Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



7 événements affichés, le premier en 1625 - le dernier en 1689



Mariage de Thomas-François de Savoie-Carignan avec Marie de Bourbon-Condé

Thomas-François de Savoie-Carignan épouse à Paris le 14 avril 1625 Marie de Bourbon-Condé, fille de Charles de Bourbon-Soissons, Comte de Soissons et de Dreux, et d'Anne de Montafié. Leurs enfants sont :

Il est à l'origine de la branche de Savoie-Carignan au sein de la Maison de Savoie.



Naissance de Louise-Christine de Savoie-Carignan

Louise-Christine de Savoie-Carignan naît à Paris le 1er août 1627, fille de Thomas-François de Savoie et de Marie de Bourbon-Condé.


Ferdinand-Maximilien de Zähringen Louise-Christine de Savoie-Carignan

Mariage de Ferdinand-Maximilien de Zähringen avec Louise-Christine de Savoie-Carignan

Depuis 1631, la monarchie française et les princes de Savoie-Piémont sont en paix.

Des négociations ont lieu entre le cardinal Mazarin, agissant pour le compte du jeune Louis XIV, et Krebs, chancelier du prince de Bade.

Ferdinand-Maximilien de Zähringen épouse en l'église Saint-Eustache à Paris le 15 mars 1653 Louise-Christine de Savoie-Carignan. Leur enfant est :

L'église Saint-Eustache est proche de l'hôtel de Soissons appartenant à la famille de la mariée

Leur contrat de mariage, signé le 15 mars 1653, est conservé à l'Institut de France, parmi les manuscrits de la collection Godefroy.

Ferdinand-Maximilien de Zähringen est de religion catholique.



Naissance de Louis-Guillaume Ier de Bade-Bade

Ludwig Wilhelm von Baden-Baden ou Louis-Guillaume Ier de Bade-Bade dit Louis le Turc ou Louis le Rouge naît à Paris le 8 avril 1655, fils de Ferdinand-Maximilien de Zähringen et de Louise-Christine de Savoie-Carignan.

Le parrain est le roi Louis XIV de France.



Enlèvement de Louis-Guillaume Ier de Bade-Bade

En juillet 1655, Ferdinand-Maximilien de Zähringen est rappelé par Guillaume Ier de Bade-Bade, son père.

Ferdinand-Maximilien de Zähringen s'efforce en vain de décider Louise-Christine de Savoie-Carignan, son épouse, à quitter les fastes de la Cour de Versailles pour Bade et à lui confier Louis-Guillaume Ier de Bade-Bade, leur fils.

Le margrave fait alors enlever Louis-Guillaume Ier de Bade-Bade, âgé de 3 mois, par Charles Maurice de Lassolaye, un gentilhomme savoyard, qui a ses entrées à l'hôtel de Soissons (son frère est au service de la princesse).

Louise-Christine de Savoie-Carignan, qui est sous l'influence de Marie de Bourbon-Condé, sa mère, refuse de quitter Paris.

L'enfant est confié à Maria Magdalena von Öttingen,deuxième épouse de Guillaume Ier de Bade-Bade.



Mariage de Charles Ferdinand de Champlais avec Marie Sidonia de Lénoncourt

Marie de Neufville de Villeroy est amie de Louise-Christine de Savoie-Carignan.

Marie de Neufville de Villeroy, et sa fille Catherine de Bonne, dite Mme de la Baume, intriguent pour que Marie Sidonia de Lénoncourt épouse Charles Ferdinand de Champlais, leur frère.

Marie de Bourbon-Condé et Louise-Christine de Savoie-Carignan marient Marie Sidonia de Lénoncourt à Charles de Champlais.

Charles Ferdinand de Champlais, neveu de Louvois, épouse en l'hôtel de Soissons à Paris le 19 février 1666 Marie Sidonia de Lénoncourt.

Ce mariage n'a pour but avoué que de livrer Marie Sidonia de Lénoncourt à Louvois, un admirateur impatient. Tous se liguentpour qu'elle cède à la passion de Louvois.



Mort de Louise-Christine de Savoie-Carignan

Louise-Christine de Savoie-Carignan meurt à Paris le 7 juillet 1689.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !