Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



11 événements affichés, le premier en 1324 - le dernier en 1365


Marguerite II de Hainaut

Mariage de Louis IV de Wittelsbach avec Marguerite II de Hainaut

Louis IV de Wittelsbach épouse en Allemagne le 25 février 1324 Marguerite II de Hainaut, fille de Guillaume Ier de Hainaut et de Jeanne de Valois. Leurs enfants sont :



Mariage de Casimir III de Pologne avec Anne de Lituanie

Casimir III de Pologne épouse le 16 octobre 1325 Anne de Lituanie (1310-1339), fille de Gédymin, Grand-Duc de Lituanie. Leurs enfants sont :



Naissance de Louis VI le Romain

Louis VI le Romain (der Römer) naît à Rome en 1330, fils de Louis IV de Wittelsbach et de Marguerite II de Hainaut.



Mariage de Louis VI le Romain avec Cunégonde de Pologne

Louis VI le Romain épouse en 1345 Cunégonde de Pologne.


Louis V de Bavière - par Ernst Herter -1899 - Siegesallee, Berlin

Mort de Louis IV de Wittelsbach Empereur germanique

Louis V de Bavière, Louis VI le Romain, Otto V le bavarois, Étienne II de Bavière, Guillaume Ier de Bavière-Straubing et Albert Ier de Bavière Co-Duc de Bavière

Louis V de Bavière, Louis VI le Romain, Otto V le bavarois, Étienne II de Bavière, Guillaume Ier de Bavière-Straubing et Albert Ier de Bavière Co-Comte de Hollande et de Hainault

Louis IV de Wittelsbach meurt en Allemagne le 11 octobre 1347 d'un incident cardiaque lors d'une partie de chasse. Cette disparition subite évite à Charles Ier de Luxembourg d'entrer en guerre avec l'empereur encore très puissant.

Louis V de Bavière, Louis VI le Romain, Otto V le bavarois, Étienne II de Bavière, Guillaume Ier de Bavière-Straubing et Albert Ier de Bavière, ses fils lui succède en commun comme Duc de Bavière et Comte de Hollande et de Hainault.

Marguerite II de Hainaut, veuve de Louis IV de Wittelsbach, décide alors de s'occuper de ses comtés de Hainaut, de Hollande et de Zélande.



Division des possessions des Wittelsbach

En 1349, la Bavière et les possessions des Wittelsbach aux pays-Bas sont divisées :



Louis VI le Romain Margrave de Brandebourg

Otto V le bavarois Margrave de Brandebourg

En 1351, Louis V de Bavière cède sa marche du Brandebourg à Louis VI le Romain et à Otto V le bavarois, ses frères, en échange de leur renonciation à la Haute-Bavière.

Louis VI le Romain et Otto V le bavarois deviennent Margrave de Brandebourg.

Louis V de Bavière combinera ensuite l'administration de la Haute-Bavière et du Tyrol.


Bulle d'Or de Metz

Promulgation de la Bulle d'Or de Metz

Les travaux commencés la Diète de Nuremberg reprennent à Metz.

Le jour de Noël 1356, un code impérial (Kaiserliches Rechtsbuch) est promulguée, qui sera appelé communément à partir du XVe siècle Bulle d'Or de Metz.

Elle établit la procédure des élections impériales germanique afin d'empêcher les guerres pour la couronne impériale.

Jusqu'au XIXe siècle, elle sera la loi fondamentale de l'empire germanique.

Les électeurs sont :

3 électeurs ecclésiastiques :

La chambre doit être toujours présidée par le prince archevêque de Mayence et qui est chancelier de l'empire.

Au XVII siècle viendront s'ajouter les ducs de Bavière et de Hanovre.

La bulle fixe exactement et en détail les droits de chacun des 7 électeurs, ainsi que les formalités de vote et de l'installation du nouveau roi.

Afin d'éviter à l'avenir confusions et disputes, les électorats sont déclarés indivisibles.

Ils sont transmis par primogéniture en ligne directe.

En cas de minorité, l'oncle le plus âgé du prince vote à sa place jusqu'à ce qu'il ait dix-huit ans.

Si le lignage s'éteint, l'empereur est libre d'en désigner un autre à sa guise, sauf en Bohême, car le droit d'élire un nouveau monarque dans ce pays appartient à ses états.

Plus de prétextes légaux à la désignation d'un antiroi !

La Bulle d'Or fait des électeurs les associés de l'empereur qui, une fois au moins par an, délibère avec eux des affaires du royaume.

Attaquer des électeurs, c'est s'exposer aux peines prévues pour les crimes de lèse-majesté.

Les électorats sont dotés de prérogatives si larges qu'ils ressemblent de près à des États souverains.

L'empire est désormais un assemblage de principautés dotées à tout le moins d'une très large autonomie et dans sept cas d'une quasi-souveraineté.

L'empereur est en quelque sorte le président d'un organisme que les constitutionnalistes actuels appelleraient fédération.

La bulle ne souffle mot du pape, dans la continuité des lois anti-papales promulguées par les Diètes tenues sous Louis IV de Wittelsbach.

Charles aurait bien voulu poursuivre ses travaux législatifs, mais il y renonce, car il est de plus en plus souvent entraîné dans la guerre de Cent Ans.

Notons que seule la branche palatine des Wittelsbach et Louis VI le Romain en qualité de Margrave de Brandebourg sont investis de la fonction élective.

Cela engendre un nouveau conflit entre Louis V de Bavière et Charles Ier de Luxembourg.



Mariage de Louis VI le Romain avec Ingeborge de Mecklembourg

Louis VI le Romain épouse Ingeborge de Mecklembourg.



Louis VI le Romain Électeur de Brandebourg

Louis VI le Romain devient Électeur de Brandebourg en 1361 avec Otto V le bavarois, son frère.

Ils règnent ensemble.



Mort de Louis VI le Romain

Otto V le bavarois Électeur de Brandebourg

Louis VI le Romain meurt à Berlin en 1365 sans enfants.

Otto V le bavarois, son frère cadet, qui a toujours régné à ses côtés, lui succède comme Électeur de Brandebourg.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !