Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



10 événements affichés, le premier en 1259 - le dernier en 1403



Mariage de Jean Ier de Sancerre avec Marie de Vierzon

Jean Ier de Sancerre épouse en 1259 Marie de Vierzon, Dame de Menetou-Salon et de Soesmes, fille de Guillaume II de Vierzon et de Blanche de Joigny, Dame de Cézy. Leurs enfants sont :



Mariage de Louis II de Sancerre avec Béatrix de Roucy

Louis II de Sancerre épouse en juillet 1329 Béatrix de Pierrepont, dite de Roucy (1310-1349), Dame de Bommiers, de Condé, de Montfaucon-en-Poitou, de Mirebeau, et de Villebeon, fille du Jean V de Roucy (1285-1346), Comte de Roucy, de Braines, et de Rochefort, et de Marguerite de Beaumetz, Dame de Bommiers, de Châteaumeillant, de Blaison et de Mirebeau. Leurs enfants sont :



Naissance de Louis de Sancerre

Louis de Sancerre naît en 1342, fils de Louis II de Sancerre et de Béatrix de Roucy.



Louis de Sancerre Maréchal de France

Louis de Sancerre est fait Maréchal de France le 20 juin 1369 par Charles V le Sage pour protéger Paris, sa capitale menacée par des compagnies gasconnes et anglaises. On le connaît dès lors sous le nom de maréchal de Sancerre.


Mort de du Guesclin

Siège de Châteauneuf-de-Randon

Mort de Bertrand du Guesclin

Olivier du Guesclin Comte de Longueville

En 1380, Bertrand du Guesclin combat contre les Grandes compagnies en Auvergne.

Bertrand du Guesclin met le siège devant Châteauneuf-de-Randon. Louis de Sancerre participe à ce siège.

Après plusieurs assauts terribles, le gouverneur de la place promet de se rendre au Connétable lui-même, si elle n'est secourue dans 15 jours

Bertrand du Guesclin meurt à Randon le 13 mars ou le 13 juillet 1380 d'avoir bu trop d'eau glacée après avoir combattu en plein soleil.

Louis de Sancerre s'avance sur les bords du fossé de la forteresse et somme le gouverneur de rendre la place. Ce dernier répondit qu'il a donné sa parole à Du Guesclin et qu'il ne se rendra qu'à lui. Alors Louis de Sancerre avoue que le connétable vient de décéder.

La trêve expirée, le gouverneur vient déposer les clefs de la place sur le cercueil de Bertrand du Guesclin.

Il existe à Chateauneuf-de-Randon (Lozère) et au lieu dit "L'Habitarelle" où se situait le campement de Duguesclin au moment de sa mort, un cénotaphe construit par subvention et souscription nationales, dont le gisant reproduit celui du Puy.

À la mort de Bertrand du Guesclin, Olivier du Guesclin, son frère, reprend le titre de comte de Longueville.

Du Guesclin a souhaité que son corps soit rapporté en Bretagne. On décide de l'embaumer. En l'absence des embaumeurs royaux, on éviscère et décervèle le corps au couvent des dominicains du Puy. Le corps est baigné dans une mixture de vin et d'épices, mais sans obtenir l'effet escompté.

Quelques jours plus tard, il fallut le bouillir le corps au couvent des dominicains de Clermont-Ferrand pour détacher les chairs du squelette.

Le squelette et le cœur poursuivent leur route vers la Bretagne jusqu'à ce que le roi Charles V le Sage décide de faire enterrer les ossements de son défunt connétable dans la basilique royale de Saint-Denis, honneur rare.

Son cœur seul parvient en Bretagne où il est déposé sous une dalle au couvent des Jacobins à Dinan.

Sa sépulture à Saint-Denis sera profanée par des révolutionnaires en 1793. Le tombeau contenant ses chairs bouillies à Montferrand sera également profané.

Le tombeau qui contenant ses entrailles à église saint Laurent, au Puy échappe à la profanation. L'urne est mise en dépôt à la mairie en vue de lui donner une sépulture laïque puis est finalement replacée dans l'église saint Laurent où elle demeure toujours.

En 1810, la pierre tombale et l'urne contenant le cœur sont transférées dans l'église Saint-Sauveur de Dinan.

Les gisants de St-Denis et celui du Puy permettent d'observer un personnage et un visage apparemment sculptés à la ressemblance du sujet, par ailleurs connu par des descriptions physiques et plusieurs miniatures contemporaines, insistant toutes sur la laideur et la pugnacité que révélait son visage.



Prise du château de Jarnac

En 1387, Jean Ier de Berry parvient à déloger les Anglais du château de Jarnac, qu'ils ont longuement occupé.

Louis de Sancerre ne voulant pas qu'il retombe entre leurs mains, ordonne la destruction du château de Jarnac. Il n'en reste alors que la tour romane.


Louis de Sancerre Connétable de France par Jules-Claude Ziegler – 1834 - musée historique de Versailles

Mort de Philippe d'Artois Comte d'Eu

Charles d'Artois Comte d'Eu

Louis de Sancerre Connétable de France

Philippe d'Artois meurt le 16 juin 1397 à Micalizo en Apulie (Anatolie) en 1397 empoisonné.

Charles d'Artois devient Comte d'Eu.

Louis de Sancerre est créé connétable de France le 26 juillet 1397.



Mort de Mathieu de Foix-Castelbon

Isabelle de Foix-Castelbon Comtesse de Foix, Coprincesse d'Andorre, Vicomtesse de Béarn et de Marsan

Archambaud de Grailly Comte de Foix, Coprince d'Andorre, Vicomte de Béarn et de Marsan

Mathieu de Foix-Castelbon meurt en août 1398.

Isabelle de Foix-Castelbon devient Comtesse de Foix, Coprincesse d'Andorre, Vicomtesse de Béarn et de Marsan.

Archambaud de Grailly devient Comte de Foix, Coprince d'Andorre, Vicomte de Béarn et de Marsan.

Isabelle de Foix-Castelbon et Archambaud de Grailly sont acceptés comme Comte par les habitants de Foix, de Morlas et de Pamiers.

Gaston III Phébus a légué tous ses états au roi de France en 1390. D'autre part, le sénéchal ne souhaite pas que le comté de Foix et le Béarn passent sous le contrôle d'un seigneur partisan des Anglais.

Isabelle de Foix-Castelbon et Archambaud de Grailly en appellent à la justice de Charles VI le Fou qui envoie son connétable, Louis de Sancerre. Le couple se réfugie dans le Béarn.



Mort de Louis de Sancerre Maréchal de France

Louis de Sancerre fait son testament le 4 février 1403.

Il meurt le mardi 6 février 1403, d'une longue maladie.

Ses funérailles sont célébrées solennellement en présence des ducs de Bourgogne et d'Orléans et d'un grand nombre de barons, le 19 février 1403 en la basilique de Saint-Denis.

Il est inhumé du côté gauche de la chapelle Saint-Jean-Baptiste, chapelle du roi Charles V le Sage, sous la voûte de la grande montée qui va au chœur.

Son gisant de marbre blanc, fut jadis sur une dalle de marbre noir.



Mort de Jean III Comte de Sancerre

Marguerite de Sancerre Comtesse de Sancerre

Marguerite hérite en 1403 de l'ensemble du Comté de Sancerre, à la mort de son père et de son oncle, Louis de Sancerre, Connétable de France, et devient ainsi comtesse de Sancerre.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !