont considérablement accrus.

Sa statue orne les jardins du béguinage de Courtrai.

Marguerite de Constantinople désigne Guillaume III de Dampierre comme son héritier.

Finalement, l'arbitrage de Saint-Louis accorde :

Devenu veuf en 1244, Thomas II de Savoie cède ses droits sur la Flandre à Guillaume III de Dampierre, son neveu par alliance, et revient en Savoie.



Guy III de Dampierre Comte de Flandre en titre

Marguerite de Constantinople proclame son fils Guy III de Dampierre Comte de Flandre en 1253, tout en gardant le pouvoir.



Revendication du Hainaut par Charles Ier d'Anjou

En 1254, Marguerite de Constantinople veut vendre le Hainaut à Charles Ier d'Anjou.

Charles Ier d'Anjou organise une expédition en Hainaut.

Guy VIII de Montmorency-Laval participe en 1254 à la chevauchée de Charles Ier d'Anjou, frère de Louis IX de France, parti pour revendiquer le Hainaut.



Mort de Jean Ier d'Avesnes

Le 22 novembre 1257, les Dampierre renoncent définitivement au Hainaut.

Mais Jean Ier d'Avesnes meurt à Valenciennes le 24 décembre 1257.

Âgé de 9 ans, Jean II d'Avesnes ou Jean Ier de Hainaut, son fils, est qualifié de damoisel de Hainaut ou d'héritier de Hainaut dans les quelques actes qui le citent.

Après le Dit de Péronne et la mort de Jean Ier d'Avesnes, son frère, Baudouin Ier d'Avesnes se reconcilie avec Marguerite de Constantinople, sa mère, qui l'envoie à Namur mener une expédition de revanche.


Blason des Comtes de Flandre

Abdication de Marguerite de Constantinople en Flandre

Guy III de Dampierre Comte de Flandre

Marguerite de Constantinople abdique et cède le titre de comte de Flandre à son fils Guy III de Dampierre dès le 29 décembre 1278.


Jean Ier de Hainaut

Mort de Marguerite de Constantinople

Jean Ier de Hainaut Comte de Hainaut

Comté de Hainaut frappé d'Interdit

Marguerite de Constantinople meurt à Gand le 10 février 1279 ou en 1280.

Conformément à l'arbitrage de 1246 rendu par Saint-Louis :

Favorisant, comme ses prédécesseurs, l'industrie drapière flamande et le commerce vital de la laine avec l'Angleterre, en tentant de contrôler les finances locales, Guy III de Dampierre se heurte au bourgeois, qui se font appuyer de façon de plus en plus directe par les rois de France Philippe III le Hardi. Par ricochet, le commun des villes se montre un allié fidèle à Guy III de Dampierre et à sa dynastie.

Jean Ier de Hainaut entreprend d'acquérir des domaines et de les réunir à son comté et pressure ses vassaux pour en obtenir les ressources nécessaires. Ceux-ci se dédommagent sur les abbayes, et le comté est frappé d'Interdit, prononcé par Guillaume d'Avesnes Évêque de Cambrai.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !