Listes Recherche par nom de personne, de lieu,... Recherche par Année Carte

Page précédente Accueil du site Mode d'emploi Nous écrire



De l'année à l'année
Sans mise en forme










Événements contenant la ou les locutions cherchées



45 événements affichés, le premier en 909 - le dernier en 964


Mathilde de Ringelheim

Séparation d'Henri Ier l'Oiseleur de Hateburge de Alstadt

Mariage de Henri Ier l'Oiseleur avec Mathilde de Rhingelheim

Henri Ier l'Oiseleur se sépare de Hateburge de Alstadt en 909.

Henri Ier l'Oiseleur épouse au château de Wallhausen près de Sangerhausen en 909 Mathilde de Rhingelheim, fille de Thierry II de Rhingelheim et de Rheinghildin de Frise. Leurs enfants sont :

Mathilde est la sœur de Frérone de Rhingelheim.



Mariage de Charles III le Simple avec Edwige de Wessex

Charles III dit le Simple épouse le 10 février 919 Edwige de Wessex. Leur enfant est :



Naissance de Louis IV d'Outremer

Louis IV d'Outremer naît en 921, fils de Charles III le Simple et d'Edwige de Wessex. Il est ainsi nommé car il grandit en Angleterre.



Charles III le Simple prisonnier

Exil d'Edwige de Wessex et de Louis IV d'Outremer

Henri Ier l'Oiseleur Roi de Lotharingie

Charles III le Simple, devenu un roi sans couronne, appelle à la rescousse les Normands de Rollon et trouve refuge chez son vassal, Herbert II de Vermandois, Comte d'Omois. Mais ce dernier le fait prisonnier le 17 juillet 923 car sa sœur était l'épouse de Robert Ier de France.

Herbert II de Vermandois le garde prisonnier dans un premier temps à Château-Thierry

L'épouse de Charles III le Simple, Edwige de Wessex s'enfuit et trouve refuge en Angleterre avec son fils, le futur Louis IV d'Outremer (d'où son surnom).

En 923, la féodalité Lotharingienne offre la souveraineté de la Lotharingie au roi de Germanie Henri Ier l'Oiseleur.

Henri Ier l'Oiseleur entre en Lotharingie.

Gislebert II de Hainaut conduit les armées d'Henri Ier l'Oiseleur, contre Raoul Ier de France qui est obligé de lui céder le territoire.



Mort de Èbles Manzer

Guillaume III Tête d'Étoupe Comte de Poitiers

Èbles Manzer meurt en 934.

Guillaume Tête d'Étoupe devient Comte de Poitiers en 934 sous le nom de Guillaume Ier de Poitiers.

Fidèle à Louis IV d'Outremer, Guillaume III Tête d'Étoupe obtient la charge d'abbé de Saint-Hilaire-le-Grand, charge qui restera attachée à celle de Comte de Poitiers par la suite.

Guillaume III Tête d'Étoupe crée une librairie ducale dans son palais de Poitiers.


Louis IV d'Outremer Louis IV d'Outremer

Mort de Raoul Ier de France

Louis IV d'Outremer Roi de Francie occidentale

Hugues le Grand Régent du Royaume de Francie occidentale

Hugues le Grand Duc des Francs

Raoul Ier de France multiplie les fiefs et réduit ainsi le domaine royal au comté de Laon.

Dans la consternation générale, Raoul Ier de France meurt le 15 janvier 936 (le 2 des ides) à Auxerre, atteint de pédiculose corporelle, "prolifération de poux, de morpions et de vermines sur tout le corps".

Il est inhumé dans l'église abbatiale de Sainte-Colombe près de Sens, à côté de son père.

La succession se dispute entre :

Hugues le Grand, fils de Robert Ier de France, ne souhaite toujours pas régner car il craint de perdre ses comtés de Neustrie.

Hugues le Grand fait accepter par les grands, la restauration carolingienne.

Il fait élire Louis IV d'Outremer, fils de Charles III le Simple.

Par cette élection, Hugues le Grand neutralise les ambitions d'Herbert II de Vermandois.

Le soutien normand se révèle décisif pour Louis IV d'Outremer.

Hugues le Grand accueille à Boulogne Louis IV d'Outremer qui était jusqu'alors auprès de son grand-père le roi de Wessex.

Le dimanche 19 juin 936, Louis IV d'Outremer est couronné et sacré Roi par Artaud de Reims, Archevêque de Reims, dans l'église abbatiale de Saint-Vincent de Laon, sa ville natale et place forte de la famille carolingienne.

Herbert II de Vermandois et Hugues le Grand rendent l'hommage au nouveau roi.

Louis IV d'Outremer concède à Hugues le Grand le titre pompeux de Duc des Francs (Francorum dux) et lui rétrocède ses possessions de Francie occidentale, ne conservant que les territoires entre Rhin et Meuse.

Les domaines propres du roi sont essentiellement la région de Laon.

Hugues le Grand, régent, règne sur la Francie Occidentale et la Bourgogne où Louis IV d'Outremer n'a aucune autorité.



Retrait de Hugues le Noir en exil outre Saône

Prise de Langres

En juin 936, Louis IV d'Outremer qui vient d'être couronné se dirige vers la Bourgogne, pour faire reconnaître son autorité, il arrive à Langres. Hugues le Noir refuse de prêter serment, et se retire dans ses terres outre Saône.

La ville de Langres est prise par les troupes royales sous la direction d'Hugues le Grand. Louis IV d'Outremer confie le nord de la Bourgogne à Hugues le Grand (Langres, Troyes, Sens, Auxerre).

Hugues le Noir conserve la partie méridionale de la Bourgogne originale, sur les deux rives de la Saône en s'appuyant sur ses fidèles vassaux :



Vikings chassés de Nantes

En 936, le jeune Alain Barbetorte, héritier du Roi de Bretagne Alain le Grand par sa mère, et son père Mathuedoi de Poher, sont en exil à la cour du roi Aethelstan ainsi que Louis IV d'Outremer.

Aethelstan l'aide à préparer son retour. Alain Barbetorte peut aussi compter sur le travail diplomatique de l'abbé Jean de Landévennec, alors en exil à Montreuil-sur-Mer.

Alain Barbetorte débarque à Dol, où il massacre des Normands en train de célébrer une noce. Il se rend ensuite par mer dans la région de Saint-Brieuc à Plourivo où il assiège une forteresse qui pourrait être le camp de Péran.

Ayant appris qu'une grande armée de Normands se trouvait à Nantes, Alain Barbetorte réunit de nombreux chevaliers et chevauche à travers la Bretagne. Alain trouve les Normands établis dans le pré Saint-Aignan, entame le combat mais les Normands le repoussent jusqu'au sommet de la colline. Alors que le combat semble tourner mal, un événement surnaturel :"l'apparition d'une source d'eau vive" nommée depuis source Sainte-Marie, change les choses. Alain et ses chevaliers boivent à satiété l'eau de cette source, recouvrent des forces. Les Normands s'enfuirent en descendant le cours de la Loire.

C'est une ville de Nantes, déserte depuis plusieurs années et en ruine que délivre Alain Barbetorte. Pour se rendre à l'église des saints apôtres Pierre et Paul, il doit se frayer un chemin avec son épée à travers d'épais buissons d'épines et de ronces. Arrivant à L'église, il la trouve sans toit, réduite à des murs à demi écroulés.



Reprise du pouvoir par Louis IV d'Outremer

En 937, Louis IV d'Outremer décide de sortir de l'autorité d'Hugues le Grand. Dès lors, les deux hommes vont s'affronter.



Soumission de Hugues le Noir à Louis IV d'Outremer

À l'automne 938, Hugues le Noir se soumet au roi des Francs, Louis IV d'Outremer et reconnaît son autorité. Les terres de Haute-Bourgogne entrent dans la dominance des Francs Occidentaux. Louis IV d'Outremer est donc souverain de la Haute-Bourgogne, du Lyonnais et du Viennois.

En 939 et 940, Hugues le Noir accompagne le roi Louis IV d'Outremer dans ses expéditions militaires, et le roi vient séjourner plusieurs semaines en Bourgogne.



Don de Laon à Eudes de Vermandois

En 938, Eudes de Vermandois se brouille avec son père et s'allie au roi Louis IV d'Outremer, qui lui donne la ville de Laon.



Bataille d'Andernach

Mort de Gislebert II de Hainaut Duc de Lotharingie

Régnier III de Hainaut participe avec son frère Rodolphe de Maasgau à la révolte de Gislebert II de Hainaut, Duc de Lotharingie.

Mégingoz de Gueldre, vassal d'Henri Ier de Saxe participe à la révolte d'Henri Ier de Saxe contre son frère Othon Ier le Grand.

Henri Ier de Saxe, Eberhard de Franconie et Gislebert II de Hainaut sont mis en déroute le 2 octobre 939 à Andernach en Rhénanie-Palatinat.

Gislebert II de Hainaut meurt durant la bataille, noyé dans le Rhin.

Henri Ier de Saxe se réfugie à la cour de Louis IV d'Outremer, Roi de France.

Régnier III de Hainaut et Rodolphe de Maasgau doivent faire leur soumission à Othon Ier le Grand,.

Othon Ier Le Grand confie à Othon de Verdun la garde d'Henri, fils de Gislebert II de Hainaut. Ils mourront la même année.

Mégingoz de Gueldre est pardonné car il n'a fait que suivre son suzerain.



Mariage de Louis IV d'Outremer avec Gerberge de Saxe

Gerberge de de Saxe est veuve de Gislebert II de Hainaut, Duc de Lotharingie.

Louis IV d'Outremer épouse en 939 Gerberge de Saxe, fille d'Henri Ier l'Oiseleur et de Mathilde de Reingelheim. Leurs enfants sont :



Sièges de Reims et de Laon

Hugues de Vermandois de nouveau Archevêque de Reims

En 940, Hugues le Grand, Duc des Francs, Herbert II de Vermandois, Guillaume Longue Épée, Duc de Normandie s'allient.

Hugues le Grand, et Herbert II de Vermandois assiègent Laon, ville royale, et font hommage à Othon Ier le Grand, Roi de Germanie.

Avec l'accord d'Othon Ier le Grand, ils entrent dans Reims en juillet 940, chasse Artaud de Reims, l'archevêque de Reims.

Ils réinstallent Hugues de Vermandois comme Archevêque de Reims.

Artaud de Reims et Dodon ou Dudon, frère d'Artaud de Reims, continuent la lutte contreHugues de Vermandois.

Louis IV d'Outremer et Hugues le Noir accourent, et reprennent Laon.

Avec le renfort des troupes d'Othon Ier le Grand, Hugues le Grand et Herbert II de Vermandois repoussent la contre attaque de Louis IV d'Outremer.

Hugues de Vermandois reçoit les ordres mineurs et est ordonné prêtre en septembre 940 par Gui, Évêque d'Auxerre.



Confirmation de Hugues de Vermandois comme Archevêque de Reims

Louis IV d'Outremer confirme à Hugues de Vermandois sa charge de Comte et Archevêque de Reims en 941.



Rattachement de Laon au domaine royal

Eudes de Vermandois Comte d'Amiens

Louis IV d'Outremer garde et rattache Laon au domaine royal. Laon devient symbole de la puissance royale.

Louis IV d'Outremer donne le comté d'Amiens à Eudes de Vermandois qui devient Comte d'Amiens en 941. Il s'empare d'Amiens.



Naissance de Lothaire II de France

Lothaire II de France naît à Laon en 941, fils de Louis IV d'Outremer et de Gerberge de Germanie. Rompant avec la tradition carolingienne, Louis IV décide que seul l'aîné aura droit au titre de roi.



Mariage d'Alain Barbetorte avec Roscille d'Anjou

Alain Barbetorte épouse Roscille ou Roseille d'Anjou, fille de Foulques Ier d'Anjou et de Roscille de Loches.

Foulques Ier d'Anjou offre en dot le comté Nantes.

En contre partie, Alain Barbetorte accepte de reconnaître la suzeraineté de son beau père et de ses successeurs Comtes d'Anjou, sur le comté nantais qu'il est censé n'obtenir que par son mariage avec Roscille.

Par cet accord, le comté nantais relève désormais de l'Anjou, tout en restant breton, et bénéficie de la protection d'une troupe angevine à demeure à Nantes.

Parallèlement, Alain Barbetorte se fait vassal du roi de France pour toute la Bretagne.

Barbetorte ne peut obtenir de ses protecteurs francs le titre de duc puisque son suzerain d'Anjou n'était lui-même qu'un comte.

Son suzerain roi de France, Louis IV d'outremer, Alain l'a bien connu à Londres où ils ont grandi ensemble à la cour du roi saxon Aethelstan.



Réconciliation de Louis IV d'Outremer et Hugues le Grand

En novembre 942, à Visé près de Liège, Louis IV d'Outremer et Hugues le Grand se réconcilient suite à l'entremise du roi Othon Ier le Grand. Hugues le Grand se fait accorder par Louis, l'autorité sur toute la Bourgogne. Hugues le Noir n'est pas dépouillé de ses terres, mais son hommage dû au roi, il doit le donner à Hugues le Grand.



