Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



8 événements affichés, le premier en 1618 - le dernier en 1665



Naissance de Louise Angélique Motier de La Fayette

Louise Angélique Motier de La Fayette naît à Vésigneux le 8 novembre 1618, fille de Jean de la Fayette, Comte de la Fayette, et de Marguerite de Bourbon-Busset.


Louise Angélique Motier de La Fayette

Intrigues de Marie d'Hautefort

Rencontre de Louis XIII et de Louise Angélique Motier de La Fayette

Marie d'Hautefort se lance dans des Intrigues qui lui valent la défaveur de Louis XIII en 1635.

Louise de Bourbon-Busset, Dame d'honneur d'Anne d'Autriche, introduit Louise Angélique Motier de La Fayette, sa petite-fille à la cour.

Le 18 février 1635, à l'occasion des fêtes du Mardi gras, Louis XIII remarque Louise Angélique Motier de La Fayette. Épris du charme, de la grande beauté, et de la douceur de cette jeune fille, il la convie à une de ses chasses à Versailles, en avril.

Richelieu, qui espère détacher le roi de Marie d'Hautefort, met Louise de La Fayette au premier plan. Il espère faire d'elle son espionne. Mais la jeune femme désintéressée refuse.



Tentative pour écarter Louise Angélique Motier de La Fayette

Au début de 1636, Richelieu souhaite d'écarter Louise Angélique Motier de La Fayette.

Connaissant sa droiture et usant de son prestige d'ecclésiastique, il lui propose d'entrer en religion plutôt que de d'avoir avec Louis XIII une relation adultère.

Louis XIII n'est pas contre le projet, mais il redoute la séparation.

Finalement, Louise, toujours amoureuse, y renonce au début de l'été.



Prise de Corbie

Reprise de Corbie

Bernard de Nogaret de Foix combat en Picardie en 1636.

Dans le nord les Espagnols et leurs alliés, sous le commandement d'Ottavio Piccolomini, de Johann von Werth ou Jean de Werth et du Cardinal-Infant, gagnent du terrain, prenant finalement Corbie sur la Somme le 15 août 1636.

Paris est directement menacé.

Cette brutale invasion détourne Louis XIII de ses amours avec Louise Angélique Motier de La Fayette.

En 1636, Jacques de Castelnau-Bochetel lève un régiment et lui donne son nom.

Jacques de Castelnau-Bochetel se distingue en 1636 lors des sièges de Corbie et La Capelle.

Jacques de Castelnau-Bochetel est fait prisonnier lors d'une embuscade.

Jacques de Castelnau-Bochetel est enfermé dans la citadelle de Cambrai d'où il s'évade.

Louis XIII parvient à reprendre Corbie le 14 novembre 1636.

Guy XXI de Laval sert au siège de Corbie.

François de Vendôme se distingue aux sièges de Corbie, d'Hesdin et d'Arras.

César Phœbus d'Albret commande un régiment d'infanterie lors de ce siège.

Les Espagnols quittent le royaume.

Louis XIII a, au retour, un regain d'intérêt pour Louise Angélique Motier de La Fayette.



Retour en faveur de Marie d'Hautefort

Entrée de Louise Angélique Motier de La Fayette dans l'ordre de la Visitation

En janvier 1637, Louis XIII délaisse Louise Angélique Motier de La Fayette pour Marie d'Hautefort.

Louise Angélique Motier de La Fayette prend la décision définitive d'entrer au couvent.

Louis XIII, qui lui était toujours attaché, ne cesse de faire différer l'entrée de Louise dans les ordres.

Elle renonça à son souhait initial de devenir carmélite, pour entrer dans un ordre moins rigide, celui de la Visitation.

Le 19 mai 1637, Louise fait ses adieux à la famille royale.



Conception de Louis XIV

Louis XIII vient plusieurs fois s'entretenir avec Louise Angélique Motier de La Fayette au parloir de son couvent.

On prétend que c'est grâce à Louise que le roi se réconcilie avec son épouse, Anne d'Autriche.

On affirme même que c'est suite à une visite du roi chez la visitandine, le 5 décembre 1637, que le couple royal conçoit le futur Louis XIV.

Une autre rumeur attribue ce rapprochement à un orage providentiel qui, empêchant Louis XIII de rejoindre Saint-Maur, l'aurait forcé à passer la nuit chez la reine, au Louvre.

Mais la chronologie dément cette rumeur puisqu'elle indique que le couple royal séjournait à St Germain lors de la semaine du 23 au 30 novembre 1637 (semaine présumée de la conception de Louis XIV).

Malgré un climat de défiance, Anne d'Autriche est enceinte peu après.



Louise Angélique Motier de La Fayette Supérieure de sa communauté

Louise Angélique Motier de La Fayette devient supérieure de sa communauté de l'ordre de la Visitation en 1657.



Mort de Louise Angélique Motier de La Fayette

Louise Angélique Motier de La Fayette meurt à Paris le 11 janvier 1665.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !