Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



9 événements affichés, le premier en 392 - le dernier en 573



Naissance de Marcien

Marcien naît en 392.



Marcien Empereur romain d'orient

Aspar, "le faiseur d'empereur", ne peut régner car c'est un Alain qui plus est de religion arienne. Il est à l'origine de l'accession au trône de Marcien en 450.



Concile de Chalcédoine

En 451, après la mort de Théodose II, la nouvelle impératrice Pulchérie et son mari l'empereur d'Orient Marcien, favorables à l'Orthodoxie, convoquent un nouveau concile à Chalcédoine qui reconnaît les théories défendues par Léon Ier sur la nature du Christ.

Léon Ier le Grand y fait triompher son point de vue et à la lecture de son Tome à Flavien l'assemblée se lève s'écriant : "C'est Pierre qui parle par la bouche de Léon". Le triomphe doctrinal est complet.

Mais sur le plan politique, Léon Ier accuse un échec avec le 28e canon du concile qui affirme l'égalité de droit des sièges de Rome et de Constantinople, les deux villes étant Cités impériales. Pour Léon c'est inacceptable car sa primauté, estime-t-il vient non pas du prestige de la ville mais de sa qualité de successeur de Pierre.

Cette tension, source de bien des conflits dans l'avenir, reste pour l'instant contenue car Léon Ier est conscient de l'importance pour la papauté d'être présente à Constantinople.



Rencontre de Léon Ier le Grand avec Attila

En 452, Attila, après sa défaite aux Champs Catalauniques, réapparaît dans le Nord de l'Italie constituant une menace pour Rome : l'empereur, le Sénat et le peuple demandent à Léon Ier le Grand d'intervenir auprès d'Attila. Léon rencontre Attila près de Mantoue et r le persuade de faire demi-tour. Il est vrai que l'intervention de l'empereur Marcien sur les arrières des Huns n'est sans doute pas étrangère au retrait d'Attila.



Mort de Marcien

Léon Ier le Grand Empereur romain d'orient

Marcien meurt en 457.

Aspar, "le faiseur d'empereur", est également à l'origine de l'accession au trône de Léon Ier le Grand en 457.



Anthemius Empereur romain d'Occident

Ricimer signe le traité d'alliance avec Byzance en 467.

En avril 467, Léon Ier désigne Procopius Anthemius dit Anthemius comme Empereur d'Occident.

Anthemius était le gendre de l'Empereur d'Orient Marcien, destitué par Léon Ier. Anthemius scelle son alliance avec Ricimer en lui donnant la main de sa fille.



Révolte contre Zénon

Le pouvoir de nuisance de l'impératrice Vérine reste fort puisqu'elle encourage une nouvelle révolte en 479 organisée par ses frères Procope et Romulus et un autre de ses gendres, Marcien. La révolte n'échoue que de justesse grâce encore une fois à l'intervention d'Illus.



Révolte des Arméniens contre les Perses

Échec devant Nisibe

En Orient, tandis que Justinien achetait la paix aux frontières par le versement de tributs, Justin II adopte une diplomatie ferme et reprend la guerre avec les Perses, en partie pour soutenir les Arméniens révoltés contre le joug perse en 571. Justin II envoie le général Marcien, mais ce dernier échoue à prendre Nisibe.



Perte de Dara

Sophie fait remplacer le général Marcien par son favori Acacius, mais les troupes grecques sont défaites à plusieurs reprises. Justin II perd Dara en Syrie en 573, et doit à nouveau payer un tribut d'un montant de 45 000 pièces d'or aux Perses.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !