Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



11 événements affichés, le premier en 1706 - le dernier en 1782


Sophie-Dorothée de Hanovre - par Knobelsdorff

Mariage de Frédéric-Guillaume Ier de Prusse avec Sophie-Dorothée de Hanovre

Frédéric-Guillaume Ier de Prusse épouse à Berlin le dimanche 28 novembre 1706 Sophie-Dorothée de Hanovre, fille de George Ier de Grande-Bretagne et de Sophie-Dorothée de Brunswick-Lunebourg. Leurs enfants sont :



Naissance de Louise-Ulrique de Prusse

Louise-Ulrique de Prusse naît en 1720, fille de Frédéric-Guillaume Ier de Prusse et de Sophie-Dorothée de Hanovre.



Mariage d'Adolphe-Frédéric de Suède avec Louise-Ulrique de Prusse

Adolphe-Frédéric de Suède épouse à Drottningholm à Stockholm le samedi 29 août 1744 Louise-Ulrique de Prusse, fille de Frédéric-Guillaume Ier de Prusse. Leurs enfants sont :



Naissance de Gustave III de Suède

Gustave III de Suède naît à Stockholm le 24 janvier 1746, fils d'Adolphe-Frédéric de Suède et de Louise-Ulrique de Prusse.



Tentative d'Adolphe-Frédéric de Suède de retrouver une partie de ses prérogatives royales

En 1755, poussé par Louise-Ulrique de Prusse, son épouse, Adolphe-Frédéric de Suède tente de retrouver une partie de ses prérogatives royales.



Tentative de renverser du Parlement en Suède

Louise-Ulrique de Prusse, la reine-douairière, tente, en vain, de faire renverser le Parlement suédois en 1756 pensant que Gustave III de Suède, son fils, gouvernerait avec elle.



Mariage de Gustave III de Suède avec Sophie-Madeleine de Danemark

Ce mariage a lieu sur proposition du Parlement mais contre l'avis de Louise-Ulrique de Prusse.

Gustave III de Suède épouse à Stockholm le 4 novembre 1766 Sophie-Madeleine de Danemark, fille de Frédéric V de Danemark et de Louise de Grande-Bretagne. Leurs enfants sont :


Gustave III de Suède

Mort d'Adolphe-Frédéric de Suède

Gustave III de Suède Roi de Suède

Adolphe-Frédéric de Suède dîne trop richement de caviar, d'une soupe au chou, de hareng, de homard et de choucroute, le tout copieusement arrosé de champagne. Il reprend 14 fois de son dessert favori, le Semla, une brioche fourrée suédoise servie dans du lait chaud.

Adolphe-Frédéric de Suède meurt au palais de Stockholm le 12 février 1771 d'une indigestion.

Les écoliers suédois se souviennent de lui comme le roi qui mangea jusqu'à en mourir.

Adolphe-Frédéric de Suède avait une passion, la confection de boîtes à tabac à priser.

Gustave III de Suède, son fils, devient Roi de Suède et Grand-duc de Finlande le 12 février 1771.

C'est à Paris en 1771 que le jeune prince âgé de 25 ans apprend la mort de son père.

La première mesure qu'il prend est de protéger Louise-Ulrique de Prusse, sa mère en renforçant sa garde, tant il la sait impopulaire.

Gustave III est un souverain francophile, adepte de la philosophie des Lumières et patron des arts.



Coup d'État en Suède

La Suède est gouvernée par un Parlement qui possède le pouvoir et qui se déchire entre faction francophile et faction russophile.

Gustave III de Suède qui a peu de pouvoir politique effectue un coup d'État en août 1772 au moment où le pays s'apprête à sombrer dans l'anarchie.

Soutenu par Louise-Ulrique de Prusse, sa mère, l'armée et le peuple, Gustave III de Suède fait arrêter les membres du Riksdag et du Rad.

Gustave III de Suède règne dès lors en despote éclairé, en réorganisant la justice et les finances, en abolissant la torture.

Gustave III de Suède /



Naissance de Gustave IV Adolphe de Suède

Gustav IV Adolf ou Gustave IV Adolphe de Suède naît au palais royal de Stockholm le 1er novembre 1778, fils de Gustave III de Suède et de Sophie-Madeleine de Danemark.

Des rumeurs, colportées par les frères du roi chez Louise-Ulrique de Prusse, prétendent que le père de cet enfant est le comte Adolf Fredrik Munck, que la cour dit épris de Sophie-Madeleine de Danemark.

Le scandale est immense.

Louise-Ulrique de Prusse a une violente altercation avec Gustave III de Suède, son fils.

La famille royale se trouve divisée.

Gustave III de Suède oblige ses frères et sa mère à déclarer, ouvertement et par écrit, qu'ils croient sincèrement en la légitimité de Gustave IV Adolphe de Suède.

Louise-Ulrique de Prusse est exilée et ne reparaitra plus à la cour.



Mort de Louise-Ulrique de Prusse

Gustave III de Suède ne se réconcilie avec Louise-Ulrique de Prusse que sur son lit de mort

Louise-Ulrique de Prusse meurt au château de Svartsjö en 1782.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !