Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



24 événements affichés, le premier en 1270 - le dernier en 1445



Mariage de Charles II d'Anjou avec Marie Arpad de Hongrie

Charles II d'Anjou épouse en 1270 Marie Arpad de Hongrie, fille d'Étienne V de Hongrie et d'Élisabeth de Coumans. Leurs enfants sont :

Marie Arpad de Hongrie est la sœur et l'héritière de Ladislas IV de Hongrie



Naissance de Louis d'Anjou

Louis d'Anjou naît à Brignoles en Provence ou en Italie à Nocera le 9 février 1274, fils de Charles II d'Anjou et de Marie Arpad de Hongrie.

Louis d'Anjou passé une partie de ses débuts à Nocera.



Libération de Charles II d'Anjou

Louis d'Anjou, Robert Ier d'Anjou et Philippe Ier d'Anjou Otages

Gaucher V de Châtillon-sur-Marne réussit à faire libérer Charles II d'Anjou des geôles aragonaises.

Philippe IV le Bel lui en est très reconnaissant.

Charles II d'Anjou obtient sa liberté en donnant 3 fils en otages.

Les garçons sont emmenés dans le territoire de Barcelone-Aragonais, où ils sont placés sous les soins des frères franciscains pour leur éducation et conservés pendant 7 ans.



Louis d'Anjou Archevêque de Lyon

Bien que toujours en captivité, Louis d'Anjou est nommé archevêque de Lyon dès qu'il atteint sa majorité.



Mort de Charles Ier d'Anjou-Sicile

Libération de Louis d'Anjou

Charles Ier d'Anjou-Sicile meurt à Naples le 12 ou le 19 août 1295.

Louis d'Anjou devient l'héritier des titres séculiers de Charles II d'Anjou, son père;

Louis d'Anjou est libéré en 1295.

Louis d'Anjou va à Rome et abandonne toutes les prétentions à son héritage royal en faveur de Robert Ier d'Anjou, son frère, et annonce qu'il prend les vœux franciscains de pauvreté, de chasteté et d'obéissance.


De gauche à droite - Louis d'Anjou - Charles Ier de Valois - Philippe VI de Valois

Louis d'Anjou Évêque de Toulouse

Louis d'Anjou est un religieux franciscain,

En 1296 ou le 5 février 1297, le Pape Boniface VIII le nomme Évêque de Toulouse, poste qu'il accepte à condition de garder la bure franciscaine.

Durant son bref ministère à Toulouse, il consacre tous ses biens, ainsi que les revenus de son évêché à aider les pauvres et les malades, les servant même humblement à sa table.



Louis d'Anjou Évêque de Pamiers

Louis d'Anjou devient Évêque de Pamiers en 1297.



Mort de Louis d'Anjou

Se rendant à Rome pour la canonisation de Louis IX, il s'arrête dans sa ville natale de Brignoles.

Épuisé par la tuberculose, Louis d'Anjou meurt à Brignoles dans le Var le 19 août 1297 d'une fièvre, peut-être de la typhoïde.

Ses reliques sont transférées dans l'église des franciscains ou des Cordeliers de Marseille,

Les reliques de Louis d'Anjou seront volées par les troupes d'Alphonse V le Grand et déposées dans la cathédrale de Valencia en Espagne.


Robert Ier d'Anjou - extrait du retable de 1317 - par Simone Martini (1285–1344)

Mort de Charles II d'Anjou

Robert Ier d'Anjou Roi de Naples et de Sicile

Robert Ier d'Anjou Roi titulaire de Jérusalem

Robert Ier d'Anjou Comte de Provence, de Forcalquier et de Piémont

Charles II d'Anjou meurt à Poggioreale près de Naples le 6 mai 1309.

Robert Ier d'Anjou, son fils, prend la couronne au détriment de Charles Robert de Hongrie, fils de Charles Ier d'Anjou-Sicile, le frère aîné.

Le droit de représentation n'existe pas à Naples, et le deuxième fils de Charles II d'Anjou, Louis d'Anjou, est entré dans les ordres.

Cette usurpation est à l'origine de la brouille entre Jeanne Ire d'Anjou et de son mari André de Hongrie.

Le 3 août 1309, Robert Ier d'Anjou se fait couronner en Avignon, par le Pape Clément V, Roi de Naples et Roi titulaire de Jérusalem, sous le nom de Robert Ier.