Séjour de Richard Ier Sans Peur à la cour de Louis d'Outremer

Bernard le Danois accueille Louis IV d'Outremer à Rouen et lui garantit la soumission des Normands.

L'armée royale se déploie en Normandie.

Louis IV d'Outremer, sous prétexte de faire l'éducation de Richard Ier Sans Peur, le fait transporter à sa cour de Laon en 943 avec l'un de ses régents, Osmond de Conteville.



Lutte de Louis IV d'Outremer contre Herbert II de Vermandois

Probablement d'origine viking, ainsi que son nom le laisse penser, Ragenold ou Renaud de Roucy apparaît en 943 aux côtés du Louis IV d'Outremer et l'assiste dans la lutte que ce dernier mène contre Herbert II de Vermandois


Herbert II de Vermandois pendu sur ordre de Louis IV d'Outremer

Mort d'Herbert II de Vermandois Comte de Vermandois

Herbert II de Vermandois meurt à Saint-Quentin le 23 février 943.

Selon Raoul Glaber et Dom Le long, il aurait été pendu sur ordre de Louis IV d'Outremer.

Hugues le Grand, beau-frère d'Herbert II de Vermandois, prend en tutelle ses enfants trop jeunes pour lui succéder :



Brouille de Hugues le Noir avec Louis IV d'Outremer

En 943, Hugues le Noir se brouille de nouveau avec le roi Louis IV d'Outremer, et doit partager sur le duché de Bourgogne son autorité avec Hugues le Grand.



Eudes de Vermandois chassé d'Amiens

Herbouin II de Ponthieu Comte d'Amiens.

En 944, Eudes de Vermandois est chassé d'Amiens par les troupes royales.

En 944, Herbouin II de Ponthieu parvient à tuer Baudouin, de Cambrai, l'assassin de Guillaume Ier Longue-Épée et se voit accorder par Louis IV d'Outremer le comté d'Amiens.

Louis IV d'Outremer nomme Herbouin II de Ponthieu gouverneur de Normandie pendant la minorité de Richard Ier Sans Peur.



Alliance de Régnier III de Hainaut avec Louis IV d'Outremer

Régnier III de Hainaut ne tarde pas à nouer de nouvelles alliances avec Louis IV d'Outremer, mais Othon Ier le Grand envoie Hermann Ier de Souabe pour soumettre les rebelles en 944.



Invasion de la Normandie par Louis IV d'Outremer

En 944, Louis IV d'Outremer s'associe avec Hugues le Grand pour dépecer le jeune et fragile duché normand.

Le roi s'attaque à l'Évrecin, tandis que Hugues le Grand prend Gacé, Évreux et va assiéger Bayeux.

Bernard le Danois fait croire au roi que les Normands se résignent à se soumettre. Il obtient ainsi la fin des hostilités

Bernard le Danois, contactant Hugues le Grand, le convainc qu'il a été trompé par le roi.

Et pour finir d'envenimer les relations entre les anciens alliés, Bernard le Danois promet l'aide des Normands à Hugues le Grand contre le roi, amenant Hugues à commettre l'erreur de se lancer en campagne contre le roi.



Mariage de Renaud de Roucy avec Albérade de Lorraine

Renaud de Roucy Seigneur de Roucy

Louis IV d'Outremer, pour récompenser Renaud de Roucy lui donne en mariage sa belle-fille.

Renaud de Roucy épouse vers 945 Albérade de Lotharingie. Leurs enfants sont :

Louis IV d'Outremer et lui donne en fief la terre de Roucy, située entre Reims et Laon, avec charge pour lui de bâtir une forteresse.



Prise de Sens

Renaud de Roucy prend pour Louis IV d'Outremer la ville de Sens en 945.

Renaud de Roucy souscrit une charte de donation en faveur de l'abbaye bénédictine de Charlieu.



Louis IV d'Outremer Prisonnier d'Harald Ier de Danemark

Mort d'Herbouin II de Ponthieu Comte de Ponthieu et de Montreuil-sur-Mer et Avoué de Saint-Riquier

En avril 945, Thibault Ier le Tricheur est associé aux Comtes Herbert III de Vermandois le Vieux pour prendre un château royal à Montigny près de Soissons.

Bernard le Danois, régent du duché de Normandie, qui a gardé des contacts avec sa Scandinavie natale, s'allie à Harald Ier de Danemark.

À l'appel du normand, Harald Ier de Danemark intervient avec des troupes pour aider Richard Ier Sans Peur en difficulté.

Harald Ier de Danemark est probablement le Aigrold des chroniqueurs normands.

Invité par Harold de Bayeux, Louis IV d'Outremer tombe dans un guet-apens. Sa suite est massacrée. Il est fait prisonnier à Rouen le 13 juillet 945.

Cette capture assure dans les mains normandes un atout d'importance pour négocier le retour de Richard Ier en Normandie.

Les Normands considèrent Herbouin II de Ponthieu indirectement responsable de la mort de Guillaume Ier Longue-Épée .

Herbouin II de Ponthieu meurt à Bayeux le 13 juillet 945 lors de ce guet-apens.

Roger Ier de Montreuil-sur-Mer, son fils, devient Comte de Ponthieu et de Montreuil-sur-Mer.



Évasion de Richard Ier Sans Peur

En 945, Osmond de Conteville, fidèle intendant de Richard Ier Sans Peur, craint qu'il ne reste prisonnier de Louis IV d'Outremer.

Il organise une évasion avec Yves de Creil, grand-maître des arbalétriers du roi, père de Guillaume Ier de Bellême.

Il s'agit sûrement d'Yves de Bellême mais cela est l'objet d'un débat.

Richard Ier Sans Peur feint d'être malade, ce qui entraine un relâchement dans la surveillance.

Osmond de Conteville cache Richard Ier Sans Peur dans une botte de foin et s'enfuit inaperçu avec lui. Ils trouvent refuge à Coucy puis à Senlis, chez le comte Bernard de Senlis.

Bernard de Senlis est le seigneur d'Yves de Creil et le vassal d'Hugues le Grand.

Richard Ier Sans Peur, maintenant adolescent et revenu en Normandie, fait reconnaître l'indépendance de la Normandie par les Grands du royaume franc carolingien.



Louis IV d'Outremer Prisonnier d'Hugues le Grand

Les Normands remettent Louis IV d'Outremer à Hugues le Grand.

Hugues le Grand le confie à Thibault Ier le Tricheur, l'un de ses vassaux, qui le garde prisonnier à Laon. Mais le pape fait pression et, en septembre 945, l'empereur allemand Othon Ier le Grand menace d'intervenir, décidé à venir au secours de sa fille.



Libération de Louis IV d'Outremer

Cession de Laon à Hugues le Grand

En juillet 946, à l'issue d'une assemblée des Grands du Royaume, Louis IV d'Outremer est libéré contre la remise de Laon à Hugues le Grand qui confie cette cité à la garde de Thibault Ier le Tricheur.



Prise de Metz

Bataille de la forêt de Roumare

Destruction de Gand

En 946, craignant l'alliance de Richard Ier Sans Peur avec Hugues le Grand, Louis IV d'Outremer forme une coalition contre eux avec :

Ayant attaqué Hugues le Grand et pris Reims, ils pénètrent en Vexin.

Les Normands parviennent à détacher Othon Ier le Grand de la coalition et défont les forces du roi dans la forêt de Roumare, à l'ouest de Rouen dans un vaste méandre de la Seine.

L'échec est mal ressenti par Othon Ier le Grand qui envahit la Flandre, état de son ancien allié.

Gand est détruite.

Othon le Grand y fait construire le "Novum Castrum" dont la garde est donnée à Wichmann II, Comte d'Hamaland et de Gand, et fait creuser la "fosse Othonienne", délimitant les possessions impériales en Flandre.

Finalement réconciliés, Othon Ier le Grand laisse la suzeraineté du castrum à Arnould Ier de Flandre.



Artaud de Reims Archevêque de Reims

Renaud de Roucy Comte de Reims

Louis IV d'Outremer destitue Hugues de Vermandois comme Comte et Archevêque de Reims en 946.

Louis IV d'Outremernomme à nouveau Artaud de Reims comme Archevêque de Reims.

Louis IV d'Outremer confie le pouvoir temporel du diocèse à Renaud de Roucy, qui devient ainsi Comte de Reims.



Offensive contre Laon

En 948, une armée, conduite par le Roi de Germanie Othon Ier le Grand et Louis IV d'Outremer, marche vers Reims pour reprendre Laon mais renonce rapidement.

En 948 une nouvelle offensive contre Laon est conduite par le Conrad Ier le Rouge, Duc de Lorraine, à nouveau sans succès.



Lutte pour la possession du château de Coucy

En 948, Thibault Ier le Tricheur détient Coucy.

Thibault Ier le Tricheur perd le château de Coucy puis le reprend à Louis IV d'Outremer en 949.



Soutien d'Albert Ier de Vermandois à son frère Hugues

Albert Ier de Vermandois soutient son frère Hugues de Vermandois pour que celui-ci conserve l'évêché de Reims, mais abandonne la lutte en 949 quand ce dernier est définitivement débouté de ses prétentions.

Albert Ier de Vermandois se soumet alors au roi Louis IV d'Outremer et devient un de ses partisans.



Prise de Laon par Louis IV d'Outremer

En 949, Louis IV d'Outremer parvient à reprendre la cité de Laon, mais non la citadelle. Hugues le Grand revient dans le Soissonnais en 949, de nouveau avec des Normands.



Réconciliation de Louis IV d'Outremer et de Hugues le Noir

En 949, Hugues le Noir se réconcilie avec le roi Louis IV d'Outremer et redevient le premier personnage du duché de Bourgogne. Hugues le Noir se fait aider du roi qui réunit les grands de Bourgogne à Autun.

Hugues le Noir conserve Autun, Mâcon, mais surtout les terres à l'est de la Saône, et la fidélité de Gilbert de Chalon-sur-Saône, comte de Chalon et de Beaune, ainsi que celle de Létald II de Mâcon, vicomte de Mâcon.



Paix entre Louis IV d'Outremer et Hugues le Grand

Hugues le Grand Duc de Laon

Menacé d'excommunication, Hugues le Grand doit négocier la paix.

Hugues le Noir sert de médiateur entre le roi et le duc des Francs.

En 950, Hugues le Grand et Louis IV d'Outremer font la paix. Hugues le Grand reconnaît la souveraineté de Louis IV d'Outremer qu'il a cru pouvoir manipuler mais dont il a mésestimé la vaillance et l'habileté. Louis IV d'Outremer renonce à la Normandie.

Hugues le Grand obtient le duché de Laon, pivot de la défense carolingienne et leur dernier fief en Gaule.

La paix ne sera signée qu'en 953.



Visite de Louis IV d'Outremer à Besançon

En 951, Louis IV d'Outremer et Létald II de Mâcon viennent à Besançon rencontrer Hugues le Noir.



Naissance de Charles Ier le Gros

Charles Ier le Gros et Henri, des jumeaux, naissent le 26 mai 953 à Laon, fils de Louis IV d'Outremer, Roi de France, et de Gerberge de Saxe.


Lothaire II Roi de France

Mort de Louis IV d'Outremer

Lothaire II de France Roi des Francs

Louis IV d'Outremer tombe de cheval alors qu'il poursuit un loup.

Il meurt à Reims le 10 septembre 954 des suites de sa blessure.

Il est enterré à Saint-Remi de Reims, près du tombeau de saint Remi.

En 954, Lothaire II de France, fils de Louis IV d'Outremer lui succède, encore désigné par d'Hugues le Grand.

Lothaire II de France est sacré le 12 ou le 18 novembre 954 à l'abbaye Saint-Remi de Reims par Artaud, Archevêque de Reims.

Renaud de Roucy reporte sa fidélité à Lothaire II de France.



Mariage de Conrad III le Pacifique avec Mathilde de France

Conrad III le Pacifique épouse en 964 Mathilde de France, fille de Louis IV d'Outremer et de Gerberge de Saxe, sœur de Lothaire. Leurs enfants sont :

Mathilde de France lui donne en dot ses droits de suzeraineté sur le comté de Lyon.

Gerberge est surtout nièce d'Othon. Les relations avec la famille Ottonienne se renforcent.



Naissance de Berthe de Bourgogne

Berthe de Bourgogne ou Berthe des Deux Bourgognes naît en 964, fille de Conrad III le Pacifique et de Mathilde de France, petite fille du Roi de France Louis IV d'Outremer.


Menu contextuel

Si, dans le résultat d'une recherche, un nom de personne ou de lieu ou une date vous interpelle, sélectionnez-le et faites un clique droit pour lancer une nouvelle recherche.


Si ce site vous est utile, placez le dans vos favoris ou marques-pages !