Il devient également Comte de Provence, de Forcalquier et de Piémont.

Robert Ier d'Anjou est alors le prince le plus puissant d'Italie et le pape Clément V le nomme vicaire pontifical.

Sancie de Majorque monta sur le trône de Naples avec son époux.


Louis d'Anjou et Robert Ier d'Anjou retable sur bois - parSimone Martini - musée du Capodimonte à Naples en Italie

Canonisation de Louis d'Anjou

Louis d'Anjou est canonisé par Jean XXII le 7 avril 1317.

En 1317, Robert Ier d'Anjou fait venir Simone Martini pour réaliser un retable à l'occasion de cette canonisation.

Le retable de grande dimension, tempera sur bois, est destiné à l'autel central de l'église Santa Chiara

Une tempera ou tempéra ou tempura (du latin : temperare, détremper) désigne une technique de peinture basée sur une émulsion.

Le panneau supérieur est encadré par les fleurs de lys des Anjou.

Ce panneau montre Louis d'Anjou, couronné par des anges, et lui-même couronnant Robert Ier d'Anjou, son frère.

Louis d'Anjou confirme ainsi sa propre renonciation au trône et légitime son frère comme roi de Naples.

Louis d'Anjou, assis sur un trône, couronné par 2 anges, porte les attributs d'un évêque, la mitre, la crosse, les gants et une riche chasuble portée sur l'humble habit des franciscains.

Il regarde fixement le spectateur et presque sans y attacher d'importance va déposer la couronne sur la tête de son frère, agenouillé à ses pieds en habit de couronnement.

Le retable comporte en bas une prédelle qui illustre 5 épisodes de la vie de Louis d'Anjou :

Par rapport au hiératisme voulu du panneau central, Simone Martini a pu montrer dans la prédelle toute l'humanité de Louis d'Anjou.



Robert Ier d'Anjou et Sancie de Majorque à Marseille

Le 22 mai 1319, Robert Ier d'Anjou et Sancie de Majorque se rendent à Marseille se recueillir devant les reliques de Louis d'Anjou, frère de Robert Ier d'Anjou.



Répudiation de Mathilde de Hainaut par Jean d'Anjou

Mariage de Jean d'Anjou avec Agnès de Périgord

Sans enfant, Jean d'Anjou répudie Mathilde de Hainaut en 1321 et conserve la principauté d'Achaïe.

Jean d'Anjou épouse le 14 novembre 1321 Agnès de Périgord, fille d'Hélie VII Taleiran, Comte de Périgord, et de Brunissende de Foix. Leurs enfants sont :



Naissance de Louis d'Anjou-Durazzo

Louis d'Anjou-Durazzo Comte de Gravina

Louis d'Anjou-Durazzo naît vers 1324, fils de Jean d'Anjou et d'Agnès de Périgord. Il est Comte de Gravina.



Mariage de Louis d'Anjou-Durazzo avec Marguerite San-Severino

Louis d'Anjou-Durazzo épouse en 1343 Marguerite de San-Sévérino (vers 1324-vers 1385), fille de Robert de San-Sévérino, Comte de Corigliano. Leurs enfants sont :



Naissance de Charles III de Durazzo

Charles III de Durazzo dit le Petit naît en 1345, fils de Louis d'Anjou-Durazzo et de Marguerite de San-Severino.



Mariage de Louis de Tarente avec Jeanne Ire d'Anjou

Louis de Tarente Roi de Naples.

Louis de Tarente épouse le 22 août 1347 Jeanne Ire d'Anjou, sa cousine. Leurs enfants sont :

Jeanne Ire d'Anjou a été la maîtresse de Louis d'Anjou Tarente en même temps que plusieurs autres.

Louis de Tarente devient ainsi Roi de Naples.



Occupation de Naples

Mort de Charles Ier de Durazzo

Philippe de Tarente et Robert de Tarente Prisonniers

Louis d'Anjou-Durazzo et Robert de Morée Prisonniers

Les troupes napolitaines, peu confiantes, désertent.

Louis Ier de Hongrie investi facilement la ville de Naples.

Charles Ier de Durazzo rejoint Louis Ier de Hongrie mais ce dernier le croit complice du meurtre d'André de Hongrie.

Le 23 janvier 1348, Louis Ier de Hongrie fait décapiter Charles Ier de Durazzo à Aversa, sur les lieux même où son André de Hongrie a été assassiné.

Louis Ier de Hongrie fait prisonnier :

Hugues de Lusignan accompagne Marie de Bourbon à Avignon, puis en France.

Une épidémie de peste et les révoltes des barons napolitains obligent Louis Ier de Hongrie à se retirer.

Charles III de Durazzo, fils de Louis d'Anjou-Durazzo, est élevé à la cour de Louis Ier de Hongrie, dans l'amour de la guerre et la haine de Jeanne Ire de Naples.



Libération de Louis d'Anjou-Durazzo

Mort de Louis d'Anjou-Durazzo

Charles III de Durazzo Duc de Durazzo

Louis d'Anjou-Durazzo recouvre sa liberté mais montre ses sympathies pour Louis Ier de Hongrie.

Il est arrêté et emprisonné par Jeanne Ire d'Anjou sous prétexte de conspiration.

Louis d'Anjou-Durazzo meurt en 1362 empoisonné à l'instigation de ses cousins Philippe de Tarente et Robert de Tarente.

Charles III de Durazzo devient Duc de Durazzo ou de Duras,



Mouvement de Louis Ier d'Anjou vers Naples

Mort de Jeanne Ire d'Anjou Reine de Jérusalem et de Sicile, Duchesse de Pouille et Princesse de Capoue, Comtesse de Provence et de Forcalquier

Louis Ier d'Anjou Roi de Naples

Louis Ier d'Anjou Roi titulaire de Jérusalem

Louis Ier d'Anjou se décide enfin à agir et se lance dans les préparatifs d'une action conjointe avec Clément VII en Italie mettre la main sur son double héritage de Naples et de Provence.

Louis Ier d'Anjou abandonne la présidence du conseil de régence du Roi Charles VI le Fou.

Il part d'Avignon pour Naples à la tête d'une puissante armée le 30 mai 1382. Il passe par Turin et Milan.

Amédée VII de Savoie envoie une troupe pour aider Louis Ier d'Anjou.

Amédée VI de Savoie et Pierre III de Genève accompagne Louis Ier d'Anjou.

Charles III de Durazzo pense qu'il ne pourra résister à Louis Ier d'Anjou. Il fait transférer la reine au Château de Muro Lucano où il la fait assassiner le 22 mai ou le 27 juillet 1382. Il venge ainsi les meurtres d'André de Hongrie et de Louis d'Anjou-Durazzo. Elle est étouffée sous des oreillers afin de faire croire à une mort naturelle. Ainsi se termine la première maison d'Anjou.

Louis Ier d'Anjou hérite des titres Roi de Naples et de Roi titulaire de Jérusalem.

Début septembre 1382, Louis Ier d'Anjou se trouve à Amatrice, proche de Rome.

Charles III de Durazzo garnit ses places, évite le combat et laisse l'armée ennemie s'épuiser par les fatigues et le climat.



Sièges de Compiègne, Noyon, Soissons, Bapaume et Arras

Charles VI le Fou, alors qu'il assiège les ducs de Berry et de Bourbon à Bourges, envoie Louis d'Anjou contre Jean Ier d'Alençon, qui doit faire sa soumission au roi, et l'accompagne aux sièges de Compiègne, Noyon, Soissons, Bapaume et Arras.



Mariage de René Ier d'Anjou avec d'Isabelle Ire de Lorraine

René Ier d'Anjou épouse à Nancy le 24 octobre 1420 Isabelle Ire de Lorraine. Leurs enfants sont :

Louis Ier de Bar désigne René Ier d'Anjou comme son successeur et lui confie le gouvernement du duché de Bar dès 1420.

Jeanne de Bar décide alors de revendiquer le Barrois.



Naissance de Louis d'Anjou

Louis d'Anjou naît à Nancy en 1427, fils de René Ier d'Anjou et d'Isabelle Ire de Lorraine.



Libération de René Ier d'Anjou

Au printemps 1432, René Ier d'Anjou est libéré sur parole en échange de ses fils Jean II d'Anjou et Louis d'Anjou, sans que le problème de sa rançon soit réglé.



Mort de Louis d'Anjou

Jean II d'Anjou Marquis de Pont-à-Mousson

Louis d'Anjou meurt en 1443 ou en 1445.

Jean II d'Anjou hérite de son frère Louis le titre de marquis de Pont-à-Mousson, qui est celui de l'héritier du duché de Bar.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !